Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Politique | Mieux vieillir à domicile : vers la généralisation du test landais avec la Poste

PosteCD40

L'objectif est d'apporter des solutions innovantes adaptées au besoin des seniors à domicile. Après presque un an d'expérimentation dans 39 foyers landais, le département des Landes et le groupe La Poste entrent dans une nouvelle phase : construire financièrement et juridiquement le modèle vers la généralisation de ces services technologiques et humains.

« On dit souvent que le numérique enferme les gens, mais là c'est l'inverse, on les ouvre sur l'extérieur » : Thomas Guerlin de La Poste accompagne, depuis neuf mois, 39 testeurs landais du bouquet de services personnalisés à domicile destiné à lutter contre l'isolement. Et à l'image des octogénaires Léandre et Aline, de Mazerolles, ils ont quasiment tous pris le pli de téléphoner en voyant sur écran leurs enfants et petits-enfants vivant loin des Landes...

Tablette simplifiée et postiers formésLa tablette simplifiée mise à disposition contient aussi des jeux de mémoire, la météo ou des sites d'informations. Parmi les services apportés, il y aussi la téléassistance pour détecter des anomalies de comportement, un pilulier électronique, des systèmes automatiques d'éclairage de chambre pour prévenir les chutes nocturnes et des livraison de médicaments ou de biens culturels à domicile par le facteur... Car le dispositif entend marier technologies et accompagnement humain.

La convention avait été signée en juin 2016 entre Henri Emmanuelli et le PDG de la Poste Philippe Wahl. Aujourd'hui, devant les forts taux de satisfaction des testeurs, un avenant a été ajouté pour « finaliser juridiquement et financièrement les conditions de la généralisation de ce service », a expliqué Xavier Fortinon, président du Conseil départemental, désireux d'offrir « un dispositif accessible au plus grand nombre sans que le coût ne soit un frein à la généralisation ». En « engageant les postiers spécialisés et formés au service de la silver economy », a souligné Raphaël Tamponnet (directeur développement La Poste), « ce qu'on vise, c'est le modèle de prévention de la perte d'autonomie de demain ».

Julie Ducourau
Julie Ducourau

Crédit Photo : JD

Publié sur aqui.fr le 03/10/2017