Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Politique | L'AaDT 64, le nouveau "couteau suisse" du tourisme départemental

1

La mutation du CDT (Comité départemental du tourisme) en AaDT (Agence d'attractivité et de Développement Touristique Béarn Pays basque) a démarré au mois de mai dernier. Elle s'est concrétisée début novembre avec l'élection de son bureau, plaçant notamment Max Brisson et Jacques Pédehontaa respectivement président et 1er vice président de la structure. L'objectif de la nouvelle structure qui reste « le bras armé de la politique touristique » du Conseil général des PA est double. D'abord garantir une cohérence et une complémentarité des actions touristiques, au regard la loi Notre qui a ouvert le champ du tourisme aux communes et interco, et ensuite assurer une nouvelle expertise en terme de mission d'ingénierie et de services au profit des acteurs publics et privés. En d'autres termes, « un repositionnement politique et technique », selon les termes de son président.

« 2017 a été l'année de la constitution, 2018 sera celle de l'action ! », s'enthousiasme Max Brisson. Et pour cause, c'est ce vendredi 15 décembre que sera présenté le plan d'action de l'Agence à son conseil d'administration. Au programme, trois grandes thématiques, détaille le président de la structure : « Bien sûr l'Agence poursuit les missions du CDT sur, d'une part, l'attractivité du territoire et le renforcement des filières touristiques telles que la randonnées, la pêche, la neige, et d'autre part sur la promotion de la destination. Mais la nouveauté est que l'Agence se met au service des professionnels du tourisme et des territoires à travers la publication d'un catalogue de services en ligne. C'est une véritable offre d'accompagnement et d'ingénierie de projets qui est mise en pace ! ».

Boîte à outils et principe de gratuité
Ce catalogue accessible à partir de la mi-janvier sur le site internet de l'AaDT (www.pro.tourisme64.com) proposera six grandes catégories de service, liste le Directeur de l'Agence Denis Ulanga : « Connaissance du marché, promotion, communication, démarche qualité, numérique ou encore développement de projet ». Pour chacune de ces thématiques, l'Agence proposera une véritable boite à outils d'interventions et d'accompagnements possibles. De la mise en place d'enquêtes de satisfaction client, jusqu'à la réalisation de diagnostics touristiques d'un territoire, en passant par l'ingénierie et l'accompagnement d'une stratégie de commercialisation, la création d'un plan média, le soutien à une démarche de labellisation, ou encore l'installation d'outils de gestion voire la création de site internet, le catalogue en question s'annonce plus que fourni.
Des services pour lesquels « le principe est la gratuité ». Mais, au regard des surcoûts éventuels engagés, les prestations les plus importantes pourront donner lieu à facturation, tandis que pour d'autres il sera simplement demander une participation via l'adhésion à l'agence (75€).

Un budget en augmentation
« L'objectif de ces nouveaux services est de permettre aux acteurs pris individuellement d'améliorer leur chiffre d'affaires, mais aussi à travers ça, de valoriser les actions touristiques sur le département et donc, plus globalement, de valoriser l'économie du tourisme départemental », explique le Denis Ulanga, à la tête d'une équipe de 30 personnes « dont 4 nouveaux agents, mutés du Département, venus enrichir les équipes sur le volet ingénierie », précise-t-il. A ces ressources humaines supplémentaires, l'Agence est dotée d'un budget de 3,5M € en augmentation de 400 000 € par rapport à celui de l'ancien CDT.
D'un point de vue politique, l'idée est bien la « complémentarité et la cohérence » entre les acteurs du tourisme dans le département tout en proposant une offre technique issue de l'expertise des services départementaux. Pas de doublon donc mais bien plutôt "des articulations" à trouver entre les structures dont par exemple le nouveau Cluster Tourisme Béarn récemment lancé par la Cci Pau Pyrénées.

Rendez-vous importants en 2018
Du point de vue des actions sur la promotion des territoires, 2018 sera un rendez-vous important tant pour le Béarn que pour le Pays basque. En effet, Max Brisson, n'est pas peu fier d'annoncer que « 2018 sera la première année de déploiement à l'international de la marque « Biarritz - Pays basque » », tout comme Jacques Pédehontaa annonce aussi avec satisfaction la convention de 3 ans, passée avec « La haute route des cols pyrénéens », qui attirera en Béarn sur une semaine du mois d'août, près de 700 amateurs de vélo « CSP + » engagés dans ce parcours à l'assaut des cols mythiques des Pyrénées. Au chapitre des actions de promotions des territoires, les deux destinations se retrouveront, tout comme en 2016, sur un stand commun à Paris à l'occasion du Salon de l'agriculture, en partenariat avec la chambre d'agriculture.

Solène Méric
Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Publié sur aqui.fr le 14/12/2017