Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Agriculture | « Paysans remarquables », une plongée dans l’agriculture bio

Véronique Duval

Ancienne journaliste, Véronique Duval est partie à la rencontre des agriculteurs en biodynamie de l’Aunis, entre La Rochelle et le marais Poitevin. Elle en a tiré un livre à valeur documentaire riche de cinq témoignages. Ils ont entre 20 et 60 ans et sont boulangers, maraîchers, éleveurs. Ils racontent leur rapport à la terre, leur venue à la biodynamie et leur quotidien, avec leurs difficultés et leurs doutes, aussi. Ce livre construit comme un journal de bord s’attache au parcours de ces agriculteurs pour s’interroger sur l’approche globale de l’agriculture dans notre société. Rencontre.

@aqui ! : Comment vous est venu l’idée de ce livre ?

Véronique Duval : Quand je suis arrivée en Charente-Maritime à la fin des années 1990, j’ai découvert en Aunis ces paysages de champs à perte de vue, et au fil des ans, j’ai vu disparaître les haies, les cours d’eau, j’ai vu la biodiversité changer… J’ai fini par comprendre que notre paysage était le reflet d’un choix agricole découlant des positionnements des industries de l’agroalimentaire, liées à la proximité de l’Aunis avec le port de La Rochelle. Je me suis interrogée sur notre rapport à la nature. A côté de ce constat, il y avait des agriculteurs qui avaient fait le choix d’une agriculture paysane, à rebours des diktats de la société qui valorise l’accroissement des sites, l’augmentation de la productivité, la course au profit... Il me semblait qu’il y avait un autre choix agricole et sociétale à porter. En allant à la rencontre des producteurs bio, j’avais envie d’être un passeur de leur engagement.

@! : Comment avez-vous choisi ces producteurs ?couv Paysans remarquables

V.D. : Comme je mange bio depuis plusieurs années, j’en connaissais déjà certains, et j’ai rencontré les autres au fil de mon enquête. Je suis allée les voir un par un pour une première série d’entretiens sur leur parcours, puis j’y suis retournée au fil des saisons, je les ai accompagné sur le terrain pour voir comment ils travaillaient… Je me suis aussi entretenue avec les représentants de la CORAB17 (qui achète les céréales du secteur, ndlr), du GAB17 et du conseil régional dédié à l’agriculture bio. J’ai mené un travail de recherches de données concernant les pesticides, la gestion de l’eau, la politique agricole, pour avoir une approche globale du milieu agricole actuel, et aller au-delà des témoignages.

@! : Quel message vous aimeriez faire passer ?

V.D. : D’aller rencontrer ces personnes là. Elles nous nourrissent tout en respectant la vie, et par leur démarche, donnent du sens à leur vie mais aussi à la notre, dans le choix que nous faisons de notre rapport à la nature. C’est aussi un questionnement éthique, philosophique, sur les choix de notre société actuelle. Il y a une urgence à changer notre regard sur le monde, à s’interroger sur le sens que l’on donne à notre passage sur terre et à ce qu’on laisse aux générations futures. Le modèle agricole établi à la fin de la deuxième guerre mondiale à fait son temps, la plupart des gens n’en veulent plus. Ils ont de plus en plus cette exigence de qualité de l’alimentaire et de respect de la nature. Il ne manque plus qu’une véritable volonté politique…

« Rencontre avec des Paysans remarquables », Véronique Duval, co-éditions Sud Ouest et La Nage de l’Ours, 2017, 28pages. Tarif : 17€.

 

Anne-Lise Durif
Anne-Lise Durif

Crédit Photo : C.Fernandez

Publié sur aqui.fr le 14/01/2018