Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Politique | Voeux : Bussereau veut plus de "solidarité" territoriale

Voeux de Dominique Bussereau au departement

Le président du Département de la Charente-Maritime a présenté ses vœux aux élus et aux personnels de la collectivité vendredi 19 janvier au siège du conseil départemental à La Rochelle. Des vœux placés sous le signe de la « solidarité » avec les 466 communes du territoire, une « solidarité territoriale et une solidarité sociale », a-t-il décliné, faisant référence à ces services publiques que « personne ne peut faire à notre place, alors nous essayons de les améliorer toujours ».

Il est bien entendu revenu rapidement sur les grands projets 2018 : le réseau routier, les collèges, l’arrivée de la fibre… Il a également évoqué le sort des jeunes migrants – 95% de garçons- qui arrivent nombreux devant la Maison du Département chaque mois. Dominique Bussereau a demandé de l’aide à l’Etat, via l’Association des maires de France… « Mais ce n’est pas qu’une question financière », a précisé l’élu, rappelant que les migrants mineurs étaient actuellement pris en charge par les services sociaux, et se retrouvaient souvent aux côtés de jeunes français avec des problématiques familiales lourdes. Il a également réitéré la demande des collectivités concernant la participation de l’Etat aux paiements des allocations type CAF, RSA et APA. « Si on veut pouvoir être équitable socialement, il faut que l’Etat comprenne qu’il a tout intérêt à travailler avec les communes et les départements. »

Anne-Lise Durif
Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Anne-Lise Durif

Publié sur aqui.fr le 20/01/2018