Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Saveur | La fine fleur du chocolat au Jardin Botanique

1

Du 2 au 11 février, « Bordeaux fête le chocolat » revient pour sa sixième édition autour du thème « Fleurs en fête ». Quelque dix-neuf sculptures réalisées, entre autres, par des jeunes en lycées professionnels à partir de la précieuse fève sont exposées dans l’espace de l’esplanade Linné au Jardin Botanique. Au programme : des stands de dégustation, des ateliers de fabrication de guinettes, mais surtout la remise du 20e prix du Grand Concours National de Sculptures en chocolat de la Ville de Bordeaux, dimanche 11 février à 16 heures.

Démonstration de haute voltige au Jardin Botanique. « C’est trop stylé », « Ils déchirent », « C’est fou ! », s’exclame en chœur un groupe d’étudiants. Comment est-ce que cette énorme fleur en chocolat blanc réussit à tenir sur cette tige de chocolat noir ? Tous les visiteurs venus à l’inauguration de « Bordeaux fête le chocolat » ce jeudi semblent se le demander. Ici, un tableau avec des nénuphars, des roses, des jonquilles. Là, un arrosoir d’où sortent des arums blancs. C’est toute une flore chocolatière qui s’offre aux yeux des spectateurs jusqu’au 11 février, pour une entrée à 4 euros.

« Venez admirer les pièces réalisées par nos jeunes », insiste Serge Leblanc, président de la Fédération Autonome des Métiers Gourmands (FAMG), qui organise l’exposition. Sur les dix-neuf sculptures en chocolat, douze sont l’œuvre de jeunes en lycées professionnels. 5 ont été faites par des professionnels et deux, par des artisans bordelais.

Tableau en chocolat.

La médaille du 20e prix du Grand Concours National de Sculptures en chocolat de la Ville de Bordeaux sera remise à l’un d’entre eux dimanche 11 février à 16 heures. « Comme elles sont toutes plus belles les unes que les autres, ce sera difficile à départager », présage Françoise, 75 ans, venue avec son mari.

Des chocolats parfumés au vin 

Deux artisans chocolatiers sont présents dans la première salle. Claude offre ses « Délices de Claude » fabriqués dans son laboratoire à Martignas-sur-Jalle, à partir de matières premières provenant de fournisseurs de la région. Son best-seller : le petit champignon noir et blanc avec son cœur au caramel. Plus surprenant, il travaille avec plusieurs châteaux pour faire des chocolats parfumés… au vin ! 

Claude des

En face, Hervé Bordenave représente les « Chocolats Landry ». « Mes cerises viennent du Lot-et-Garonne, mes noix, de Dordogne et mon chocolat, du fournisseur belge Barry », explique en toute transparence cet artisan originaire de Villenave-d’Ornon. Anciennement employé dans l’informatique, il s’est reconverti dans la chocolaterie par passion.

Un amour pour le cacao que les visiteurs de tout âge pourront partager avec ces chocolatiers le temps d’un atelier. Pour les « adultes gourmands », comme le précise la brochure, un cours de fabrication de guinettes – ces cerises confites à l’eau de vie trempées dans du chocolat - et de bonbons sera animé par Claude tous les jours du 2 au 9 février à 18 heures, à un tarif de 15 euros. Les enfants sont aussi invités à participer à des animations de collage en chocolat les 3, 4, 10 et 11 février à 14 heures, à un tarif 4 euros.

Enfin, si vous n’êtes pas très chocolat, pas d’inquiétude, la FAMG vous donne rendez-vous à Cadaujac en mai pour la fête du saint-honoré. 

Alix Fourcade
Alix Fourcade

Crédit Photo : Alix Fourcade

Publié sur aqui.fr le 02/02/2018