Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Culture | Si on sortait ce week-end?

Bordeaux Métropole a 50 ans

Voici le joli mois de maiiiii! Et voui les amis, nous y voila déjà, aux prémices de mai, ce week-end emmenant avec lui les tous derniers jours d'avril, moi saint qui aura eu le mérite immense de rappeler l'astre solaire à notre bon souvenir, rappelez-vous de ces derniers jours où non, ce ne fut pas un mirage, nous sortimes sans manteau et fumes heureux, souviens-toi Barbara! On reste sur ce bon tempo, le week-end est là, alors on sort!

On peut par exemple aller voir Buridane au Rocher de Palmer ce vendredi 27 avril; A la fois ombre et lumière, ange et démon, Buridane est une chanteuse double à la plume incisive qui fait jongler et parler les mots. Barge, barjot, barrée, la triplette gagnante de cette artiste, vous verrez! Voilà une définition qui sied si bien à Buridane qu'elle l'a prise au mot dans le titre de son nouvel album : Barje Endurance. Elle y mêle à ses ritournelles des touches électro et une rythmique naviguant vers le hip hop, rappelant ses influences, de Tracy Chapman au rappeur Buck 65. Avec ses textes pleins de vécu, elle signe une catharsis à la fois intime et universelle. Unique, complètement décalée et si familière... allez-y! (vendredi 27/04/2018 à 20h30). Autre idée, notamment pour vos petites têtes blondes, l'Atelier l'Abécédaire, à partir de 6 ans au Musée des Arts décoratifs et du Design ce samedi 28 avril à 15h; Un atelier jeune public inédit autour de l'abécédaire de l'artiste Karel Teige présenté dans l'exposition L'image-livre, activité menée par Fanny Millard, architecte, auteur et graphiste. Au programme : présentation de l'Abécédaire et des techniques de travail de Karel Teige, atelier de composition plastique "lettres et formes géométriques", atelier d'expression corporelle et captation photographique, petit goûter, composition et photomontage... (Musée des Arts décoratifs et du Design, jusqu'au dimanche 6 mai). Changement de lieu et d'ambiance avec Les Vivres de l'art avec 5 sens aux Vivres de l'Art rue Achard à Bordeaux, du dimanche 29 avril au mardi 1 mai; 50 heures pour célébrer la fin des travaux aux Vivres de l'art, avec l'ensemble des acteurs et des propositions qui font vivre ce lieu toute l'année, rien que ça! Au programme, dimanche 29 avril, concerts : Josem; Dj set : Tplt; Projection / Performance : Telephone Project, Pablo Gracias - lundi 30 avril, matinée bien être : Yoga en plein air, jus detox, fitness décalé, conférences : 2050, comment ramener la ville à la campagne ? par Hervé Le Naour et William Knobel, concert de Martial Bécheau, live musical : 6clickCulture, Division Technique...mardi 1er mai: près-midi détente : Brunch érotique, Dj Francis (Allez Les Filles), sieste musicale, Les Olfactines, Plantes pour tous, spectacle : Béton Brume, Light painting... fête du travail hein!Bref, des tas de choses, et de quoi se restaurer, évidemment! (du dimanche 29 avril 2018 au mardi 1 mai aux Vivres de l'Art). Et sinon, Bordeaux Métropole a 50 ans aux Archives Bordeaux Métropole, à voir du jeudi 26 avril  au vendredi 22 juin 2018; La Communauté Urbaine de Bordeaux (La Cub) a été mise en place le 1er janvier 1968. Jusqu'en 1992, établissement public administratif, La Cub est devenue un établissement public de coopération intercommunale... mémoire commune, nous voilà en plein dedans!  Dans le cadre de son 50e anniversaire, les Archives Bordeaux Métropole évoquent la création de La Cub et ses principales missions au service des habitants, au travers de documents originaux issus de leurs fonds : procès-verbaux, registres, articles de presse, photographies et objets... Enfin, une maquette de l'Hôtel de la métropole, siège emblématique de La Cub depuis 1979, donne à voir cette construction dans un quartier alors en pleine mutation, allez y jeter un oeil, ou deux! Idée ciné, très beau film cette semaine avec Une femme heureuse de Dominic Savage; Tara est une jeune mère qui vit dans la banlieue de Londres. Femme au foyer, elle passe tputes ses journées à s’occuper de ses enfants, de la maison et à attendre le retour de son mari le soir. Cette vie calme, planplan et rangée lui pèse de plus en plus, jusqu’à ce qu’elle ne puisse plus supporter sa situation... au bord de la crise de nerfs, Gemma Aterton y livre une partition bouleversante, vous verrez! Bon week-end à tous!

 

Lise Gallitre
Lise Gallitre

Crédit Photo : DR

Publié sur aqui.fr le 27/04/2018