Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Métropole | PanOramas 2018 : un avant-festival porteur de cohésion sociale pour la Rive Droite

1

Après avoir établi son siège dans le quartier Bois-Fleuri à Lormont en 2014 et le parc de Séguinaud à Bassens en 2016, le rassemblement ex-biennal devenu annuel panOramas a cette année installé son Quartier Général sur le site de l’Observatoire de Floirac. Après une soirée crémaillère réalisée dans une ambiance très familiale le 27 Avril au Quartier Général, l’organisation est passée aux choses sérieuses et a dévoilé le programme complet de l’avant-festival, le vrai festival ayant lieu en Septembre. Un programme articulé autour d’un gros temps fort ainsi que de deux principaux ateliers : les « Marches de panOramas », et les ateliers « Les Illumineuses » et « Les Myconautes ». Un avant-festival qui offre la possibilité aux habitants de la Rive Droite de se rencontrer autour d’une programmation culturelle haute en couleur.

Les Marches de panOramas : du 25 au 27 mai

Événement traditionnel de l’avant-festival panOramas, la randonnée collective « Les Marches » aura encore lieu pour cette édition 2018. Cette année, environ 250 marcheurs sont attendus. Comme à chaque fois, ces balades artistiques parcourront le Parc des Coteaux, harmonisation de 400 hectares d’espaces verts et boisés des villes de Bassens, Cenon, Floirac et Lormont. Cette randonnée traversera ainsi la Rive Droite tout entière, dans le but de faire découvrir les paysages naturels de cette rive qui vit dans l’ombre de sa voisine bordelaise, alors qu’elle n’a pourtant rien à lui envier.
Cette année, panOramas a invité cinq artistes à concevoir un nouvel itinéraire. Ponctuée par des performances sportives et artistiques, des bribes de pensées affichées sur des murs et des histoires racontées, la balade ne sera pas de tout repos. Et si l’excursion débutera dans le Parc des Coteaux, le festival a cette année décidé d’élargir son domaine et de transformer la balade en un vrai périple, puisque l’objectif de cette année sera d’aller visiter les paysages du Pays Basque. Le samedi 26 mai, les marcheurs engagés partiront en autocar jusqu’à Bayonne, afin de profiter d’un repas et une nuit en bivouac. Le lendemain, ce sera la ville de Tarnos qui sera à l’honneur, les marcheurs motivés partiront de Bayonne au matin pour rejoindre Tarnos, quelques kilomètres de balade au programme, le tout avec un itinéraire hors des sentiers battus organisé par Anne-Laure Boyer. L’objectif de cette grande Marche sera de porter un regard neuf et artistique sur les riches paysages de la Nouvelle-Aquitaine, un leitmotiv qui réussit aux panOramas depuis déjà plusieurs années.

Les Myconautes et les Illumineuses : des ateliers pour réunir les populations

Les Marches étant le principal évènement de cet avant-festival, il ne faut pas oublier que de nombreuses autres activités seront organisées par panOramas dans le but de rassembler les habitants de la Rive Droite. Le but de cet avant-programme « printemps-été » étant de partager des moments autour de la culture, deux principaux ateliers seront mis en place. D’abord, « Les Myconautes », projet créé par Thierry Boutonnier (artiste en résidence). Le but sera d’installer une champignonnière expérimentale au cœur de Floirac, et d’observer et de participer au processus de culture d’un champignon appelé pleurote. Ainsi, les habitants pourront expérimenter l’incubation, la fructification, la récolte et forcément la dégustation de ces champignons qu’ils auront eux-mêmes plantés. Un prétexte pour rassembler la population autour d’un même projet, du début jusqu’au dénouement de celui-ci. « Les Myconautes » devraient débuter le 9 mai au Centre commercial de Floirac Davremont, jusqu’au 9 juillet sur le site de l’Observatoire, pour la dégustation.
Dans un second temps, l’atelier « Les Illumineuses », dédié principalement au tricot. Les tricoteuses des villes de Floirac et Cenon seront chargées de créer la signalétique textile et lumineuse pour la Nuit Verte de Septembre. Une signalétique qui habillera les mobiliers urbains, arbres ou panneaux sur le site de l’Observatoire. Une vingtaine de tricoteuses qui se réunissent pour chaque festival panOramas et qui prennent ce projet très à cœur. Ainsi, encore un atelier qui permet aux habitants de la Rive Droite de se réunir autour d’un projet collectif, et de créer une réelle cohésion sociale.

Et après des semaines de mise en bouche par le biais de repas, rencontres, ateliers et randonnées artistiques au cœur de la Nouvelle-Aquitaine, le festival panOramas prendra vraiment place le week-end du 29 septembre. Entre le samedi 29 et le dimanche 30, une nuit spéciale sera organisée. La fameuse Nuit Verte, temps fort du festival et qui en fait sa renommée. Déambulation poétique et artistique, la Nuit Verte aura lieu cette année sur le site de l’Observatoire de Floirac, soit au QG du festival. Par le biais de jeux de lumières de couleur, principalement verts, dans la nuit noire (d’où le nom de Nuit Verte), ce rassemblement offre un fabuleux spectacle à ne pas manquer.

 

Renseignements supplémentaires, et programme complet sur le site du festival : http://panoramas.surlarivedroite.fr

Tom Compayrot
Tom Compayrot

Crédit Photo : Aqui

Publié sur aqui.fr le 07/05/2018