Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Economie | Forsee power s’installe à Poitiers

Le bâtiment de Forsee Power sera autosuffisant en énergie grâce aux panneaux solaires sur les toits et les parkings.

La société Forsee Power s’installe à Chasseneul-du-Poitou dans des locaux de 15 000m2 loués par la communauté urbaine de Grand Poitiers. La société, qui conçoit et fabrique des batteries notamment pour les transports lourds (bus, camions...) ou les vélos à assistance électrique et les scooters, va prendre place dans les anciens locaux de Federal Mogul qui seront remis à neuf. D’ici 2021, 300 emplois devaient être créés sur le site. La production devrait commencer dès le mois de juin pour atteindre les 2 500 batteries par an. Pour l’instant, c’est la phase de recrutement : une centaine d’opérateurs pour commencer. La société devrait trouver facilement la main d’oeuvre dont elle a besoin.

Le site Federal Mogul va renaître de ses cendres. Fermée en octobre 2014, l’usine va accueillir une nouvelle entreprise : Forsee Power. « Nous sommes en train de remettre à neuf les 15 000m2 de locaux. Les travaux vont durer jusqu’à la fin de l’année », explique Sophie Tricaud, directrice de la communication et des affaires publiques de Forsee Power. Ce sera un site industriel à énergie positive. « Il y aura des panneaux solaires sur la toiture, les parkings ». Une usine autosuffisante en énergie. Cette entreprise créée en 2011, conçoit et fabrique des batteries lithium-ion : elle est devenue une référence dans le secteur du stockage d’énergie dans le transport lourd (bus, tramway, train ou encore bateau) et mais aussi pour les vélos à assistance électrique ou les scooters. « On travaille notamment avec des constructeurs de renom comme Iveco, Heuliez, CaetanoBus (au Portugal) et Wrightbus (au Royaume Uni). » 
 
Un marché porteur : l'électrique
Après avoir levé un financement de 55 millions d’euros en 2017, Forsee Power va démarrer sa production en série et ainsi décupler ses capacités de fabrication, sachant qu’en ce moment, le marché de l’électrique est très dynamique et porteur. « Le marché s’accélère. De nombreuses villes européennes ont décidé de passer à l’énergie électrique pour les transports », confirme Sophie Tricaud.  Et la loi de transition énergétique de l’Europe, dont les décrets ont été publiés début 2017, va dans ce sens.  L'objectif : 100 % de bus à faibles émissions à horizon 2025 pour les agglomérations de plus de 250 000 habitants. Christophe Gutner le pdg de Forsee Power avait estimé dans un article des Echos (le 29 octobre 2017) qu’avec « la base des plans de développement annuels annoncés par les grandes villes européennes, le marché du bus électrique en Europe (hors Russie) devrait représenter de 2 500 à 3 500 ventes annuelles de véhicules en 2020 et jusqu'à 6 000 par an en moyenne entre 2021 et 2025. »
 
L'attractivité de Grand Poitiers 
C’est donc dans cette dynamique que Forsee Power a cherché à installer de nouvelles lignes de production. Elles seront au nombre de trois, totalement automatisées. L’entreprise a opté pour Grand Poitiers qui respectait plusieurs critères du cahier des charges pour son nouveau site industriel. « Nous avons exploré différentes régions. Il fallait être à deux heures de distance de Paris (entre le siège et le nouveau site), le site devait être facilement accessible pour nos collaborateurs, puis l’attractivité du territoire a joué. Poitiers dispose d’une université importante », explique la directrice de communication. Il fallait également que le site possède une réserve foncière en cas d’extension. « Il y a 10 000m2 d’aménagement possible pour satisfaire une croissance d’activité ». Forsee Power a également bénéficié du soutien des services de l’Etat, de l’agglomération (Grand Poitiers) et de la région (Nouvelle-Aquitaine). « Cette aventure humaine nous a convaincu », conclut Sophie Tricaud. 

Pôle emploi a également travaillé avec eux pour la campagne de recrutement qui est d’ores et déjà lancée. « D’ici la fin de l’année, on aura recruté une centaine d’opérateurs et à l’horizon 2021 ce seront 300 personnes dans la maintenance, le SAV, et tout le panel de la profession ». Avant toute chose, Forsee recherche des personnalités qui veulent se lancer dans cette nouvelle aventure.
 
La première équipe va débuter au mois de juin pour des formations. La production, quant à elle, commencera en août pour produire tous les systèmes de batterie pour les transports lourds (bus, camion, bateau, grue, véhicule industriel). Des batteries "haute puissance" et intenses en énergie.

Julien Privat
Julien Privat

Crédit Photo : forsee power

Publié sur aqui.fr le 11/05/2018