Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Spécial | Les ovins à l'honneur à Aquitanima

1

Depuis l’édition 2017 du Salon de l’agriculture Nouvelle-Aquitaine, le salon Aquitanima avait décidé d’accorder plus de place aux élevages ovins en créant une « Journée ovine ». Rebelote pour cette édition 2018! Pour son 3ème et dernier jour sur le ring central, Aquitanima présentait cette journée dédiée aux professionnels de la filière tout en proposant aux visiteurs différentes animations, révélatrice de son dynamisme. Retour sur cette journée bien remplie.

« La filière ovine est dans une situation positive, et pour continuer dans cette direction, nous devons recruter » expliquait le présentateur des animations ovines sur le ring du Salon. Une conjoncture qui va dans le sens de cette journée spéciale pour les ovins, et qui offre la possibilité aux visiteurs de découvrir cette filière qui vit parfois un peu dans l’ombre de sa collègue bovine lors du Salon. Et pourtant, « la région Nouvelle-Aquitaine possède une filière ovine importante, c’est la 2ème région de France avec 1,4 millions de brebis » précise Jean-Pierre Dugat, commissaire pour le pôle ovin. Alors dès 10h ce lundi matin, les différents acteurs de la filière s’activaient pour l’ouverture de cette 3ème journée d’Aquitanima. Une ouverture dédiée à la présentation des 18 différentes races de moutons présents, ainsi qu’aux fromages de brebis de Nouvelle-Aquitaine.

Ingéniosité et dynamisme !

Preuve de cette forte présence de la filière, c'est en Haute-Vienne (Nouvelle-Aquitaine) que sera organisé en 2019 le concours international de tonte de moutons. Un championnat mondial qui devrait attirer environ 50.000 personnes sur les 4 jours de compétition, ainsi que plus de 5.000 animaux qui seront sollicités pour être débarrassés de leur laine. Organisé par l’AMTM(Association Mondiale de Tonte de Mouton), il regroupera des sportifs du monde entier entraînés à la tonte du mouton, que ce soit avec des forces (outils dotés de deux lames tranchantes) ou à la tondeuse électrique. Et dans le cadre de cet évènement, des tondeurs professionnels étaient présents ce matin sur le Ring central pour montrer comment se déroule une tonte. D'abord, les professionnels, armés de leurs tondeuses électriques, assoient le mouton et le bloquent entre leurs jambes de sorte qu'il ne soit plus en mesure de bouger. Ensuite, le but du jeu est simple : réussir sa tonte en un temps le plus court possible, tout en gardant la laine en un seul morceau. 

Cette journée spéciale ovins a aussi permis à la filière de montrer toute son ingéniosité lors de la présentation d’innovations primées au concours « Berger futé », organisé dans le cadre du salon Tech-ovin. C’est notamment le cas d’Arnaud Oble, directeur d’exploitation au Lycée agricole de Bressuire, qui a pu présenter son produit, « L’Ovi fresh », un système d’ombrage pour les élevages de brebis qui a remporté le Prix Spécial du concours. Résultat de 6 mois de travail, ce système mobile facilement transportable permet aux ovins de bénéficier de 25 m² d’ombre. Une innovation favorisant donc le bien-être animal, leitmotiv du concours Berger Futé, et qui devrait être commercialisé sous peu, notamment grâce à un partenariat avec l’Alliance Pastorale.

La filière ovine se porte bien, et il est certain que l’organisation de telles journées contribuant à renforcer ses liens avec le grand public démontre aussi tout son dynamisme.

Tom Compayrot
Tom Compayrot

Crédit Photo : Aqui

Publié sur aqui.fr le 14/05/2018