Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Spécial | Les races locales d'équidés nouvelles têtes d'affiche dans le Hall 4

Le stand dédié aux Pottok

Avec la fin d’Aquitanima, il y avait un grand vide ce mardi au niveau du Hall 4 intérieur du Salon de l’Agriculture Nouvelle-Aquitaine. Heureusement, les chevaux qui étaient en extérieur sont arrivés à la rescousse. Finis les vaches et moutons, c’est bien les chevaux qui ont pris le pouvoir. Plusieurs races régionales de chevaux seront présentées sur le Salon, et différentes activités et démonstrations seront proposées aux visiteurs (concours d’obstacles, tests de comportement, jeux équestres…). L’occasion, après trois jours consacrés aux bovins et ovins, d’en savoir plus sur les équidés.

 Les Poneys Landais seront présents lors de l'édition 2018

Parmi les races locales présentes, le Poney Landais, connu pour être principalement utilisé pour du loisir. D’un naturel très calme, il convient notamment pour faire des balades. Pourtant, il peut aussi être sportif et agile, et certains participent à des compétitions de saut d’obstacles. Des compétitions de ce type avec des Poneys Landais seront d’ailleurs prévues pendant le Salon. Dans ses Landes d’origine, ce poney, reconnaissable avec sa robe alezan (claire ou foncée) et sa trace blanche sur la tête, est régulièrement lâché dans des barthes (terrains inondables), où il entretient les prairies.

 Les Pottok seront présents lors de l'édition 2018

Autre race de poney présente au Salon, les Pottok. Signifiant  « petit cheval » en basque, le Pottok ne dépasse que très rarement les 1,40 mètre. Dotés d’une robe foncée parfois tachetée, ils ont été utilisés pendant des siècles par les habitants du Pays Basque pour divers travaux d’agriculture en montagne. Ce qui fait que cette race est habituée au climat et au paysage montagnard, et une grande partie de ces poneys vit toujours à l’état semi-sauvage. Sur le stand du Salon qui est leur est dédié, des ventes et des baptêmes à dos de Pottok sont organisés.

 Les Ânes des Pyrénées seront présents lors de l'édition 2018

Enfin, seuls représentants de l’espèce asine, les ânes des Pyrénées complèteront les races locales d’équidés présents au Salon cette année. Dotés d’une robe couleur chocolat et d’espaces décolorés (pourtour des yeux, ventre et bout du museau), ils sont très facilement reconnaissables. Ils sont considérés comme très polyvalents, vu qu’ils sont utilisés aussi bien pour le bât et l’attelage, que pour la production mulassière. Leur berceau étant les Pyrénées, ils ont développé des capacités à se déplacer en montagne.

 

En plus de ces 3 races locales, d’autres équidés seront présents. C’est le cas des chevaux de Camargue, beaux spécimens de couleur blanche, utilisés principalement pour le tourisme mais aussi le tri de bétail. Une partie d’un élevage d’Aquitaine sera présente pour satisfaire les visiteurs. De même pour les Chevaux de trait, reconnaissables à leur très grande taille et leur musculature, nécessaires lorsqu’ils doivent tracter véhicules ou matériaux de toute sorte. Cette race impressionnante sera aussi là lors du Salon.

Tom Compayrot
Tom Compayrot

Crédit Photo : Aqui

Publié sur aqui.fr le 15/05/2018