Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Politique | Quand les élus de Poitiers rencontrent les jeunes

25 jeunes ont exposé à Alain Claeys (en rose), maire de Poitiers, et aux élus leur point de vue sur plusieurs thématiques.

Le deuxième rendez-vous, des assises de la jeunesse a eu lieu ce samedi 9 juin au CRIJ (Centre Régional d'Information Jeunesse) de Poitiers. C’était l’heure du bilan et des propositions issues des premières rencontres organisées le 18 novembre dernier. Les jeunes, âgés de 12 à 25 ans, ont pu faire entendre à une dizaine d’élus leur vision sur plusieurs thématiques et la partager avec eux Cette manifestation s’inscrit dans une démarche plus large de participation de la nouvelle génération aux différentes politiques de la ville.

Le maire de Poitiers est arrivé à 17 heures pour écouter ce que les jeunes avaient à lui dire. « J’avais pris l’engagement que je vous rencontrerai le 18 novembre dernier. Je suis venu, ici, dans votre maison, le Centre Régional d’Information de la Jeunesse. Je souhaitais vous voir tous ensemble », dit Alain Claeys. 
 
Vingt-cinq jeunes, âgés de 12 à 25 ans, ont planché depuis 14 heures sur cinq thématiques : solidarité, écologie, mobilité, culture/sport, emploi/formation.  Ils sont venus approfondir le travail effectué préalablement le 18 novembre. « Ils étaient là pour présenter et partager également des idées, apporter peut-être des éléments de réponse », explique François Blanchard. L’adjoint au maire de Poitiers, délégué à la jeunesse et à la vie étudiante, est à l’initiative de ces assises de la jeunesse. Il paraît satisfait de ce rendez-vous, car selon lui un large panel était représenté : « Ce qui est bien, c’est que ces jeunes représentent tous les quartiers de Poitiers, ils viennent de partout, et ils ont des âges différents. »
 
Les groupes de travail étaient menés par des animateurs membres du collectif pour l' Accompagnement des Projets et des Initiatives des Jeunes sur le territoire de Grand Poitiers (API), Pierre Toutan est animateur aux "petits débrouillards". Il a été surpris par l’intérêt des jeunes et leur implication. « Tous étaient vraiment mobilisés. Ils se sont beaucoup intéressés à la thématique, ont partagé leur vision. C’est vrai que ça peut demander beaucoup de préparation, mais, quand on voit le résultat, ça motive encore plus. » 
 
Une fois que les idées ont été mises au clair, les jeunes ont pu les exposer au maire et aux élus de Poitiers lors d’une présentation de dix minutes. Ils ont édicté leur constat, proposé quelques solutions et ensuite les élus ont discuté avec eux, débattu en passant dans les différents groupe de travail pour mieux cibler, apporter des éléments de réponse, voire écouter leur suggestions. Patrick Coronas, conseiller municipal délégué à la qualité environnementale et la transition énergétique, a participé à ce débat dans le thème écologie. Il est convaincu que c'est une bonne chose. « Il faut aller à la rencontre de toutes les personnes. Aujourd’hui les jeunes nous ont apporté un nouveau regard. » Il a été plus loin en proposant de prendre rendez-vous avec les jeunes pour leur montrer comment il travaille à la mairie avec les services et pour leur faire visiter le point info énergie de Poitiers. 
 
Jouer un rôle dans la ville
Parmi les 25 jeunes, Youssouf, 18 ans, volontaire à la mission locale de Poitiers. Lui n’était pas là le 18 novembre dernier au premier rendez-vous mais il n'a pas hésité à venir aux deuxième des assisses de la jeunesse. « Je me suis dit  : il faut participer, partager mon expérience personnelle. J’ai découvert l’écologie à travers les chantiers participatifs, c’est quelque chose d’important. Cet échange m’a permis de porter des idées. Ça donne confiance en soi aussi ». Baptiste en service civique à Unis-cité rejoint son point de vue : « Je trouve que c’est agréable. Les élus sont vraiment à l’écoute, accessibles. C’est convivial et le fait de parler en petit groupe, c’est mieux.  »
 
Tous sont repartis en faisant passer un message aux politiques de Poitiers et en espérant que l’opération se répète de nouveau. Ces jeunes seront, sans nulle doute, les électeurs de demain et leur voix compte déjà dans la politique de la ville dès aujourd’hui. Quant au maire, Alain Claeys, il s'est dit « heureux  de les écouter. Dans la restructuration actuelle de la ville, les jeunes ont un rôle à jouer à Poitiers ».

Julien Privat
Julien Privat

Crédit Photo : aqui.fr

Publié sur aqui.fr le 11/06/2018