Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Culture | Un centre de ressources des arts du geste dès l'an prochain à Périgueux

Lors de la présentation de So mim à Périgueux

So mim, est le futur centre de ressources des arts du mime et du geste. L'ouverture de ce site internet est annoncée pour le premier trimestre 2019. So mim a pour mission d'être la plateforme de référence du théâtre gestuel, que l'Odyssée met en lumière chaque été, le temps du festival Mimos. Ce site internet se veut un lieu d'archives avec des extraits de 480 vidéos des spectacles programmés durant Mimos, une base de ressources scientifiques et pédagogiques, avec des dossiers thématiques, des recherches, un centre d'informations. De quoi inscrire davantage Périgueux comme capitale du mime.

Son petit nom est So Mim, il a été présenté dans le cadre de l'exposition "Théâtre en mouvement, l'aventure du geste" au coeur du festival international du mime de Périgueux, qui s'est achevée ce 28 juillet. De quoi s'agit il, d'une importante base de données sur les arts du geste, accessible en ligne à partir du premier trimestre 2019. Voici trois ans, que la ville de Périgueux, l'Odysée en partenariat avec la médiathèque Pierre Fanlac,  travaillent à ce projet ambitieux. Il s'agit de créer un centre de ressources en ligne qui devienne une référence nationale et internationale sur les arts du mime et du geste, de quoi inscrire davantage Périgueux, comme capitale du mime. Ce site internet, qui devrait être opérationnel au début de l'an prochain, permettra de revoir les spectacles de Mimos depuis l'origine du festival accompagnés d'une fiche détaillée de chaque compagnie. "Nous avons plus de 500 heures de vidéos de spectacles numérisés auxquelles s'ajoutent la dizaine de milliers de photographies, provenant du fonds de Maurice Mellliet, précise Chantal Achilli, la directrice de l'Odyssée.

Pour l'instant, deux seules saisons complètes de Mimos figurent dans la base de données. Cette plateforme en ligne comprendra un annuaire des compagnies de théâtre et de l'art gestuel, avec des fiches détaillées, des liens. Seront également présentés des dossiers thématiques, sur la nudité, la féminité, l'équilibre ....

Pour tous les publics

So mim, s'adressera à tous les publics, des internautes amateurs,  des artistes, des scientifiques, des enseignants.  Car le site permettra de s'informer sur l'histoire du mime, ses concepteurs, ses différents courants, ses écoles en France, à l'étranger, grâce à des ressources scientifiques et pédagogiques. "Il était très important pour l'Odyssée et la ville de Périgueux de transmettre les fondements, l'histoire du mime et du geste, poursuit Chantal Achilli.
La plateforme recensera toutes les actualités, les événements liés au mime dans le monde : formations, festivals, stages. A terme, les internaute auront la possibilité que leur propre manifestation soit valorisé sur la plateforme. So Mim comprendra 250 références bibliographiques en ligne ou à la médiathèque Pierre Fanlac ( qui ferme ses portes le 1er août pour d'importants travaux d'une durée d'un an). Traduit en anglais et ultérieurement en espagnol, ce site a une envergure internationale. Le coût de cette base de données est de 120 000 euros financés avec le soutien de l'Etat (à hauteur de 70 %), du Conseil régional et du Département de la Dordogne. 

Claude-Hélène Yvard
Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Aqui.fr

Publié sur aqui.fr le 29/07/2018