Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Culture | Les Tropiques et le Québec réunis pour les 35e Francophonies en Limousin

Les Francophonies

Du 26 septembre au 6 octobre prochain, le Festival international des Francophonies en Limousin fêtera son 35è anniversaire. Pour son dernier festival en tant que directrice, Marie-Agnès Sevestre a choisi de faire la part belle au Québec et à Tropiques Atrium, scène nationale de Martinique.

Théâtre, danse, musique, performance, lectures, chaque année à l'automne, les Francophonies en Limousin ouvrent une fenêtre sur la création francophone. Le Festival qui débutera dans quelques jours aura une saveur particulière puisque ce sera le dernier de Marie-Agnès Sevestre, sa directrice depuis 2006. Pour l'occasion, une large place sera faite au Québec avec pas moins de sept spectacles. Quatre d'entre eux seront joués pour la première fois en France dont La fureur de ce que je pense, d'après Nelly Arcan, salué par la critique outre Atlantique. « Pour mon dernier festival, j'ai voulu saluer les artistes québécois, leur façon de penser le monde à la fois proche et différente ; leur vigueur artistique peu commune, » confie Marie-Agnès Sevestre. Le second coup de projecteur sera dirigé sur Tropiques Atrium, scène nationale de Martinique. Littérature, théatre, arts visuels, concert, sept spectacles témoigneront de la vivacité de la création caribéenne. Cette Fabrique Tropicale clôturera le festival 2018 avec un bal créole. Fruit d'un heureux hasard, elle réunira trois directeurs des Francophonies : Marie-Agnès Sevestre, Hassane Kouyaté et Patrick le Mauff. Ce dernier, directeur de 2000 à 2005, mettra en scène Pou an wi ou pou an non, adaptation en créole de la pièce de Nathalie Sarraute. Hassane Kouyaté, actuel directeur de Tropiques Atrium prendra quant à lui les rênes des Francophonies en janvier 2019. A côté de ces deux temps forts, la programmation n'oubliera pas ceux qui ont fait les beaux jours du festival, avec notamment le chorégraphe Salia Sanou et l'auteur Dieudonné Niangouna. A signaler aussi, le partenariat original avec l'Université de Limoges pour la création d'un récit numérique Limbo, une biographie du perdu.

 

Marie-Agnès Sevestre

 

DP
DP

Crédit Photo : DP

Publié sur aqui.fr le 10/09/2018