Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Agriculture | FNSEA/JA : « Le monde bouge, bougeons ! »

Jonathan Lalondrelle, Bernard Layre, Philippe Moinard, Julien Rouger

En janvier prochain, les agriculteurs seront appelés aux urnes afin d’élire les membres des chambres d’agriculture départementales, interdépartementales et de région. La FNSEA Nouvelle-Aquitaine et les JA viennent de lancer officiellement leur campagne en signant une charte commune mettant en avant leur complémentarité et le travail conjoint. Sous la bannière « le monde bouge, bougeons ! » leur priorité reste bel et bien le revenu des paysans.

« Nous soutenons les agriculteurs dans tous les domaines ! » Bernard Layre est le secrétaire général de la FNSEA Nouvelle-Aquitaine. A l’heure du lancement de campagne de la FNSEA et des JA, ce dernier souhaite rappeler l’investissement sans faille du syndicat auprès des paysans. « Cette année, de fortes intempéries se sont abattues sur notre territoire. Nous, FNSEA Nouvelle-Aquitaine et JA, nous avons siégé lors des commissions d’enquête pour défendre les intérêts des agriculteurs. Nous étions les seuls syndicats présents ! Nous, nous travaillons nos dossiers ! » Idem pour l’épineux sujet sur la suppression du CICE - Crédit d’Impôt pour la Compétitivité et l’Emploi - et du dispositif TO/DE -Travailleur Occasionnel/Demandeur d’Emploi. « Là encore, nous sommes les seuls syndicats à donner de la voix ! » Dégager plus de revenu !« Mais notre priorité reste bel et bien le revenu de l’agriculteur ! », assène Philippe Moinard, le président du syndicat régional. En effet, aujourd’hui « il est indispensable de travailler sur la répartition de la valeur ajoutée dans les filières ». Aussi, grâce à ces élections, le syndicat souhaite remobiliser la profession et expliquer dans le menu les missions de la Chambre « en rendant visite à chaque agriculteur. » Il vise 50 %, voire plus, de taux de participation. Aussi, à l’heure actuelle, 10 chambres sur 12 en Nouvelle-Aquitaine sont présidées par la FNSEA. Les Chambres de la Charente et du Lot-et-Garonne sont, elles, sous l’égide de la Coordination rurale. « Bien évidemment, nous souhaitons faire le grand chelem et reconquérir ces deux entités, précise le président du syndicat. Mais, si nous n’y arrivons pas, c’est sûr, nous serons déçus, mais nous continuerons tout de même à travailler dans tous les départements. » Une charte pour unifier les forces vivesA l’occasion de ces élections, la FNSEA Nouvelle-Aquitaine et les JA viennent de signer une charte de campagne afin de « représenter des valeurs communes, partager les mêmes enjeux, travailler selon des règles de jeu communes et s’assurer une victoire à ces prochaines échéances électorales ». Par cette charte, les deux parties s’engagent notamment à une représentativité équitable des membres et à la construction en commun d’un projet. « Nous, JA, nous menons campagne aux côtés de la FNSEA car c’est le seul syndicat qui fait confiance aux jeunes », souligne Jonathan Lalondrelle, président des Jeunes Agriculteurs. Nouveautés des élections 2019 Pour ces élections de janvier prochain, des nouveautés attendent électeurs et membres élus. En effet, suppression de la condition d'inscription sur les listes électorales générales pour être électeurs, allègement du contrôle municipal des listes électorales, introduction du vote électronique en plus du vote par correspondance, modification du mode de scrutin pour les collèges des chefs d'exploitation et des salariés avec attribution de 50 % des sièges à la liste arrivée en tête avec arrondi, le cas échant, à l'entier inférieur et une baisse du nombre d'élus dans les Chambres départementales et interdépartementales, « le nombre de membres passe de 44 à 33 ce qui affaiblit nettement la parole du syndicat », déplore Philippe Moinard.

Sybille Rousseau
Sybille Rousseau

Crédit Photo : SR

Publié sur aqui.fr le 10/09/2018