Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Agriculture | Première pierre posée pour Agrinove !

Christophe Gubala, Pierre Camani, Nicolas Lacombe et Alain Lorenzelli

C’est sous un soleil éclatant qu’élus, maître d’œuvre et dirigeants se sont retrouvés, ce vendredi 14 septembre à Nérac, au lieu-dit As Pacheros, pour poser officiellement la première pierre de la technopole Agrinove. Après des années de réflexions, ce projet se concrétise enfin et fera émerger, dans un premier temps, une pépinière d’entreprises. L’inauguration est prévue avant l’été, selon les dires de l’architecte Christophe Gubala.

« Nous sommes prêts à relever le défi d’Agrinove ! » Nicolas Lacombe, vice-président du Département et président de la technopole, ne cache pas sa joie en ce vendredi 14 septembre. « C’est une idée qui commence à dater, certes, précise-t-il car cela fait maintenant dix ans que nous avons lancé l’idée de développer un pôle d’activité économique dédié à l’amont de la production agricole sur le Néracais. » Cette première pierre posée symbolise donc la construction de la pépinière d’entreprises. « A partir de là, se développera une ZAC qui permettra à des entreprises de s’installer sur Nérac et l’Albret, ce qui fera de l’Albret un véritable poumon économique ! » Cette technopole répond à un réel besoin aujourd’hui. « En effet, tout ce qui touche à l’agroéquipement est un marché en pleine expansion, beaucoup d’emplois sont non pourvus, un pôle économique sur cette thématique est vraiment indispensable ! ».
Christophe Gubala, l’architecte en charge de ce projet, a profité de cet événement pour mettre en lumière l’architecture proposée pour cette pépinière, « une architecture qualitative qui veut faire oublier l’image du hangar ou de la boîte à chaussures auxquelles les constructions utilitaires ou industrielles sont souvent associées. Les volumes possèderont des formes dynamiques et cette architecture contemporaine reflètera la modernité des filières agricoles soutenues par le projet Agrinove. »

Présentation de Christophe Gubala architecte

Agrinove, un projet partenarial Cette cérémonie fut également l’occasion de prendre conscience de l’ensemble des partenaires impliqués dans ce projet. Ainsi, André Chanfreau, directeur d’EPLEFPA 47 - établissement public local d'enseignement et de formation professionnelle agricole – s’est dit très fier de faire partie de ce dessein. « D’ores et déjà, des partenariats se sont créés entre Agrinove via son Cluster machinisme et le BTS Agro équipement ». Alain Lorenzelli, président d’Albret Communauté (Agrinove financée par un syndicat mixte composé à 60 % par le CD47 et à 40 % par Albret Communauté), a tenu à souligner l’envergure de ce projet. « Agrinove ce n’est pas qu’une pépinière. C’est aussi deux clusters machinisme et plante, un concours, le rendez-vous Agrinovembre, et des partenariats divers publics et privés. Bref un véritable pôle d’activité économique. » Le conseiller régional Guillaume Moliérac a souhaité mettre l’accent sur l’innovation incarnée dans ce projet. « Grâce à cette technopole, nous allons faire émerger des projets innovants, de nouvelles techniques agricoles pour préserver, par exemple, nos ressources en eau. En clair, nous allons faire du Lot-et-Garonne un pôle leader en agriculture ! » Pierre Camani, le président du Département, a conclu la séance des discours en rendant hommage à Louis Uminski, cheville ouvrière de ce projet et en mentionnant le fait qu’« Agrinove, technopole de l’amont agricole, représentait, pour lui, l’Agropole 2 ».

Sybille Rousseau
Sybille Rousseau

Crédit Photo : SR

Publié sur aqui.fr le 17/09/2018