Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Economie | « Un bâtiment beau mais pas ostentatoire, à l’image du Crédit Agricole » Jack Bouin, directeur général du Crédit Agricole Aquitaine

Espace collaboratif crédit agricole

« Plus digital, plus connecté, plus ouvert, plus collaboratif, plus lumineux et plus accueillant afin de conjuguer performance et bien-être au travail ». Telles sont les caractéristiques du nouveau siège du Crédit Agricole Aquitaine situé Quai Bacalan à Bordeaux énumérées par Jack Bouin, le directeur général. Après 22 mois de travaux, ce bâtiment a ouvert ses portes aux salariés début novembre…

12 260 m2 de bâtiment, six niveaux, huit terrasses pouvant accueillir entre 50 et 200 personnes, cinq plateaux de travail open space, 510 fenêtres assurant une luminosité optimale. Voici les chiffres clés du nouveau siège social du Crédit Agricole Aquitaine situé quai Bacalan à Bordeaux. « Au début, notre réflexion se portait plutôt sur la rénovation d’anciens espaces, se remémore Jack Bouin, directeur général du Crédit Agricole Aquitaine. Mais, en fin de compte, nous nous sommes aperçus que la construction d’un nouveau bâtiment serait moins coûteuse. Aussi, pour choisir le lieu d’implantation de nos bureaux, nous avons regardé où logent nos 450 collaborateurs. D’où le choix du quai Bacalan sur le site Lesieur. » « Le choix du terrain était intéressant, ajoute Jean-Michel Wilmotte, l’architecte en charge de ce projet. En effet, c’était un véritable challenge car nous sommes au cœur d’une friche agricole. Il était donc indispensable de respecter certains codes. D’où l’omniprésence de l’acier anodisé qui permet le reflet de l’environnement sur la façade de ce bâtiment caméléon. » Cette construction conduite par le Groupe Fayat a été confiée à 95 % à des entreprises locales. Après 22 mois de travaux, les salariés ont pu fouler pour la première fois le sol de leur nouvel espace de travail le 5 novembre dernier.

Open Space

Le bien-être au travail « Et les salariés s’y sentent bien ! », assure le directeur général. En effet, fort de ses 510 fenêtres, la lumière est omniprésente. « A chaque fois qu’un salarié tourne la tête, il a la possibilité de dialoguer soit avec la Garonne soit avec le Bassin à Flots », précise, judicieusement, Juliette Léard, chef de projet construction au Crédit Agricole. Installé dans des fauteuils rembourrés, un regard posé sur la Garonne, un café à la main, le salarié, souris en main a tout loisir de travailler confortablement au sein de la tisanerie. En effet, « plus digital, plus connecté, plus ouvert et plus collaboratif », cet environnement de travail permet aux collaborateurs d’être connectés partout dans le bâtiment et, ainsi, de ne pas obligatoirement travailler à son bureau, car « nous avons souhaité conjuguer performance et bien-être au travail et que tous puissent dialoguer ensemble », précise Jack Bouin. Dans cet esprit-là, le bâtiment propose différents espaces de travail collaboratif, des salles de réunions cloisonnées, un auditorium de 360 places, 2 400 m2 de terrasse dont 1 000 m2 de plantations, un restaurant d’entreprise, des espaces détente…

Auditorium

Aussi, un espace des grandes entreprises du vin a été érigé au rez-de-chaussée. Là, les grands comptes notamment de crus classés de ce secteur d’activité y sont hébergés. Eric Peigneguy, responsable de l’espace, se dit « très heureux d’avoir été embarqué dans ce beau projet de siège ». Un aménagement spécifique composé de sièges design, de panneaux déco fabriqués par l’entreprise Saint-Gobain et de matériaux nobles permettent « un accueil optimal de notre clientèle ».

Espace de grandes entreprises du vin

HQE, BREEAM, GTB, BIM… Ce bâtiment a également obtenu une double certification environnementale, HQE, Haute Qualité Environnementale, niveau excellent et BREEAM niveau good. « Nous avons fait en sorte que confort thermique rime avec confort acoustique pour permettre un meilleur environnement de travail, souligne Juliette Léard. La température, l’aération, l’éclairage, tout a été pensé avec le souci de la préservation de l’environnement. » Par exemple, l’isolation a été réalisée par l’extérieur et un mécanisme de récupération des eaux pluviales a été mis en place sur les terrasses. Aussi, et c’est une première, à Bordeaux, ce bâtiment abrite une gestion 100 % digitale. Grâce à la GTB -Gestion Technique du Bâtiment – et au BIM – Building Information Modeling – ce bâtiment offre un confort automatisé à l’ensemble des salariés. « Nous possédons une maquette numérique de cet établissement sur tous nos supports, ordinateur, tablette et smartphone. Ainsi, par exemple, lorsque survient un dysfonctionnement dans l’éclairage, nous pouvons visualiser la source du problème sur la maquette virtuelle. »
Bref, « plus qu’un déménagement, nous avons souhaité que le nouveau siège épouse aussi les lignes de notre projet d’entreprise », conclut Jack Bouin.

Espace collaboratif

Sybille Rousseau
Sybille Rousseau

Crédit Photo : SR

Publié sur aqui.fr le 18/12/2018