Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Politique | « J’appelle à l’esprit de modération et à la solidarité entre les territoires » Alain Juppé, maire de Bordeaux

Alain Juppé lors de ses voeux à la presse le 9 janvier 2019

Mercredi 9 janvier, devant un parterre de journalistes, Alain Juppé, maire de Bordeaux et président de Bordeaux Métropole s’est plié à la traditionnelle cérémonie des vœux à la presse. Cette année, ce dernier a décidé de lancer un appel à la modération chez les Bordelais mais également à la solidarité entre les territoires. L’ancien Premier ministre préconise le dialogue et le respect mutuel pour avancer et ne pas s’enliser dans le conflit…

« Pour faire de grandes choses, il ne faut pas être un si grand génie ; il ne faut pas être au-dessus des hommes, il faut être avec eux. » C’est sur cette citation de Montesquieu qu’il affectionne tant qu’Alain Juppé a clôturé ses vœux à la presse en cette fin de matinée ce mercredi 9 janvier. Des vœux durant lesquels il a souhaité lancer un double appel.
Tout d’abord, un appel à un esprit de modération chez les Bordelais. « Depuis quelques semaines, les rues de notre ville sont en proie aux pillards, aux voleurs, aux casseurs qui n’ont pas leur place dans la cité. Très peu de Bordelais figurent parmi ces individus. Durant ces samedis de violences, les forces de l’ordre ont assuré notre sécurité d’une manière remarquable et je tiens à leur assurer tout mon soutien. »
Aussi, l’ancien Premier ministre a eu une pensée pour les commerçants durement touchés, impactés par ces rassemblements à l’aube des fêtes de fin d’année. « Afin de faciliter l’accès aux commerces, nous avons mis en place certaines mesures notamment le stationnement place des Quinconces, mais cela ne suffit pas ! » En décembre, Alain Juppé et ses collaborateurs ont reçu une délégation de Gilets Jaunes. Dans le cadre du Grand débat national, à partir de cette semaine, huit mairies de quartier accueilleront un cahier de doléances et d’« espérance » afin que soient couchées sur papier des propositions concrètes. La seule solution pour sortir de ce conflit « c’est le dialogue et le respect de tous », souligne-t-il. Des Assises du territoire pour une meilleure coopération Le deuxième appel lancé par Alain Juppé fut un appel à la solidarité entre les territoires. « Aujourd’hui, j’entends ici ou là, que certains territoires girondins seraient plus pauvres que d’autres. Ces arguments sont erronés et dangereux. En effet, la Gironde n’est pas un territoire pauvre. Il se place au 25ème rang des départements français en fonction du revenu moyen. Aussi, les foyers bordelais ne sont pas tous aisés ! A Bordeaux, le taux de pauvreté atteint 17 %. Un taux supérieur à la moyenne nationale ! » En outre, la Métropole travaille à des coopérations entre les territoires comme avec Marmande, Angoulême, Saintes… « Je souhaite intensifier ces collaborations. Et pour en parler davantage je désire proposer à Jean-Luc Gleyze, président du Département et Alain Rousset, président de la Région la création des Assises du territoire. » Liberté et Paix à préserver Bien entendu, ces vœux ont également été l’occasion de rappeler les dossiers en cours en matière de mobilité - extension des lignes de tram, création d’un réseau ferroviaire « métropolitrain » … -, de logement - 20 % d’accession sociale à la propriété, 35 % de logement locatif social … -, de culture - Liberté Bordeaux 2019, inauguration du Muséum, ouverture d’une bibliothèque à Caudéran … - ou encore la création de la Cité numérique à Bordeaux Euratlantique. Et de finir cette cérémonie par des vœux de Liberté et de Paix à préserver car « fortement menacées par des forces contraires et des agressions diverses ».

Sybille Rousseau
Sybille Rousseau

Crédit Photo : SR

Publié sur aqui.fr le 09/01/2019