Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Politique | « Nous devons nous engager dans la reconquête environnementale ! » Alain Anziani maire de Mérignac

Alain Anziani maire de Mérignac cérémonie de voeux

Les salons de l’Hôtel de ville de Mérignac étaient trop exigus pour accueillir tous les administrés venus en nombre, ce mardi 8 janvier au soir, écouter leur premier édile Alain Anziani, pour sa traditionnelle cérémonie de vœux. Cette année, le maire de la 2ème commune de Gironde a mis l’accent sur le développement durable. « Nous assistons à la renaissance de la nature en ville », a-t-il martelé…

« Aujourd’hui, nous nous devons d’inventer une écologie participative, une écologie solidaire ! » Lors de sa traditionnelle cérémonie de vœux à ses administrés, le 8 janvier au soir, Alain Anziani, maire de Mérignac, n’a eu de cesse de rappeler l’extrême urgence dans laquelle nous étions concernant la préservation de notre environnement. Il a d’ailleurs appelé les pouvoirs publics à « plus d’audace ». Renaissance de la nature en ville« Donnons plus de pouvoirs aux collectivités afin d’intervenir notamment dans la préservation de notre environnement ! » a-t-il proposé. Et de poursuivre, « aujourd’hui, à Mérignac, plus d’une centaine de pistes cyclables sont recensées. En 2020, la moitié de ces infrastructures sera sécurisée. Une maison du vélo va, du reste, ouvrir ses portes cette année ! le développement de ce moyen de transport doux contribue à la préservation de notre écosystème ! » Et d’égrainer également les autres projets en matière de mobilité comme l’extension du tramway.
Aussi, concernant l’aménagement urbain, ce dernier s’interroge sur l’indispensable construction. « Devons-nous continuer à construire ? Oui, mais pas n’importe où et pas n’importe comment ! » D’ailleurs, le maire invite les constructeurs à s’adapter aux exigences de qualité des élus. « La nature va reprendre ses droits et il faut qu’ils l’acceptent ! » Dans cet esprit, 10 000 arbres supplémentaires vont être plantés et les jardins partagés vont continuer à fleurir un peu partout. « Bref, nous continuons d’assister à la renaissance de la nature en ville ! » Education, Economie, Sécurité… Ses vœux furent également l’occasion pour le premier édile de rappeler la première de ses priorités, l’Education. « Nous avons maintenu la semaine des 4 jours ½ après vote des familles, nous avons poursuivi la gratuité des activités périscolaires, nous allons obtenir d’ici 2024, 27 nouvelles classes, enfin, grâce au département, un nouveau collège sera érigé et deux autres réhabilités et rénovés. » Du côté de la sécurité, Alain Anziani se félicite d’accueillir le futur commissariat interurbain ainsi qu’un renfort de policiers municipaux. Et de mentionner l’arrivée prochaine de relais d’information et non « de shérifs ». Ces derniers seront choisis par la mairie pour être le relais entre les citoyens et le maire et la police. « Ce partenariat sera encadré, assure le premier édile car il sera soumis à une convention avec le Ministère de l’Intérieur ». En outre, ce dernier a mentionné le gel de l’ensemble des tarifs municipaux jusqu’à la fin de son mandat. « Notre ville n’est pas endettée, elle maîtrise ses dépenses et ne possède pas de déficit, nous nous devons de penser aux plus démunis d’entre nous, d’où ce geste. » 13 contributions Le conflit des Gilets Jaunes s’est, bien sûr, invité dans cette cérémonie de vœux. Alain Anziani a fortement condamné les violences de ces dernières semaines et a tenu à rendre hommage aux forces de l’ordre assurant la sécurité des concitoyens. Il invite d’ailleurs chacun d’entre nous à ne pas confondre Gilet Jaune et casseur et prendra toute sa part dans le Débat national. « A l’heure actuelle, en mairie, nous avons déjà recueilli 13 contributions de Gilet Jaune. »

Sybille Rousseau
Sybille Rousseau

Crédit Photo : SR

Publié sur aqui.fr le 09/01/2019