Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Economie | Le Village des start-ups du Crédit Agricole présente ses nouvelles recrues

Village by CA Nouvelle-Aquitaine

Une promotion contre une autre. Ce mardi 15 janvier, le Village du Crédit Agricole de Nouvelle-Aquitaine, qui accueille en son sein des jeunes entreprises régionales en développement depuis 2017, a présenté les douze nouvelles start-ups qui intègreront ses locaux à partir du 1er février 2019, tout en fêtant le départ de sa première "promotion", qui avait intégré le programme à l'ouverture en mai 2017. On ne change pas les habitudes : les nouvelles jeunes pousses n'ont pas vraiment de point commun dans leur domaine d'activité, si ce n'est un peu plus de vert et de conscience écologique. Petite présentation en bonne et due forme avant la rentrée.

Réunion des "anciens élèves"

C'est ce mardi 15 janvier qu'à commencé à s'opérer, doucement mais sûrement, une transition de start-ups, d'une promotion à une autre. Après son ouverture en février 2017 et l'accueil de ses deux premières "promotions", le "Village" du Crédit Agricole Nouvelle-Aquitaine, qui est en fait une forme un peu évoluée d'un incubateur de start-ups, a souhaité accueillir de nouvelles têtes. Les entreprises qui avaient démarré l'aventure au moment de l'ouverture officielle des portes en mai 2017 ont dû laisser les clefs à douze petites nouvelles, fraîchement sélectionnées parmi une soixantaine d'entreprises candidates.

Certaines sortantes ont su tirer leur épingle du jeu : Alogia (spécialisé dans le maintien à domicile pour les personnes âgées) a multiplié son chiffre d'affaire par deux, Comerso (logistique de redistribution des invendus au profit des associations d'aides alimentaires) a ouvert son marché aux industriels et aux coopératives agricoles en 2018, Displayce (spécialisée dans l'affichage digital) a été finaliste du concours BFM Academy et a dépassé pour la première fois le million d'euros de chiffre d'affaire, Dr Santé (gestion médicale) a multiplé ses effectifs par trois et son nombre de clients mensuels par dix (une centaine actuellement) et Wiidii (conciergerie "hybride" mélangeant l'intelligence artificielle et l'humain) a l'intention d'embaucher une centaine de personnes en 2019 (après une levée de fonds de 1,5 millions d'euros et la création d'une fondation en juin dernier). Pour le "maire" du Village de Nouvelle-Aquitaine (l'un des 39 villages existant actuellement en France), Cedric Vicente, le lien entre la banque créatrice de cette "pépinière" et les entreprises accueillies n'est pas vraiment rompu. "On a crée un groupe "alumni" pour les anciens, et on va garder un lien avec ces entreprises qui s'en vont. Elles vont toujours pouvoir venir ici, on va continuer de les inviter à nos évènements et à les mettre en réseau. On va aussi faire profiter de leur expérience aux nouvelles start-up".

Un pitch pour les présenter toutes

Les nouvelles, justement, sont difficiles à faire rentrer dans des cases tant leur profil est varié. Pourtant, selon Cedric Vicente, elles ont a moins un point commun : celles d'être des entreprises "du territoire. "On ne veut pas thématiser le Village, mais on a des marqueurs sur la transition écologique, du naturel mais aussi des projets très technologiques autour de la data, de la e-santé qui existe beaucoup à Bordeaux. On a reçu 60 projets, on les a fait tous pitcher devant les partenaires du Village. On ne peut prendre que douze sociétés, donc les partenaires nous aident à faire ces choix et nous conseillent sur certaines activités. On choisit celles dans lesquelles on voit le plus de potentiel de développement et celles avec lesquelles on va pouvoir faire de vraies mises en relation pour qu'elles puissent se développer et créer de l'emploi sur le territoire".

Se sont ainsi démarquées : Cibler, entreprise spécialisée dans le marketing prédictif (elle "prédit les profils des futurs acheteurs pour personnaliser les incitations commerciales et promotionnelles" selon son créateur Erwan Simon); Corner (créée en novembre 2018), un "jeu de construction grandeur nature" qui permet de construire des bâtiments de "haute qualité environnementale et architecturale de la maison individuelle à l'immeuble de huit étages"; Dynamic Screen, une solution d'affichage dynamique (plateforme web pilotant le contenu des écrans publiciaires); Fari Analytics, entreprise souhaitant "donner l'accès au potentiel de l'analyse de données à toute les entreprises pour augmenter leur chiffre d'affaire ou faciliter la prise de décision";  Food Truck Agency, solution de restauration collective pour accueillir des food-trucks en entreprises; Go4Iot (récemment rentré du salon CES de Las Vegas) créateur d'un objet connecté à fixer sur des engins de BTP ou agricoles permettant de détecter des vols potentiels; Hirundi et ses auberges de jeunesse "nouvelle génération"; Mimitika, une marque de cosmétiques (protection solaire) made in Nouvelle-Aquitaine; Oephinée, association d'un physicien et d'une oenologue qui met en place des capteurs numériques pour "mettre en valeur les savoir-faire et détecter les marqueurs de risques" dans le secteur viticole; Oxao qui souhaite "réconcilier l'aménagement et l'environnement via des solutions de compensation de l'impact de l'artificialisation des sols en restaurant des écosystèmes et les milieux naturels dégradés" et en  relocalisant la production agricole; Promyze, expert en qualité logiciel et enfin Satelia, créateur de logiciels de télésurveillance pour les patients insuffisants cardiaques. Tout ce petit monde devrait officiellement faire sa rentrée à partir du 1er février prochain dans les locaux du Village, et on devrait vous reparler de certains d'entre eux dans les prochaines semaines...

Romain Béteille
Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Publié sur aqui.fr le 16/01/2019