Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Agriculture | Elections Chambre agriculture : en Gironde, 3 listes en présence

Vignoble girondin

Les agriculteurs ont jusqu’au 31 janvier pour élire leurs représentants à la Chambre d’agriculture. En Gironde, trois listes sont en présence : celle de FNSEA+JA « Ensemble les pieds sur terre » portée par le céréalier Jean-Louis Dubourg, celle de la Coordination rurale « Une équipe qui vous ressemble » sous la houlette du vigneron bio Lionel Lorente et celle de « Nouvel Horizon » soutenue par la Confédération paysanne et guidée par le vigneron bio Dominique Techer…

« Redonner une ambition claire à l’agriculture française, promouvoir des politiques agricoles cohérentes à son service, lui permettre de se développer et de créer de la valeur pour les femmes et les hommes qui la font, c’est la condition indispensable pour redonner confiance et perspectives aux agriculteurs. » Voici la promesse électorale de la liste « Ensemble les pieds sur terre » de FNSEA+JA pour ce scrutin 2019. En Gironde, cette formation est portée par un céréalier de Cestas Jean-Louis Dubourg. En revêtant les couleurs de ce syndicat, il souhaite avant tout que « les agriculteurs vivent dignement, que l’agriculture soit au cœur du projet européen, qu’elle contribue à l’attractivité des territoires et qu’elle se reconnecte avec la société. » « Promotion de l’indépendance » pour la CR Sous la bannière « Une équipe qui vous ressemble » dirigée par le vigneron bio de Bayon-sur-Gironde Lionel Lorente, la Coordination rurale compte bien jouer les trouble fêtes et imiter son voisin lot-et-garonnais en remportant l’instance consulaire. Dans son programme, le syndicat préconise cinq axes de travail : la défense de l’agriculture au niveau international en exigeant l’exception Agriculturelle à l’OMC, la promotion de l’indépendance et de la sécurité alimentaires de l’Europe, la revalorisation du métier d’agriculteur et l’augmentation de leur nombre, le renforcement de la démocratie au sein des instances de consultation et de décision, enfin, la mise en place des mécanismes visant à éviter les confusions d’intérêts. Une nouvelle gouvernance de la Chambre d'agriculture pour « Nouvel Horizon » De son côté, la liste « Nouvel Horizon » menée par le vigneron bio de Pomerol, Dominique Techer, soutenue par la Confédération paysanne appelle à voter pour changer le modèle de production et restaurer l'image de la viticulture girondine, rétablir un rapport économique véritablement équilibré entre le Négoce et la production, défendre l'exploitation familiale à taille humaine, développer les productions alimentaires et les projets collectifs, peser sur les politiques agricoles publiques pour que le changement climatique soit pris en compte et établir une nouvelle gouvernance pour la Chambre d'agriculture. L’abstention… Pour ces élections consulaires, la grande inconnue réside dans le taux d’abstention. Avec l’introduction du vote électronique, il est légitime de penser que l’engagement des agriculteurs sera plus important que pour les précédents scrutins. Pourtant, selon un sondage réalisé sur Terre-net.fr, « cette abstention pourrait atteindre 57 %. La participation des producteurs serait ainsi, pour la première fois, inférieure à 50 %. Le désintérêt des agriculteurs serait donc d'une ampleur inédite ».
Vous avez donc jusqu’au 31 janvier pour élire vos représentants de Chambre d’agriculture par voie postale ou via www.jevoteenligne.fr/chambres-agri2019.

Sybille Rousseau
Sybille Rousseau

Crédit Photo : Aqui!

Publié sur aqui.fr le 21/01/2019