Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Culture | Traversées : l'art pour animer Poitiers

L'actuel palais de justice, le palais des ducs d'Aquitaine, sera l'un des lieux centraux de cet événement artistique

Traversées est un événement artistique et culturel. Un parcours d’art contemporain qui sera organisé à Poitiers du 12 octobre au 19 janvier prochain. Le point central en sera le palais des ducs d’Aquitaine (l’actuel palais de justice), d'autres lieux publics et emblématiques de la ville. Les deux directrices artistiques ont souhaité rencontrer la presse locale avant de communiquer au niveau national sur cette manifestation réservée aux Poitevins et pas seulement. Elles ont fait un point sur l'avancement du projet "Traversées : l’art donne rendez-vous à Poitiers".

« Nous voulions faire un point pour dire où nous en sommes », explique Emmanuelle de Montgazon, commissaire d’expositions indépendante. La Poitevine, (elle a grandi ici), commence ainsi le point presse sur ce qui va être la manifestation culturelle de la fin de l’année 2019 à Poitiers. La ville va accueillir une exposition d’arts visuels et vivants sur l'espace public et des lieux emblématiques. Cet événement culturel se nomme Traversées. Emmanuelle de Montgazon en est la directrice artistique avec son amie et collègue, Emma Lavigne. Cette dernier est historienne de l’art et actuellement directrice du Centre Pompidou de Metz. « Avec Emma, on se connaît depuis longtemps, aussi bien professionnellement qu’amicalement. Nous avons senti dès le départ que cette manifestation était le socle de grands projets de développements urbains » explique Emmanuelle de Montgazon en regardant son amie en face d’elle en visioconférence. Effectivement Emma Lavigne n’a pu venir sur Poitiers, mais a tenu à être présente à ce rendez-vous avec la presse locale par écran interposé. Preuve que ce projet lui tient à coeur.
 Emmanuel de Montgazon, l'une des directrices artistiques de Traversées. Entourée par Michel Berthier (Conseiller à la culture) et Alain Claeys (maire de Poitiers)
 
Leur objectif : créer une manifestation qui s’adresse à tous les habitants de la ville mais pas seulement. « C’est notamment pour cette raison que nous ne l’avons pas organisée en été car Poitiers se vide de ses étudiants, c’est une population importante », indique Emmanuelle de Montgazon. Les deux directrices artistiques louent la richesse culturelle et patrimoniale, pictavienne notamment. « Ce projet est inédit, indique Emma Lavigne. Nous allons faire un parcours d’art contemporain. Un projet sur mesure qui respectera l’ADN de la ville de Poitiers. Son histoire et son patrimoine sont incroyables. Des figures y ont habité, d’Aliénor d’Aquitaine à Jean-Richard Bloch. » 
 
Alors quoi de plus logique que de faire appel à une grande figure de l’art contemporain. Une artiste s’installera à Poitiers le temps de réaliser et d’exposer ses oeuvres. « La ville va accueillir l’art, la culture. L’artiste va devoir l’investir, inventer un événement, quelque chose d’unique, qui ne sera pas interchangeable. Je crois qu’aucune ville dans le monde n’a eu encore le courage, la folie, l’enthousiasme, d’inviter une artiste à venir dialoguer avec son histoire », poursuit Emma Lavigne. 
 
Kimsooja : une artiste majeure 
Cette artiste est déjà connue. Il s’agit de la sud-coréenne, Kimsooja. À la fois artiste plasticienne, vidéaste et sculpteure, elle travaille les formes au sein de paysages. « C’est une grande figure internationale de l’art contemporain », précise Emma Lavigne. L’artiste de 61 ans va pouvoir s’exprimer sur des lieux publics et emblématiques de la ville de Poitiers, comme le palais des ducs d’Aquitaine, l’actuel palais de justice. À son tour, elle invitera d’autres artistes qui dévoileront leur savoir-faire. « L’idée est de leur donner les clés de la ville », confie Emmanuelle de Montagazin. Kimsooja a déjà séjourné à Poitiers, elle a pris la température et travaille dans le plus grand secret à l’élaboration des futures oeuvres. « Les artistes vont proposer un miroir de Poitiers, faire un portrait de la ville. Elle va devenir le coeur même de la manifestation » poursuit Emma Lavigne.
 
La ville donne carte blanche aux artistes 
Pour ce projet d’envergure. Les différents artistes auront « carte blanche » de la part du maire de Poitiers. « Je m’exprimerai peu sur cette manifestation. J’ai décidé qu’elle aurait lieu, mais elle appartient désormais aux directrices artistiques, aux artistes eux-mêmes. A eux de tisser des liens avec les habitants de la ville, les organismes et de s’exprimer », confie Alain Claeys. Pour l’instant, les deux directrices artistiques entretiennent le mystère sur le programme. Il va falloir ouvrir les yeux et voir la ville devenir lieu d’expression des artistes. 
 
Si cet événement artistique fonctionne et attire les foules, on poursuivra avec d’autres éditions. Mais pas forcément sous forme de biennales - tous les deux ans - comme il a pu l’être sous-entendu parfois. Poitiers se transformera en ville d’art du 12 octobre au 19 janvier prochain pour Traversées. 

Julien Privat
Julien Privat

Crédit Photo : Aqui.fr

Publié sur aqui.fr le 23/01/2019