Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Agriculture | Elections Chambre agriculture : nouvelles victoires pour la CR en Nouvelle-Aquitaine

Le nouveau paysage électoral

La Coordination rurale s’installe un peu plus sur le territoire néo-aquitain avec l’obtention de deux nouveaux départements. Le syndicat jaune et noir remporte la Vienne et la Haute-Vienne et conforte sa suprématie en Lot-et-Garonne. Concernant le taux de participation, malgré l'arrivée du vote électronique, il peine à atteindre des sommets, à l’image de la Gironde où il flirte avec les 30 % alors qu’en Lot-et-Garonne, il culmine à 57,39 %. Et que Landes et Pyrénées-Atlantiques où la mobilisation des syndicats majoritaires a été remarquée enregistrent aussi une participation plus importante.

« Ce scrutin est un succès qui traduit la confiance des agriculteurs, la force d’un maillage territorial, l’engagement d’hommes et de femmes sur le terrain au service des agriculteurs. » Telle fut la réaction de la FNSEA-JA visible hier soir sur sa page facebook à l’annonce des résultats. En effet, la Fédé remporte la très grande majorité des départements français. Cependant, quatre départements résistent à la vague verte. La Loire-Atlantique qui tombe dans l’escarcelle de la Confédération paysanne et, dans notre région, la Nouvelle-Aquitaine, la Vienne et la Haute-Vienne qui basculent vers la Coordination rurale. Cette dernière confortant également sa suprématie en Lot-et-Garonne mais perdant la Charente où FNSEA-JA reprennent de peu le leadership. En clair, trois départements français sont entre les mains de la CR et ils se trouvent tous en Nouvelle-Aquitaine. Vienne, Haute-Vienne et Lot-et-Garonne : le tiercé gagnant pour la CR. « Une très belle victoire. Dignement récompensée par votre soutien, votre présence ce soir. Nous allons continuer à défendre le monde agricole et rendre service », mentionnait la CR sur sa page Facebook, hier soir. En effet, fait historique, dans la Vienne, la bascule a été faite. La Coordination Rurale a fauché la place à la FNSEA, qui a toujours été jusque-là à la tête de la Chambre d’agriculture 86. « C’est un grand tournant », s'est félicité Philippe Tabarin. Le président de la Coordination Rurale 86 est candidat à la présidence. Son syndicat va disposer d’un total de 14 sièges. « On remporte le premier collège et le quatrième » a-t-il précisé, c’est-à-dire, ceux des représentants exploitants et du représentant retraités.« C’est une grande satisfaction. Ainsi, une nouvelle équipe dirigera la Chambre d'agriculture de la Vienne et nous allons devoir faire face aux difficultés financières qu’elle traverse ». Philippe Tabarin était déjà représentant à la Chambre depuis 9 ans. Ce producteur de céréales et d’oléagineux installé à La Ferrière-Airoux (sur 170 hectares) se veut rassembleur. « Si je suis élu, je serai le président de tous les agriculteurs et pas seulement d’un syndicat. J'espère que toutes les organisations nous suivrons et soutiendrons nos idées. »
Et son homologue de la Haute-Vienne, Bertrand Vanteau, sera également candidat à la présidence de la Chambre, son syndicat étant arrivé largement en tête. Quasiment un électeur sur deux ont voté en Haute-Vienne pour la Coordination Rurale 87. « Nous obtenons plus de 47% des voix et 13 sièges à la Chambre. Nous aurions pu en avoir un quatorzième pour le représentant des retraités, mais ça s’est joué à 39 voix en notre défaveur », a souligné Bertrand Venteau, tête de liste CR 87. L’éleveur bovin de 40 ans se présente à la présidence et souhaite instaurer une nouvelle dynamique. « Nous voulons être à proximité des agriculteurs, à leur écoute, les soutenir moralement. En zone d'élevage comme la nôtre, les gens ne vont pas bien financièrement. Quand le financier ne va pas, le reste ne suit plus. Nous sommes là pour défendre les agriculteurs face à la pression qu’ils peuvent rencontrer. Nous allons les accompagner dans leur intérêt avant tout. Car c’est aux organisations professionnelles de s’adapter à l'agriculteur plutôt que l’inverse. » De vastes travaux attendent la Coordination Rurale qui sera sûrement à la tête de chambre d’agriculture de la Haute-Vienne jusqu’en 2025. Pour ce dernier, « ce résultat est le fruit d’un travail que nous avons mené sur le terrain pendant six ans. Nous écoutons nos agriculteurs et nous comprenons leurs besoins. Nous les défendons. Et c’est un vote d’adhésion à nos idées ! »
En Lot-et-Garonne, Serge Bousquet-Cassagne, président sortant de la Chambre a une nouvelle fois été très largement plébiscité. Celui qui avait promis de ne faire qu’un unique mandat, rempilera donc pour un second !

Concernant le taux de participation, dans l'ensemble national, « c’est une érosion qu’on ne peut pas ignorer par rapport au scrutin de 2013. Mais dans un contexte sociétal et politique de désaffection vis-à-vis des élections, les agriculteurs, en votant plus que la moyenne, ont fait preuve de responsabilité », justifie la FNSEA. Les résultats par département Charente
Participation : 41.12 %
Listes : FNSEA-JA (41.34 %), Coordination Rurale (39.86 %), Confédération Paysanne (12.67 %) et MODEF (6.14 %).

Charente-Maritime
Participation : 32.14 %
Listes : FNSEA-JA (47.06 %), Coordination Rurale (29.10 %), Confédération Paysanne (15.93 %) et MODEF (7.91 %).

Corrèze
Participation : 52,81 %
Listes : FNSEA-JA (46,45 %), Coordination Rurale (25,02 %), Confédération Paysanne (16,14 %) et Modef (12,39 %).

Creuse
Participation : 44,38 %
Listes : FNSEA-JA (67,12 %), Confédération Paysanne (12,19 %), Coordination Rurale (10,48 %) et Modef (10,20 %).

Deux-Sèvres
Participation : 39,91 %
Listes : FNSEA-JA (52,72 %), Confédération Paysanne (23,83 %) et Coordination Rurale (23,45 %).

Dordogne
Participation : 46.49 %
Listes : FNSEA-JA (47.27 %), Coordination Rurale (29.07 %) et Confédération Paysanne (23.66 %).

Gironde
Participation : 28.65 %
Listes : FNSEA-JA (60.19 %), Confédération Paysanne (25.99 %), Coordination Rurale (13.82 %) et autres listes (9.21 %)

Haute-Vienne
Participation : 48,56 %
Coordination Rurale (47,94 %), FNSEA-JA (35,92 %) et Confédération Paysanne (16,14 %).

Landes
Participation : 54.00 %
Listes : FNSEA-JA (54.47 %), Union Confédération Paysanne – Modef (32.82 %) et Coordination Rurale (12.71 %)

Lot-et-Garonne
Taux de participation : 57.39 %
Listes : Coordination Rurale (59.67 %), FNSEA-JA (24.59 %), Confédération Paysanne (9.91 %) et le MODEF (5.83 %)

Pyrénées-Atlantiques
Participation : 54.23 %
Listes : FNSEA-JA (53.98 %), autres listes (24.21 %), Confédération Paysanne (13.19 %) et Coordination Rurale (8.62 %)

Vienne
Participation : 39.87%
Listes : Coordination Rurale (40.71 %), FNSEA-JA (38.16 %) et Confédération Paysanne (21.13 %)                      

Sybille Rousseau - Julien Privat
Sybille Rousseau - Julien Privat

Crédit Photo : C-H Yvard

Publié sur aqui.fr le 07/02/2019