Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Economie | 2018, année de tous les records pour le Crédit Agricole Aquitaine

Rémi Garuz et Jack Bouin

51 000 nouveaux clients, 4 704 M€ de réalisations de crédits, 20 milliards d’€ d’encours de crédits, plus de 100 000 nouveaux assurés enregistrés, 766 M€ de financement d’investissement pour les entreprises... Bref, c’est une pluie de chiffres records qu’enregistre le Crédit Agricole Aquitaine pour cette année 2018 ! En ce mardi 19 mars, au sein du nouveau siège à Bacalan à Bordeaux, Rémi Garuz le président du CA et Jack Bouin, le directeur, établissent un état des lieux très favorable de la santé financière du Crédit Agricole Aquitaine...

« Notre stratégie 100 % humaine 100 % digitale fonctionne bien au regard de ces chiffres », assure le directeur Jack Bouin. En effet, créée en 2011, l’appli « Ma Banque » est utilisée aujourd’hui par 172 000 clients. Elle dispose de différents services notamment la souscription à des contrats d’assurance, à des prêts, à des déclarations de sinistres… « De chez soi, sans vous déplacer dans une de nos agences, vous pouvez réaliser différentes démarches ». Cette digitalisation, il en est convaincu, est l’une des raisons pour lesquelles le Crédit Agricole Aquitaine a enregistré autant de records en 2018. 51 000 nouveaux clients, 4 704 M€ de réalisations de crédits, 20 milliards d’€ d’encours de crédits, plus de 100 000 nouveaux assurés enregistrés, 766 M€ de financement d’investissement pour les entreprises… « Nous continuons à investir dans le digital et nous incitons nos entreprises clientes à en faire de même ». Objectif : 550 relais CA Et Jack Bouin l’assure « le digital n’a pas entraîné de fermeture d’agences ! » Bien au contraire… Le Crédit Agricole en ouvre deux nouvelles à Bordeaux et développe davantage les relais CA chez les commerçants afin de faire évoluer sa présence sur le territoire. « Le but est d’ouvrir sous trois ans un relais CA à moins de 15 km de l’habitation de chacun de nos clients ». Si aujourd’hui 368 relais CA sont dénombrés, ils devraient être au nombre de 550 d’ici 2020. « Nourris d’une ambition constante, celle de soutenir le quotidien des Français, nous avons établi des actions en direction de notre clientèle fragile », précise Jack Bouin. Ainsi, le CA a mis en place l’alerte découvert par SMS, un gel des tarifs en 2019, un accompagnement spécifique pour les clients en contrat précaire afin d’établir des prêts immobiliers par exemple ainsi que l’offre EKO (1 carte, 1 appli et 1 agence pour 2 €/mois). Premier assureur de France Depuis quelques années déjà, les banquiers ne sont plus mono tâche. La polyvalence y est de mise. Ils épousent également les fonctions d’assureur. Pour les former, la CA a créé en 2018 une plateforme de formation à Langon composée de 14 salariés fraîchement embauchés. Les conseillers d’aujourd’hui vendent donc des produits d’assurance et de banque. Et cette stratégie est payante puisque le nombre de contrat d’assurance a ainsi bondi de 286 000 en 2011 (date de la création du Crédit Agricole Aquitaine) à 606 000 en 2018. Dans le détail, 311 000 contrats assurance de personnes et 294 000 contrats assurance de biens. Et plus de 100 000 nouveaux assurés ont été enregistrés sur l’année. Conquête de parts de marché Le Crédit Agricole Aquitaine évolue dans une région caractérisée de dynamique. « Les experts comptables constatent la même situation que nous, nous observons plus d’investissements dans notre région qu’ailleurs en France, plus de création d’entreprise et l’activité du Crédit Agricole Aquitaine est un révélateur économique de cette activité », souligne Jack Bouin. En 2018, 216 nouvelles entreprises sont entrées en relation avec la banque. 1,5 M€ d’épargne ont été collectés et le financement d’investissement a atteint 766 M€ « + 24 % par rapport à 2017, un véritable record », s’enquit le directeur. Et concernant le développement sur les marchés des professionnels et des associations, le financement d’investissement se monte à 768 M€, soit + 21 % par rapport à 2017 « des chiffres véritablement surprenants », insiste Jack Bouin.
Si le nombre de clients a fortement augmenté, il en est de même pour les crédits. « Une année record », pour Rémi Garuz, le président. En effet, le total des réalisations à bondi de 7,7 % pour atteindre 4 704 M€. Le total des encours de crédit a, lui aussi, augmenté de près de 10 % pour culminer à 20 milliards d’€. Du côté de la filière viticole « 80 % des viticulteurs sont en relation avec nous », le financement d’investissement atteint 466 M€ (+ 18 % entre 2017 et 2018). Aussi, différentes actions sont mises en place dans les filières « Agricole » (veille et coopération avec les starts up agricoles), « Mer » (création d’un métier d’animation Mer-Tourisme et développement marketing) et « Bois » (progression du nombre de CIFA et des assurances. Chiffres clés en nette progression Les indicateurs sont donc tous au vert pour le Crédit Agricole Aquitaine et les chiffres globaux ne dérogent pas à la règle : produit net bancaire (542 M€ + 5 %), résultat net (132,4 M€ + 2,5%) « habituellement nous atteignons 125 M€ » et les Fonds propres (2 930 M€ soit + 4,3 %). Du côté des effectifs, en plus de la création de la plateforme assurance à Langon qui a embauché 14 nouvelles personnes, les espaces conseils ont également recruté. Les effectifs évoluent donc favorablement là encore.
Bref, à l’heure de rendre leur tablier pour cause de retraite, Rémi Garuz et Jack Bouin peuvent se satisfaire de ces derniers chiffres dévoilés.

Sybille Rousseau
Sybille Rousseau

Crédit Photo : SR

Publié sur aqui.fr le 20/03/2019