Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Politique | Alain Claeys brigue un troisième mandat à la mairie de Poitiers

Alain Claeys brigue un troisième mandat à la mairie de Poitiers pour les élections municipales de 2020

Lors du déjeuner avec la presse locale pour ses voeux de 2019, Alain Claeys, maire de Poitiers et président de la communauté urbaine, avait affirmé qu’il s’exprimerait dans le courant de l’année sur une possible troisième candidature à la mairie. C’est chose faite. Ce mardi 26 mars après-midi, la presse locale était convoquée à l’îlot Tison. Un lieu symbole du mandat actuel d’Alain Claeys, puisque cette ancienne friche industrielle a été inaugurée en juin dernier en devenant désormais une guinguette géante que les Poitevins s’approprient peu à peu. Retour donc sur cette annonce en bord de Clain pour le maire qui brigue à 70 ans un troisième mandat.

En 2008, Alain Claeys avait succédé logiquement à Jacques Santrot à la mairie de Poitiers. Ancien chef de cabinet, il est considéré comme son fils spirituel. En parallèle, il sera élu conseiller général de Vienne pendant 25 ans (entre 1982 et 2008), député de la Vienne de 1997 à 2017. Aujourd’hui, à 70 ans, (il en aura 71 lors des élections municipales de 2020), il annonce sa candidature pour un troisième mandat à la mairie de Poitiers. « Je serai candidat aux élections municipales de 2020. C’est une décision personnelle. Une décision partagée avec mon équipe et de nombreux Poitevins de divers horizons qui, depuis plusieurs semaines, me l’ont demandé. Ce n’est pas une décision simple à prendre de gérer une commune. Car être maire, (j’ai essayé de le montrer durant ces deux mandats), c’est bien sûr, appliquer ce pourquoi nous avons été élus. C’est aussi être le maire de tous. De celles et ceux qui ont voté pour vous et celles et ceux qui n’ont pas voté pour vous. »

Sur son âge où il est parfois attaqué par notamment ses opposants, il reconnaît au micro de France 3 Poitou-Charentes s’être posé la question.  « Est-ce que j’étais apte physiquement et intellectuellement à mener ces dossiers. Je crois humblement que oui ».

Poitiers, "référence des villes moyennes"

Le maire de Poitiers est guidé par une conviction forte : « Les villes moyennes comme Poitiers sont l’avenir de notre pays ». Un point de vue logique. « D’ici 10 ans les grandes métropoles qui nous entourent seront saturées. Les avantages qu’elles offrent ne contrebalanceront plus les contraintes qu’elles créent. A l’opposé, les communes qui ne feront pas partie d’un pôle urbain fort comme Grand Poitiers ne pourront plus répondre, faute de services publics, aux attentes de nos concitoyens ». Le maire de Poitiers a recensé une vingtaine de villes moyennes comme Poitiers qui peuvent tirer leur épingle du jeu. Selon lui, « Poitiers doit devenir une référence. Elle a déjà beaucoup d’atouts comme en attestent les nombreux classements dont nous sortons parmi les meilleurs ». 

Alain Claeys a partagé quelques lignes directrices de son futur programme. « Eau et air plus purs, cantines bio, circuits courts, énergie verte, programme alimentaire territorial ». La transition écologique aura donc une place importante, sans oublier le numérique. Il aimerait également impliquer chaque habitant qui le souhaite et leur donner la possibilité de peser collectivement. « Pour que la démocratie soit représentative, il faut qu’elle soit toujours plus participative. C’est ainsi qu’elle est complète ».  

Un an avant la tenue des élections municipales en mars 2020, Alain Claeys a donc officialisé sa candidature à la mairie de Poitiers. Quant à son équipe, elle ne sera présentée qu'en janvier 2020 et il précise tout de même qu'elle sera « renouvelée » et composée de « personnalités de toute sensibilité ».

Julien Privat
Julien Privat

Crédit Photo : Aqui.fr

Publié sur aqui.fr le 27/03/2019