Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Culture | De Niort à La Rochelle : les Rencontres de la jeune photographie fêtent leur 25 ans

La Villa Pérochon

Au début, tout est parti d’une idée de mettre en avant la création photographique de la jeunesse Européenne. « Pas de la photo juste décorative, de la photo avec un propos, qui interroge le monde », précise Patrick Delat, le directeur du centre d’art photographique de Niort, La Villa Perochon. Tous les genres, tous les supports, tous les formats et tous les types d’installations sont acceptés de la photo à l’esthétique plasticienne au photoreportage. Objectif : montrer comment la jeunesse photographe s’exprime et voit le monde à travers ce média.

Après deux ans d’un festival nommé L’Europe d’Art d’Art, le festival change de formule pour s’ouvrir aux photographes du monde entier. Le concept de résidence d’auteurs, déjà expérimenté durant ces deux années, est étendu à une semaine complète et à 8 jeunes photographes de toutes nationalités, sur le site de Fort Foucault. Ils sont accompagnés durant cette résidence par un photographe reconnu comme Didier Hubert, Gilbert Fastenaeken ou encore Michel Séméniako. « L’idée de poursuivre ce projet était animée par le simple constat que les jeunes artistes, juste sortis d’école ou autodidactes, n’avaient que très peu, voir pas, d’espace – structures et temps – qui leur permettaient d’interroger leurs pratiques artistique et technique, de se questionner et d’expérimenter », explique Patrick Delat. Nombre de prix et de bourses existaient. Nous voulions nous placer sur un registre résolument humain, fidèle à nos engagements collectifs et à ce qui nous rassemblait. Alors, approfondir ce concept de résidence collective offrant une carte blanche à chacun, permettant la rencontre de pratiques photo - graphiques et de cultures différentes nous semblait une recherche pertinente. »

Depuis 2013, les Rencontres ont comme base la Villa Pérochon, et proposent un parcours dans la ville de Niort avec une quinzaine d’expositions monographiques consacrées à la photographie émergente.

Pour ses 25 ans, la Villa a donc rappelé 200 photographes ayant participé au festival ces deux décennies, dans le but d’offrir une rétrospective aux visiteurs. « L’idée, c’est de montrer comment la photographie contemporaine a évolué, notamment avec toutes les avancées technologiques qu’elle a rencontré depuis, en passant de l’argentique au numérique », poursuit le directeur, « alors qu’on pourrait s’attendre à ce que la technologie ait changé l’approche photographique, on se rend compte que si la façon de faire est différente, ainsi que les formats et l’usage de la couleur, les grands thèmes universels sont toujours au cœur du travail photographique. »

Table ronde avec le fondateur de l'agence VU

Ces 25e Rencontres proposent ainsi 14 expositions rassemblant un millier de photographies, toutes réalisées à Niort et dans ses environs, entre 1994 et aujourd’hui. L’une d’entre elle a été délocalisée au Carré Amelot de La Rochelle, dans le cadre d’un partenariat entre ces deux centres d’art. La photographe italienne Emanuela Meloni a affectué une résidence dans chaque des deux pour un travail au fil de l’eau, le long de la Sèvre niortaise, qui l’a mené du Marais Poitevin aux rivages de l’Atlantique. Son travail interroge l’impact de la main de l’homme sur l’ordonnancement des paysages, dont l’harmonie et la beauté trahissent souvent la maîtrise, à l’opposé de l’idée d’une nature sauvage.

Les Rencontres de la jeune photographie, c’est aussi des projections de films, des tables rondes et des ateliers. Ouvert aux photographes pro ou aux amateurs éclairés, ces « master class » balayent les thèmes de bases comme l’usage de l’argentique en noir et blanc à la constitution d’un dossier de candidature pour un concours ou une résidence (sur inscription). Pour le grand public, une table ronde animée par Brigitte Patient, de l’Emission Regardez Voir de France Inter, se tiendra le samedi 6 avril à 18h avec des photographes et de l’ex-directeur artistique et fondateur de l’agence VU Christian Caujolle, sur le thème de l'engagement en photographie.

Note / Villa Pérochon, 64 rue Paul-François Proust Du 6 avril au 11 mai, du mardi au samedi de 13h30 à 18h30, ouverture exceptionnelle le dimanche 7 avril et fermeture les jours fériés.

Anne-Lise Durif
Anne-Lise Durif

Crédit Photo : DR

Publié sur aqui.fr le 06/04/2019