Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Société | Bordeaux : 5 ans avec Rue89

1

Se faire une place dans le paysage médiatique bordelais. C’est ce qu’a réussi Rue89 Bordeaux jusqu’à aujourd’hui. A l’occasion des cinq ans du média, les quatre associés et fondateurs se sont réunis au Club de la Presse de Bordeaux pour donner des nouvelles à leurs confrères. Walid Salem, le directeur de la publication, et Simon Barthélémy, rédacteur en chef, sont revenus sur l’évolution de Rue 89 jusqu’à maintenant, mais aussi les perspectives d’avenir et les projets annexes auxquels participe le site de presse.

« Nous n’avons pas la prétention de nous présenter comme un Médiapart local, mais c’est le modèle vers lequel nous voulons aller ». Simon Barthélémy résume ici la volonté de Rue89 Bordeaux de poursuivre dans la voie de l’investigation, sur laquelle le média est engagé depuis sa création.  Tout n’est pourtant pas acquis dès le départ. En 2016, le site de presse locale a lancé une campagne de financement participatif afin de développer un nouveau site, réfléchir à un modèle économique et permettre de nouvelles embauches. A noter qu’aujourd’hui l’équipe de Rue89 Bordeaux rassemble les quatre associés et une dizaine de pigistes.

Engagement local et perspectives d’avenir

« Il est triste de remarquer que nos ‘blagues’ sont les pics d’audience annuels ». Walid Salem fait ici référence aux poissons d’avril de Rue89 Bordeaux, largement repris sur les réseaux sociaux, qui totalisent en général plus de 30 000 vues en une journée.  Afin de lutter contre les fausses informations, le média est engagé depuis 2017 dans le projet Crosschek. Ce dernier est un outil de vérification de l’information lancé avant l’élection présidentielle française. Une quarantaine de rédactions collaborent pour vérifier et approfondir les affirmations fausses, trompeuses ou prêtant à confusion qui circulent sur Internet.

Rue 89 est également engagé sur des partenariats locaux, notamment à travers deux salons du vin – Sous les Pavés, la Vigne et Les Belles Goulées – mais aussi « Bienvenue », l’initiative citoyenne lancée par SOS Méditerranée ou encore le concours Bordeaux Nouvelles de 2050, qui a donné lieu à un recueil de 85 textes. Pour ce qui est de l’avenir, Rue89 Bordeaux veut développer les rubriques actuelles et diversifier l’offre du kiosque abonné.

Yoan Denéchau
Yoan Denéchau

Crédit Photo : Yoan Denéchau

Publié sur aqui.fr le 10/04/2019