Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Société | Expérimenter pour aider les villages ruraux à mieux vivre

Geneviève Barat, vice présidente de la Région en charge de la ruralité au coté de son collègue Christophe Cathus, est venue expliquer aux maires de Dordogne le cluster ruralité

Créé il y a un an, le cluster ruralité est l'outil régional au service des élus et des habitants de la ruralité. Cette structure doit permettre de générer des projets expérimentaux innovants dans les territoires ruraux. A travers l'appel à projet « Ruralité » 2019-2021, la Région Nouvelle-Aquitaine souhaite accompagner les initiatives issues du monde rural. Geneviève Barat, vice-présidente de la Région a rencontré ce mercredi des maires de petites communes de Dordogne et du Lot-et Garonne.

Créer des solutions alternatives à la maison de retraite, contribuer à ce que les jeunes restent au village à travers des initiatives innovantes, permettre à la population d'un bourg rural d'utiliser les services de la poste malgré la disparition de l'agence postale. Autant d'idées et de projets qui peuvent être pris en compte par le cluster "ruralité" créé par le conseil régional Nouvelle-Aquitaine. "L'idée est bien de faire du sur mesure sur des petits territoires, éloignés des métropoles et des agglomérations, qui ne seraient pas écoutés ou entendus, qui auraient des idées et des besoins et qui ne savent pas comment les mettre en oeuvre", explique Geneviève Barat, vice présidente de la Région en charge de la ruralité, du vivre ensemble et de la vie associative, présente ce mercredi en Dordogne. L'élue originaire de la Creuse est venue expliquer la démarche aux maires ruraux de Dordogne et du Lot-et-Garonne : elle a rencontré entre Monpazier  et Périgueux, une quarantaine de maires, principalement de petites communes, éloignées des agglomérations. Pour faire émerger des projets dans ces territoires ruraux, la Région s'est doté d'un cluster qui est en réalité l'outil régional au service de ces élus, qui se trouvent souvent peu accompagnés et démunis lorsqu'ils souhaitent monter un projet. "Ce cluster réunit des maires ruraux, la Région, la Caisse des dépôts, la Poste, les bailleurs sociaux, des représentants du ministère de la Justice. "Le but, c'est de travailler tous ensemble. Et depuis un an, on a beaucoup travaillé sur les services aux populations, précise l'élue. Cela peut concerner les aspects "mobilité' ou d'accès au droit. 

Un appel à projets

Accompagné de deux conseillers régionaux, Benjamin Delrieux et Christophe Carthus, Geneviève Barat est venue expliquer aux élues l'appel à projets lancé ces jours-ci.  Il est doté de 6 millions d'euros sur trois ans. Il permettra une aide financière par commune de moins de 3500 habitants, hors unité urbaine et par projet. A l'échelle des douze départements de la Nouvelle-Aquitaine, cela représente 3600 communes. "De nombreuses thématiques sont ouvertes : logement, transition énergétique, circuits courts,  économie, emploi, logement. L'objectif, c'est d'aider ces élus ruraux à bâtir leur projet avec du soutien en ingénierie", précise Geneviève Barat. Cet appel à projets peut venir en complément des contrats de territoires. Les élus ont deux mois pour y répondre. Les projets retenus devraient être connus au plus tôt à la séance plénière de fin juin.  
L'an dernier, un appel à projets plus modeste avait été lancé :  trois projets périgourdins avaient émergé dont la création d'un tiers lieux, le lancement d'une activité de permaculture. "Nous sommes très preneurs de projets qui redonnent de la vie à nos villages, qui créent du lien et favorisent le faire ensemble," observe la vice-présidente de la Région. 

 

 

Claude-Hélène Yvard
Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : aqui.fr

Publié sur aqui.fr le 17/04/2019