Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Culture | Nuit des musées : visites en clair-obscur à La Rochelle

Exposition Chiaroscuro à la chapelle des Dames Blanches

Avec 17 5000 visiteurs sur l’année 2018, les musées et sites patrimoniaux gérés par la ville de La Rochelle ont le vent en poupe. Un succès que la Ville s’explique notamment par un accès gratuit au public un dimanche par mois, ainsi que la participation fréquente à des évènements comme les Journées du patrimoine ou la Nuit européenne des musées. Onze sites seront accessibles ce samedi soir dont 6 monuments patrimoniaux, comme la Tour de la Lanterne, la Chapelle Fromentin, la Porte Royale et le Fort des Dames.

Les Dames Blanches en clair-obscur

 Cette Nuit des musées est l’occasion notamment de profiter d’une exposition temporaire originale à la Chapelle des Dames Blanches. Sur les hauts murs de l’édifice sont exposées les œuvres de Nicolas Wilmouth… Peintures ou photographies ? L’œil hésite à définir et c’est là tout l’intérêt. Le photographe joue à la fois avec les codes de la peinture flamande du XVIIe siècle et les procédés photographiques des débuts de la photo. Ces jeux stylistiques donnent à voir deux séries de photos assez époustouflantes. La première, intitulée « Fables », est composée de plusieurs "nature morte", dont les couleurs pastelles, comme passées par le temps, et le grain de l’image, donnent l’impression de regarder une photo du XIXe siècle. Nicolas Wilmouth a travaillé ici avec des superpositions de plaques de verres enduites de blanc d’œuf, dont le rendu final rappelle les premiers procédés photographiques à l’albumine (inventé en 1847). Le photographe y met en scène des animaux naturalisés (en dehors d’un chien en pleine action), dont les poses figées confèrent un côté hors du temps. Certains détails mettent pourtant parfois le doute sur l’appartenance de ces images  au passé, donnant une impression d’irréalité ou d’onirisme à l’ensemble.

 Fishes and lemon

Fishes and Lemons / Nicolas Wilmouth

La deuxième série est également une exploration des codes de la nature morte, ajouté aux procédés stylistique du clair-obscur de la peinture flamande du XVIIe siècle. Reprenant tous les codes picturaux de l'époque,  il les associe à un détail contemporain, troublant là aussi les repères du spectateur : une gaufrette, un hamburger, un doonut, une boîte de conserve, etc. Des fois, la référence contemporaine est bien cachée. On finit presque par s’amuser à chercher l’anachronisme. A voir également : les deux magnifiques portraits « à la fraise », toujours dans le style flamand, issu d’une série de 9 portraits d’enfants, rappelant les infantes et les dauphins des tableaux du XVIIe siècle. En déambulant ainsi à travers la chapelle, on pense successivement à De la Tour, à Caravage et à Rembrandt, dont le photographe admire particulièrement le travail. Un véritable pont spatio-temporel qui, mine de rien, et comme le faisaient les Vanités d’autrefois, nous interroge sur l’absurdité de la vie et du temps qui passe.

Chiaroscuro, jusqu’au 16 juin à la chapelle des Dames Blanches, 23 quai Maubec

 

A voir également :

Anne-Lise Durif
Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Anne-Lise Durif

Publié sur aqui.fr le 18/05/2019