Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Culture | Culture : 30 ans de théâtre à Moulon !

"Yvonne, Princesse de Bourgnogne" par les jeunes de Scène Ouverte en 2018

L'équivalent d'une génération. L'association Scène Ouverte, fondée à Moulon, dans le Libournais, en 1989 avec le soutien de la Mairie et du Théâtre en Miettes propose des ateliers de théâtre pour tous les âges. Depuis 1982 et la création du Centre Rural d'Animation Culturelle (CRAC), les seules activités proposées étaient la musique et la danse. Trente ans et près de 500 comédiens plus tard, la salle polyvalente de Moulon vibre toujours autant à l'occasion du festival de théâtre de Scène Ouverte. Des mots sur l'histoire, le crédo et l'amour de cette association.

Moulon, son école, ses platanes, son gros millier d’habitants. « Village typique de l’Entre-Deux-Mers » écrit la Mairie. Village typique qui célèbre en 2019 une association un peu plus atypique. En effet, Scène Ouverte propose « une animation théâtrale en milieu rural » depuis trente ans maintenant. « C’est l’équivalent d’une génération, et en même temps j’ai l’impression de rajeunir de trente ans en voyant tout ce qui s’est passé », sourit Monique Turpault, une des fondatrices de Scène Ouverte, incrédule mais fière quant à la longévité de l’association.

Des débuts difficiles

Tout n’était pourtant pas gagné. A l’époque, en 1989, seules la danse et la musique font partie de l’offre culturelle du village, sous l’impulsion du Centre Rural d’Animation Culturelle. De plus, la jeune Monique Turpault, fraîchement élue au Conseil Municipal de Moulon, devient responsable de la commission culture de la commune. Germe donc chez elle la volonté de créer une activité culturelle à Moulon : le théâtre. Une idée mal reçue par ce que Monique Turpault décrit comme « l’opposition » – pas uniquement à la Mairie – qui ne comprend pas « pourquoi il faudrait payer des animateurs, alors qu’avant on ne le faisait pas ». Avec le soutien de la Mairie, du CRAC – alors dirigé par Yves Raibaud – et du directeur du Théâtre en Miettes, Jean-Claude Parent, naît donc Scène Ouverte. « De ce qui est à la base très politique, découle au fur et à mesure quelque chose d’autre, d’indescriptible, où l’humain et le partage prévalent », raconte le directeur du Théâtre en Miettes.

Des liens forts créés avec les adhérents et l’extérieur

De l’extérieur, Scène Ouverte paraît être une grande famille. Sur plus de 500 personnes passées par les ateliers théâtraux de Scène Ouverte (470 en 2014), la majorité est restée plus de quatre ans. Une centaine d’autres ont pratiqué le théâtre moulonnais entre 5 et 14 ans, voire plus. « Des jeunes ont grandi avec nous, s’émeut Monique Turpault, dans un sens j’ai l’impression que tous ceux qui sont passés chez nous sont quelque part mes enfants ». Ce lien qui unit les adhérents, Hortense Dariac, actuelle co-présidente de Scène Ouverte l’a également ressenti. « Quand je suis entrée dans l’asso, je voyais que tout le monde se connaissait déjà, les adhérents sont chaleureux, sur l’organisation du festival il n’y a pas de hiérarchie, tout le monde donne un peu de lui, de son temps »… D'après Monique Turpault, cette ambiance familiale "dépasse les ateliers de théâtre; en dehors, les jeunes ou les adultes se retrouvent également et partage de beaux moments".

 

Les présidentes, actuelles et ancienne, de Scène Ouverte Les présidentes Christelle Musseau (gauche) et Hortense Dariac (droite) autour de Monique Turpault ©YD

Les ateliers de théâtre ne sont pas les seules activités de Scène Ouverte. En effet, le crédo initial de « l’animation théâtrale en milieu rural » comprend aussi des stages d’initiations à certaines pratiques, comme le clown. Les ‘Bandes Annonces’ sont ensuite venues se greffer à ces deux activités, en 1995. L’occasion est de faire se rencontrer les enfants de tous les ateliers comprenant des animateurs du Théâtre en Miettes. Ainsi, depuis, les jeunes de Moulon, Saint-Germain du Puch, Saint Romain la Virvée et parfois Saint Sulpice de Faleyrens se retrouvent tous les ans, au printemps, pour présenter un extrait de leur pièces. Les activités de Scène Ouverte se sont ensuite un peu plus élargies à travers des collaborations avec des écoles et des collèges voisins (Branne et Arveyres notamment), touchant au total près de 1900 élèves. L’association a continué de grandir, pour passer des 18 personnes pour deux ateliers en 1989, à 106 personnes pour 9 ateliers en 2019.

« Pas que la scène qui est ouverte »

Le festival anniversaire de Scène Ouverte, qui débute le samedi 25 mai, durera une semaine. Ainsi, au-delà des dix-huit représentations des neuf ateliers, les festivités mobilisent toute la commune de Moulon. « Nous voulons faire participer tous les moulonnais, précise Hortense Dariac, co-présidente de Scène Ouverte. Nous avons donc sollicité nos adhérents, afin qu’ils définissent avec nous le programme ». En marge des spectacles, de nombreuses animations ouvertes à tous sont prévues afin que le plus de monde puisse s’adonner un peu à la pratique théâtrale, « parce qu’il n’y a pas que la scène qui est ouverte », ajoute Christelle Musseau, l’autre co-présidente de Scène Ouverte.

Quatre mots-clés sont à retenir à l’occasion des trente ans de Scène Ouverte : intergénérationnel, échange, partage et local. Si ce dernier paraît incongru, Hortense l’explique simplement : « nous avons collé des affiches pour chacun des spectacles sur les platanes, devant la Mairie en bordure de route. Elles ont été réalisées par les ateliers et les adhérents. Les jeunes de l’école ont également confectionné des masques, déposés dans chaque commerce moulonnais ». Les festivités démarrent le 25 mai à 11h à la Mairie de Moulon, avant de déambuler jusqu’à la salle polyvalente, au rythme de percussions brésiliennes.

Yoan Denéchau
Yoan Denéchau

Crédit Photo : Scène Ouverte

Publié sur aqui.fr le 23/05/2019