Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Culture | L'Europe d'@qui : les MNR s’exposent à Niort

Madame Adélaide en Diane JM Nattier XVIII

On en parle peu mais ils sont encore bien présents : les MNR. Un acronyme pour Musées Nationaux Récupération désignant les œuvres spoliées durant la Seconde Guerre Mondiale ou au passé trouble. Si 74 % des œuvres identifiées comme telles ont été restituées à leurs propriétaires ou à leur famille dès 1949 via la Commission de récupération artistique (CRA) de l’Etat, 15 792 œuvres sont restés sans ayants-droits. Une partie a été vendue, et 2 143 ont été sélectionnées pour être placées sous la garde des musées nationaux sous cette fameuse appellation des MNR.

Dans le cadre du Joli Mois de l’Europe (qui se tient chaque année en mai), le musée Bernard d’Agesci à Niort a choisi de mettre en lumière les sept œuvres en dépôt dans ses collections, dont deux font actuellement l’objet d’une petite restauration prise en charge par le musée. L’équipe a voulu aller au-delà de l’obligation légale de les identifier comme tel dans leur exposition, en créant un parcours numérique sur tablette dédié à leur découverte. Le musée a bénéficié d’un Fonds européen de développement régional (FEDER) l’an dernier, pour l’achat de tablettes et d’une application pour smartphone. Objectif : présenter les collections de ce musée des Beaux-Arts locales d’une façon ludique et didactique, ainsi que le musée du donjon de Niort. « Toujours dans l’idée de diversifier les parcours de visites, nous avons eu envie de créer un parcours autour des MNR pour porter à connaissance au public ce que sont les MNR et qu’ils aient le plus d’informations possibles sur le concept et sur les œuvres en dépôt ici », explique Fabienne Texier, attachée de conservation au musée.  

« On ne se fait pas d’illusion sur les chances d’en retrouver encore aujourd’hui, mais on ne sait jamais ! »

Le parcours présente ainsi des œuvres sans d’autre lien entre elles que leur spoliation : deux bassins orientaux finement gravés, un portrait de la fille de Louis XV en Diane, un portrait d’homme du XVIIIe siècle, deux scènes de genre du peintre flamand Van Mieris de la même époque et une scène champêtre. La tablette permet de les repérer dans le musée, un peu comme une chasse au trésor. En cliquant sur chaque œuvre, on découvre un descriptif de l’œuvre. « L’autre objectif, c’est bien sûr de retrouver les propriétaires légitimes de ces œuvres », poursuit Fabienne Texier, « bien sûr, on ne se fait pas d’illusion sur les chances d’en retrouver encore aujourd’hui, mais on ne sait jamais ! Des fois, au décès d’un proche, la famille retrouve des papiers… »

Une bassine d'Orient MNR

Note / Musée Bernard d'Agesci, 26, avenue de Limoges , 79000 Niort. Tél : 05 49 78 72 00. musee@agglo-niort.fr .Ouvert du mardi au dimanche.

Anne-Lise Durif
Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Musée de Niort

Publié sur aqui.fr le 24/05/2019