Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Economie | Bordeaux : un nouvel avion à destination de Montréal !

L'Airbus A321neoLR

La réputation de l’industrie aéronautique française est saluée par la compagnie canadienne Air Transat. Cette dernière dévoile ce lundi 27 mai, sur le tarmac de l’Aéroport de Bordeaux-Mérignac, l’Airbus A321neoLR, premier d’une série de 15 appareils commandés par Air Transat pour ses lignes transatlantiques. C’est le troisième atterrissage du nouveau-né d’Airbus, lancé en février 2019. L’Airbus A321neoLR est un avion décrit plus propre que ses semblables.

Une commande de quinze avions d’ici 2024. La compagnie Air Transat choisit de faire confiance au constructeur européen Airbus pour sa flotte. En effet, la compagnie canadienne dispose d’avions aussi bien Airbus que Boeing. Yohann Naudy est chef d’escale chez Air Transat. « Nous avons choisi Airbus par souci d’homogénéité de la flotte. En utilisant des appareils de constructeurs différents, c’est du temps perdu par les pilotes et la compagnie à former aux protocoles de chaque marque. En incluant l’A321neoLR dans notre flotte, pour les lignes transatlantiques, nous renouvelons notre confiance en Airbus, tout en permettant un service renforcé et plus propre ».

La compagnie AirTransat à l'occasion de son premier atterissage à Bordeaux pour l'A321neoLR

« Plus écologique, pour un avion »

En effet, la particularité de l’appareil réside en ses ‘vertus’ environnementales. Lydia Morinaux, Directrice Générale France d’Air Transat, est « fière de présenter ce nouvel appareil ». La ligne Bordeaux-Montréal disposait jusqu’à maintenant d’A310, plus imposants et plus polluants. Pour Air Transat, se doter d’A321neoLR est une double aubaine : la compagnie devient ainsi la première compagnie nord-américaine à utiliser l’appareil ; de plus, ledit appareil est plus écologique. « le 321neoLR dispose de 199 sièges, contre 250 pour l’A310, poursuit Lydia Morinaux. Au niveau émissions de gaz à effet de serre, les rejets sont inférieurs de plus de 50% par rapport à un avion standard ». La Directrice Générale d’Air Transat France annonce également une baisse de 30% de la consommation de kérosène par passager et par kilomètre. Lydia Morinaux annonce également le renforcement des lignes bordelaises à destination du Canada : « Avec les A310, nous proposions trois départs par semaine. Avec des avions plus légers, nous envisageons de renforcer la fréquence des vols à quatre par semaine ». La compagnie Air Transat a commandé quinze A321neoLR à Airbus d’ici 2024. Le deuxième appareil de la flotte devrait arriver d’ici fin juin.

A321neoLR

Yoan Denéchau
Yoan Denéchau

Crédit Photo : Yoan Denéchau

Publié sur aqui.fr le 27/05/2019