Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Culture | Les MECS girondines, ces maisons d'artistes en herbes

Le 19 juin le théâtre Le Glob accueillait pour la cinquième année l'exposition des projets réalisés par 110 jeunes de 12 MECS de Gironde

Mais qui est ce drôle de bonhomme vert devant le Glob Théâtre ? Du haut de ses échasses il checke les enfants et apostrophe les adultes. Ce grand pantin est un des acteurs du théâtre, il anime un événement spécial qu'accueille le lieu cet après-midi du 19 juin. 110 jeunes de douze MECS girondines ont investi la place pour une cinquième édition du Mix MECS. Au programme présentation des 14 projets réalisés au cours de l'année scolaire, performances, rencontres, et sourires.

Il y a de l'animation au Glob Théâtre cet après-midi là. Une ambiance inhabituelle, à cette heure de la journée. La salle de spectacle résonne de rire et de cris d'enfants. Encore plus singulier, ces enfants ne sont pas le public, mais les artistes. En effet pour la cinquième année consécutive les jeunes de 12 Maisons d'Enfants à Caractère Social de Gironde, ont investi les planches du théâtre pour y présenter leurs œuvres. Ces projets ont été réalisés durant l'année scolaire, en partenariat avec des artistes girondins, dans le cadre du dispositif d'interventions culturelles et artistiques animé par le Département de la Gironde et l'IDDAC son agence culturelle. Un après-midi consacré à la restitution d'un travail de longue haleine, qui permet aux enfants de se confronter à un public comblé, et de découvrir les travaux de leurs camarades. 

Des artistes en herbes

Une véritable exposition donc, pour ces jeunes artistes en herbe. Rendez-vous était donné à 14h et la manifestation a débuté par un levé de rideaux. Deux performances se sont succédées avant que public et artistes ne soient invités à baguenauder au fil des projets exposés dans le théâtre. Ce sont les petits acrobates de la MECS Ermitage Lamourous qui ont ouvert le bal avec un spectacle de cirque plein de poésie et de délicatesse entraînant leur public 20 000 "Lieux sous les Mers". Pascale Lejeune de la Smart Cie, qui guidait ses danseurs depuis les coulisses, signe sa cinquième collaboration avec la Maison d'Enfant et se réjouit de s'engager chaque année dans "cette superbe aventure". Même son de cloche chez Philippe Sanchez ; le directeur de l'IDDAC salue le travail des jeunes artistes et des professionnels qui retranscrit une volonté politique forte du Département: encourager et aider ces jeunes au parcours de vie difficile, à s'ouvrir à de nouvelles activités et modes d'expression, via des ateliers créatifs. Mais les plus heureux restent encore les enfants et adolescents qui exposaient le travail de toute une année. Parmi eux Célia, 12 ans, acrobate du projet "Lieux sous les Mers": "ça fait trois ans que je participe à ce spectacle, mon moment préféré c'est quand je suis sur le trapèze". Un plaisir que ces jeunes ont su communiquer à leur public. Chapeau les artistes!

Anna Bonnemasou
Anna Bonnemasou

Crédit Photo : IDDAC

Publié sur aqui.fr le 21/06/2019