Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Société | L'association Amadea présente Madagascar à Bordeaux

Charline Louvet, Andréa Petit, et Célia Lemenager lors de la vente de produits malgache, aux halles de Talence, pour l'association Amadea

En 2019 l'association humanitaire Amadea, de Madagascar, reconduit son partenariat avec l'école de commerce Kedge Bordeaux. Cette année quatre étudiantes, de licence 3, Charline Louvet, Andréa Petit, Célia Lemenager et Claire Musset, ont décidé d'aider l'organisme à développer sa communication, la vente de produits artisanaux, ainsi qu'une levée de fonds instaurée pour fournir des outils de travail aux artisans malgaches. Samedi 29 juin, elles étaient aux halles de Talence pour présenter les produits issus des savoir-faire malgaches et inciter le chaland à s'intéresser à l'île et son écosystème.

Elles sont quatre amies et étudient ensemble à l'école de commerce de Kedge Bordeaux. Charline, la responsable de projet, accompagnée d'Andréa, Célia et Claire (absente ce jour là) organisaient samedi 29 juin une vente de produits malgaches, aux halles de Talence. Dans le cadre de leur étude de commerce, elles ont collaboré avec l'association Amadea afin de promouvoir l'artisanat malgache en Gironde et de soutenir l'organisation dans son travaille de promotion de l'île en métropole.

Amadea, promouvoir l'artisanat malgache en métropole

Crée en 1986, l'association Amadea travaille avec les habitants de Madagascar pour lutter contre la pauvreté. Afin de développer l'économie locale l'organisme coopère avec les locaux pour soutenir les systèmes de protection de l'enfance, de l'environnement et le développement rural. A ces fins l'association sélectionne des actions, répondant à une véritable demande et bénéfiques au plus grand nombre, et développe des partenariats avec des entreprises implantées sur l'hexagone pour les faire connaître. Pour l'école de commerce c'est la seconde année qu'une collaboration est instaurée entre l'association et ses élèves. Après l'étude du projet Charline et ses copines se sont lancées. "On voulait travailler avec une association humanitaire, et faire quelque chose qui nous permettent de sortir de notre école". Chaperonnées par une bénévole de l'association, les étudiantes ont aidé Amadea sur trois axes: le développement de la communication, la vente de produits d'artisanat sur le bassin bordelais et une levée de fonds. Cette dernière opération a nécessité une attention particulière de la part des étudiantes; « l'argent collecté via ce crowdfunding permettra le financement d'une partie de l'envoi d'un container à Madagascar. Il sera rempli de fournitures pour les enfants et d'outils pour aider au développement d'une agriculture responsable et respectueuse de l'environnement » expliquent enthousiastes, Charline, Andréa et Célia.

Anna Bonnemasou
Anna Bonnemasou

Crédit Photo : Anna Bonnemasou Carrere

Publié sur aqui.fr le 01/07/2019