Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Culture | Arte Flamenco initie les jeunes landais à la culture flamenca

Répétition de « El Jorobado », avec José Galan

On aurait tord de croire que le flamenco c'est une affaire d'adultes. Bien au contraire, les aficionados vous le diront, c'est une affaire de transmission, de passage de relais entre générations, bref, une affaire d'adultes... et d'enfants. De nombreux artistes flamencos contemporains, sont d'ailleurs issus de grandes familles d'artistes flamencos. Mais la transmission n'est pas que pour les artistes et encore moins uniquement de la génétique. Pour les petits montois et landais, futur public du grand festival, la transmission passe par la médiation, et Arte Flamenco, veille chaque année à ce que le relais culturel se fasse. Pour les niños du Moun, et d'au-delà, le Festival des enfants démarrent demain le 3 juillet. Un mercredi, forcément.

Si à l'heure du Festival, spectacles et animations débutent le 3 juillet pour le jeune public, l'initiation des jeunes landais au Flamenco a en réalité démarré bien avant. Pour preuve, le fanzine, « Flamenco reporters » édité par le Département des Landes, en partenariat avec l’Éducation nationale, a pour but (depuis 2015, année de lancement) d'initier collégiens et lycéens du département à la construction d'un projet journalistique (en français et en espagnol !) autour du festival Arte flamenco et du flamenco, élargi à la culture espagnole. Cette année, pour le 4ème numéro de « Flamenco reporters », ce sont les élèves de l'école primaire de Casteignos-Souslens, de collèges de Morcenx, Amou, Mont-de-Marsan et Saint-Martin-de-Seignanx et de 2 lycées (Saint-Martin-de-Seignanx et Mont-de-Marsan) qui ont sérieusement « joué » aux journalistes en herbes.
Tout au long de l'année scolaire entretiens et rencontres avec des artistes mais aussi travail de recherche leur ont permis d'aborder la richesse du flamenco et d'en nourrir leurs articles et illustrations. Le résultat joyeux, coloré et pédagogique, qui plaira particulièrement aux enfants et aux ados, mais pas seulement, est à retrouver sous la tente du village du Festival, place Saint-Roch au cœur de la cité montoise.

Le magazine Flamenco reporters 2019

Notre dame de Paris, version flamenca


Parmi ces jeunes élèves, certains ont eu la chance d'aller plus loin dans leur découverte du Flamenco. Une quarantaine d'élèves de CM1 et CM2 de l'école de Castaignos-Souslens ont participé à la création d'un spectacle, « El Jorobado », qui sera présenté ce mercredi à 15h sur la scène du Théâtre le Molière. Une création guidée par le danseur et chorégraphe José Galan et sa compagnie « Flamenco Inclusivo » qui s'est fait pour spécialité de partager l'art flamenco avec de nouveaux publics, dont, ici, les élèves landais, mais aussi les personnes en situation de handicap.
« El Jorobado » (le Bossu), s'inspire de l'oeuvre de Victor Hugo « Notre Dame de Paris », sans lien avec l'actualité récente de la cathédrale éponyme, le projet ayant été lancé bien avant. Dans le fameux magasine, « Flamenco Reporters », José Galan se livre d'ailleurs sur son choix : « Les thèmes du roman de Victor Hugo, sont en résonance avec les valeurs que je porte en moi : la liberté, la beauté intérieure et la lutte contre les discriminations. Le roman évoque une double discrimination, à l'égard des gitans et à l'égard des personnes handicapées ». Une initiation qui dépasse donc largement le Flamenco, pour les jeunes élèves impliqués dans le projet...

Quant à la représentation en elle-même si le danseur sévillan, et professeur au conservatoire d'Andalousie, incarnera le personnage principal de Quasimodo, « pour mieux contrôler la gestion du groupe sur scène », les enfants, accompagnés sur scène au chant, guitare et percussions, par les artistes de la compagnie, joueront quant à eux Esméralda, Phoebus, Frollo, les Gargouilles, les soldats et les gitans... « Un spectacle aux costumes soignés et une mise en scène avec des images projetées » , promet José Galan. Quant aux jeunes danseurs ils sont invités à l'improvisation, en plus des quelques tableaux appris au cours de 3 semaines de formation avec leur professeur andaloux... Pour ce spectacle à voir en famille, on sera bien loin des démonstrations mal assurées des kermesses d'école ! Entrée gratuite, mais réservation recommandée !

Initiation au baile pour duo parent-enfant
Autres temps forts de ce festival Arte flamenco, spécial jeune public, plusieurs sessions d'initiation au baile sont proposées. Ce mercredi de 14h à 15h à destination des 8-12 ans, sur la scène de la Bodega (Place de l'Hôtel de ville) ainsi que le samedi, au théâtre Molière, de 10h à 11h, pour les 5-7ans et de 11h15 à 12h15, pour une découverte du Flamenco en duo parent-enfant. Enfin, mercredi 3 juillet donnera également lieu à un jeu de piste géant à travers 5 lieux de la ville. Il s'agit de partir à la recherche d'indices pour trouver le mot mystère et remporter un lot de surprises. 3 gagnats seront tirés au sort à 18h30 au village du Festival. (inscription sur le Village ou sur le site internet)

En dehors de ce programme « labellisé » jeune public, rien n'empêche bien sûr de leur faire par exemple découvrir quelques unes des nombreuses expositions proposées par le festival ! De la peinture à la photographies en passant par la BD, il y a de quoi susciter leur curiosité à la découverte du Flamenco.

Réservations : arteflamenco.landes.fr

 

Solène Méric
Solène Méric

Crédit Photo : Dpt40/S.ZAMBON (photo de une)

Publié sur aqui.fr le 02/07/2019