Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Métropole | Jacques Brunet, un humaniste aux multiples facettes

Jacques Brunet à gauche

En octobre dernier, Jacques Brunet, fondateur et président d’honneur d’O2 Radio, la Radio des Hauts de Garonne s’éteignait au lendemain de la fête anniversaire des 20 ans de cette radio associative. Samedi 13 juillet, en présence de plus de 70 personnes, de membres de sa famille, en passant par ses amis, des élus, des anciens élèves, des salariés, le studio a été baptisé « Studio Jacques Brunet ». Aussi, afin de lui rendre hommage, Gérard Clabé, un de ses plus proches amis et ancien professeur au lycée Elie Faure de Lormont, établissement cocréé par Jacques, a décidé de réaliser trois émissions thématiques reflétant trois facettes de l’ancien président d’O2…

« Baptiser notre studio du nom de notre fondateur Jacques Brunet nous impose une certaine responsabilité. » Cendrine Brouard est salariée d’O2 Radio depuis quelques années déjà en qualité de responsable « Atelier et Formation ». Elle se dit très touchée de l’hommage rendu samedi 13 juillet au président d’honneur de la station.

Alain David député et Jean-François Egron maire de Cenon découvre la plaque

« Dans la semaine qui a précédé cet événement, des dizaines de personnes se sont inscrites. Les élus sont venus en nombre pour couper le ruban, ce qui montre l’importance qu’avait Jacques sur le territoire. C’est une certaine reconnaissance. » Durant l’inauguration du nom du studio, la famille de Jacques Brunet était présente et notamment sa sœur Françoise et ses cousines. Du reste, l’une d’entre elles a eu cette phrase très touchante qui a quelque peu fait souffrir l’assistance « J’en ai appris plus en une heure sur les engagements multiples de Jacques que durant toute une vie à ses côtés. » Car, oui, Jacques était bel et bien un homme d’engagements. Et cette multiplicité d’engagements s’est parfaitement illustrée par la diversité des personnes présentes.

Education, démocratie, média
Jacques Brunet était un homme de la pédagogie Freinet. « Enseignant, il ne se reconnaissait pas vraiment dans les méthodes d’enseignement dites traditionnelles, raconte Cendrine Brouard. Toujours dans un souci humaniste que l’éducation soit accessible à tous, il a décidé d’ériger un lycée avec sa compagne Marie-Claire, dans une zone où personne voulait enseigner, à Lormont. Là est né le lycée Elie Faure. Jacques était aussi un homme des médias. En 1996, il décide alors de créer le journal « L’Echo des Collines », un an après c’était au tour d’O2 Radio de voir le jour. « Jacques faisait de la radio, car il savait se taire ! », a tenu à préciser Daniel Chazelas, représentant de l’ICEM, l’Institut Coopératif de l’Ecole Moderne, venu lui rendre hommage en ce samedi 13 juillet. Jacques Brunet s’est donc éteint au lendemain de la grande fête anniversaire des 20 ans d’O2 Radio en octobre dernier « ce qui est tout simplement incroyable ! » pour Cendrine Brouard. En effet, ce dernier n’a jamais eu d’enfant, et « L’Echo des Collines et O2 Radio étaient un peu comme ses bébés. C’est comme si il les avait porté jusqu’à l’âge adulte, jusqu’à leur maturité, et, une fois bien établis, il pouvait disparaître sereinement. » Le fait de baptiser le studio « Jacques Brunet » était « tout naturel », souligne cette dernière. « Et cela nous impose de continuer son œuvre. Pour lui, la radio était un outil d’éducation, de démocratie locale. A nous de prendre le relais dignement et fidèlement ! »

Françoise la soeur de Jacques Brunet


Trois émissions thématiques
Gérard Clabé a souhaité également rendre hommage à Jacques Brunet en réalisant trois émissions thématiques relatant les différentes facettes du fondateur des deux médias des Hauts de Garonne. La première émission a été diffusée le 11 juillet dernier et portait sur la pédagogie Freinet chère à Jacques. Durant une heure, ses anciens élèves dont le réalisateur de cinéma Jean-François Lepetit sont venus témoigner de l’engagement de ce dernier. Jean-François Lepetit qui, du reste, avait quitté prématurément l’école et dont Jacques s’occupait pour le remettre sur les rails. Un ancien CPE du lycée de Lormont était également présent tout comme sa compagne Marie-Claire. La deuxième émission programmée en septembre abordera la question des médias. Là encore plusieurs personnes comme des président et ancien président d’O2 Radio et de l’Echo des Collines seront là pour témoigner de l’engagement de Jacques. Enfin, la troisième et dernière émission sera consacrée à la démocratie locale. « Tous ses combats portaient autour d’une démocratie plus juste pour tout le monde. Au quotidien, il s’attachait à aider les gens à réfléchir. Dans cet esprit-là, il était très impliqué dans les conseils citoyens. » Ces émissions sont à écouter sur O2 Radio 91.3 FM.

Sybille Rousseau
Sybille Rousseau

Crédit Photo : O2 Radio

Publié sur aqui.fr le 19/07/2019