Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Société | La traversée de Coulounieix-Chamiers coupée pendant quatre mois

1

Le Grand Périgueux réalise des travaux d'aménagement pour le passage du Bus à Haut Niveau de Service sur Coulouniex-Chamiers. La circulation est coupée à partir d'aujourd'hui jusqu'à fin novembre entre le giratoire des Pyramides et celui des Izards. Un accès de stationnement est maintenu pour les riverains et l'accès aux commerces. Des déviations sont mises en place pour les véhicules légers. Les poids lourds devront passer par l'autre rive de l'Isle via Marsac, jusqu'au rond point du Privilège, route d'Angoulême à Périgueux.

Après six mois de travaux d'assainissement  et de circulation alternée sur l'avenue du Général-de-Gaulle, c'est le chantier du Bus à haut niveau de service qui va interrompre la circulation dans la traversée de Coulounieix-Chamiers. Une déviation pour les véhicules légers sera instaurée par le bas de l'avenue Churchill, la rue des frères Marty, la rue Kennedy, la rue Farman et la rue du Docteur Muraz. Un accès de stationnement est maintenu pour les riverains et l'accès aux commerces. Des déviations sont mises en place pour les véhicules légers. Les poids lourds devront passer par l'autre rive de l'Isle via Marsac, jusqu'au rond point du Privilège, route d'Angoulême à Périgueux.  Des Péribus de taille réduite seront mis en service sur les lignes K4 et C pendant la durée du chantier. Des accès et des parkings ont été prévus pour les riverains, les piétons, les vélos, et les livraisons. 

Pas de circulation alternée

Cette fois, il n'y aura pas de circulation alternée ; le chantier bloquera totalement les 400 mètres de route entre le rond-point des pyramides et celui des Izard. "La circulation alternée sur ce nouveau chantier, n'a pas été retenue", précise le maire Jean-Pierre Roussarie, "il aurait fallu deux fois plus de temps pour réaménager la chaussée, les parkings, les trottoirs et les arrêts de bus sur les 400 mètres qui séparent les deux giratoires". Pour l'adjoint au maire Patrick Capot, "c'était le choix le plus rationnel pour aller vite et pour mettre les entreprises en sécurité. En réalisant les travaux d'un côté de la rue et ensuite de l'autre côté, il aurait fallu 8 mois de travaux. L'attente aux feux en alternance aurait atteint les trois minutes !" Le Grand Périgueux s'est engagé à indemniser les commerçants pour leur perte de chiffre d'affaires pendant ces travaux, avec un complément de la commune. Pour le moment seulement cinq commerçants, principalement alimentaires ont déposé un dossier pour une éventuelle indemnisation.

Ce chantier d'1,7 million d'euros sera réalisé en deux étapes : d'abord entre le giratoire des pyramides et la station de lavage (du 22 juillet jusqu'à la mi-septembre), et ensuite jusqu'au rond-point des Izards (jusqu'à fin-novembre). Le chantier de Coulounieix-Chamiers est l'avant-dernier du Bus à haut niveau de service. La construction du dernier maillon du BHNS, à Périgueux, a été reportée après les élections municipales de 2020, à la demande du maire Antoine Audi. Cet ultime chantier d'1,3 million d'euros ne commencera donc qu'au printemps 2020, au mieux, et devrait durer une année de la rue Wilson à la place Francheville et au Cours-Fénelon. Dans le cadre de son projet de mandat, le Grand Périgueux a fait des questions de la mobilité une de ses priorités : le plan global de déplacements a été adopté fin 2016 pour 45 millions d'euros dont 10 millions concerne le bus à haut niveau de service.   

Claude-Hélène Yvard
Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Grand Périgueux

Publié sur aqui.fr le 22/07/2019