Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Métropole | Mérignac: L’école Marcelin Berthelot fait peau neuve

1

Située dans le quartier d’Arlac, l’école Berthelot accueille 400 élèves répartis dans 15 classes. Les locaux étant vieillissants, des travaux de rénovation démarrent en ce mois de juillet pour une période de deux ans. Le chantier se fera en site occupé. La maitrise d’œuvre a été confiée à l’agence Moon Safari. « On le doit à la communauté éducative et aux enfants » déclare Alain Anziani, maire de Mérignac. Ce chantier fait partie d'un schéma général de rénovation des équipements scolaires de la commune qui arrivent en fin de cycle.

Datant de 1942, l’école Marcelin Berthelot est la plus vieille école de Mérignac. Ce projet de réhabilitation et d’extension est très attendu par la population du quartier d’Arlac. Le projet a été construit en prenant en compte des contraintes de temps, de budget et de marge de manœuvre pour les ouvriers qui travailleront en site occupé.

Entre patrimoine et architecture contemporaine

Perrine Courtellemont, l’architecte qui a conçu le projet, met en avant un parti pris architectural fort. Elle a voulu conserver l’esprit actuel de l’école, qui appartient au patrimoine de la ville, tout en lui donnant un style contemporain. 
 
Entrée rue Camille Vic

La façade en pierre rue Camille Vic est la marque d’identité de l’école. Elle est donc conservée. Un nouveau bâtiment pourra accueillir des classes et des salles pour les activités périscolaires.

 

Entrée principale école Marcelin Berthelot

Entrée principale actuelle de l'école.

 

Future entrée principale école Marcelin Berthelot

 L’entrée de l’école côté Aristide Briand sera plus chaleureuse et ouverte sur la cour, facilitant les déplacements des enfants. Le gymnase, positionné sur le parvis, « a une taille parfaite » d’après l’architecte. Seul son habillage extérieur sera modernisé.

 

Cour école Marcelin Berthelot

La cour actuelle est nivelée en deux plateaux séparés par un mur.

 

Future cour école Marcelin Berthelot

Le mur va être démoli et la cour élevée au même niveau sur une plus longue distance jusqu’à un nouveau bâtiment qui pourra accueillir des classes et des salles pour les activités périscolaires. La cour de récréation pour les temps périscolaires se situera en contrebas, démarquée de la cour d’école par une lisière végétale. Des éléments de jeux seront ajoutés et les arbres existants conservés. L’espace potager déjà présent va être mis en valeur. Pour rompre avec la configuration actuelle des cours de récréation qui créent des espaces genrés, les architectes ont réfléchi à des espaces pouvant être investis aussi bien par les garçons que par les filles.

Une école fonctionnelle et accueillante

La communauté éducative et les services municipaux ont travaillé sur ce projet avant que le cabinet d’architecte soit sélectionné. Les enseignants ont ainsi pu communiquer diverses observations sur les allées et venues des élèves dans l’établissement, les nuisances sonores entre les classes et le manque de visibilité dans la cour. La configuration de l’école en cloître est maintenue car elle facilite le flux des élèves et donne une sensation de sécurité.

Pour répondre aux épisodes de forte chaleur en période scolaire, des protections solaires sont prévues sur toutes les ouvertures. Les futurs bâtiments seront mieux isolés, ce qui sera bénéfique aussi pour atténuer le bruit. Afin de répondre aux nouvelles normes acoustiques, l’intérieur des classes va être complètement refait. Une étude acoustique a été menée pour calculer la portée de la voix d’un enseignant. Le plafond et le mur du fond sont pensés pour absorber le son, permettant à ceux du dernier rang d’entendre aussi bien que ceux du premier, sans que le professeur des écoles se casse la voix.

Bibliothèque école Marcelin Berthelot

Un chantier en site occupé

Les phases de chantier sont morcelées pour permettre aux élèves de poursuivre leur enseignement.

Plan école Marcelin Berthelot

La première phase en 2019-2020 concerne la zone ouest (bâtiments Ironman, Wonderwoman et Spiderman). L’été 2020, la cour est aménagée. En 2020-2021, c’est au tour de la zone est d’être réhabilitée (bâtiments Batman et Catwoman). La fin des travaux est prévue pour l’été 2021. Le coût s’élève à 5,55 millions d’euros, dont 4,8 millions d’euros pour les travaux et 750 000 euros pour l’étude et les honoraires.

Les entreprises sélectionnées ont signé une charte « Chantier propre » qui les engage à réduire les nuisances sonores et à synchroniser la circulation des engins de chantier avec les heures de classe des élèves. L’architecte Perrine Courtellemont espère que de cette période de travaux, les élèves pourront en retirer un bénéfice du point de vue pédagogique.

 

 

Léa Calleau
Léa Calleau

Crédit Photo : Léa Calleau

Publié sur aqui.fr le 21/07/2019