Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Société | Karfa Sira Diallo arrêté à Biarritz La Négresse: Mémoires et Partages veut ouvrir le débat sur la signalétique urbaine

Pour avoir manifesté paisiblement jeudi dans la gare de Biarritz la Négresse, et le quartier du même nom, pour qu'elle soit rebaptisée, le bordelais Karfa Sira Diallo, figure emblématique de « Mémoires et partages » s'est vu placé en garde à vue pendant 24 h. Il est rentré à Bordeaux vendredi mais son arrestation et sa convocation devant un tribunal en janvier prochain ont suscité nombre de réactions indignées. Et le communiqué que nous publions ici.

Dans un communiqué l'association rappelle que « cette action s’inscrivait dans le cadre des missions que Mémoires & Partages poursuit depuis plus de 20 ans en faveur de la justice sociale, du devoir de mémoire, de la promotion et du respect des droits humains."

« Cette mobilisation est en écho au sommet du G7 à Biarritz, à la présence de plusieurs chefs d’Etat africains, au travail sur la signalétique urbaine héritée de l’histoire coloniale française que Mémoires & Partages effectue depuis 10 ans et à l’invitation récente du président Emmanuel Macron à donner à des rues des noms en hommage aux soldats africains ayant participé à la Libération.

« Mémoires & Partages dénonce l’arrestation abusive et arbitraire des policiers qui ont violenté Karfa Sira Diallo. Ainsi que les poursuites infondées et intimidantes dont il fait l’objet."


"L'association sera co-plaignant dans le cadre de la plainte pour « violences » que les avocats de Karfa Sira Diallo vont déposer et remercie le cabinet Bourdon & Associés ainsi que Me Colette Capdevielle, avocate à Bayonne, qui représentent Karfa Sira Diallo, ainsi que les nombreux citoyens qui se sont spontanément mobilisés pour nous soutenir.

L’audience du tribunal de grande instance de Bayonne, du 23 janvier 2020, est une opportunité pour ouvrir le débat sur la signalétique urbaine en France."

Joël Aubert
Joël Aubert

Crédit Photo :

Publié sur aqui.fr le 25/08/2019