Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Spécial | Jean-François Fountaine : « J’ai envie de redevenir maire de La Rochelle »

Jean-François Fountaine a lancé sa campagne du quartier de Villeneuve les Salines

« Oui, j’ai envie d’être maire de La Rochelle à nouveau ». Malgré l’adversité qu’il rencontre depuis quelques mois parmi ses anciens alliés, Jean-François Fountaine n’entend pas lâcher l’affaire. Il a annoncé officiellement sa candidature aux prochaines municipales le 24 octobre au soir, dans la salle des fêtes de Villeneuve-les-Salines, quasiment vingt-quatre heures après l’inauguration de la Maison du projet dédié au programme de réhabilitation urbaine de ce quartier populaire. Le choix du lieu n’avait d’ailleurs rien d’anodin : « Je veux de la jeunesse et de la mixité sociale pour La Rochelle », est-il venu faire passer comme message.

A l’instar de son opposant et ancien allié Olivier Falorni (actuellement député de la circonscription La Rochelle-Ré), Jean-François Fountaine entend « bâtir un programme en concertation avec les habitants », rappelant au passage que pas moins de 400 réunions publiques et autant de « rendez-vous informels », ont été organisés durant sa mandature pour prendre l’avis des Rochelais sur divers projets. Une façon de dire qu’il tient sa parole : « La confiance sans l’action ne veut rien dire », a-t-il martelé. Il en veut pour preuve son bilan : 6000 emplois nets créés en cinq ans grâce à une politique favorisant l’implantation des entreprises ; une réduction de 27% de la dette de la ville ; 4000 nouveaux logements construits dont 3000 sociaux « pour faire revenir les jeunes actifs en ville » ; 4 ouvertures de classes primaires en cette rentrée liées aux nouveaux logements ; de nouvelles offres culturelles notamment liées à l’implantation du Centre national chorégraphique de Bordeaux à La Rochelle ; une accession pour tous aux mobilités douces avec des forfaits adaptés au quotient familial ; l’embellissement de la ville avec de nombreux travaux en centre-ville comme l’aménagement du quartier Port-Neuf et du Gabut ou encore la piétonisation du Vieux-Port.

Environ 400 personnes ont participé à ce lancement de campagne

Près de 400 personnes sont venues assister à ce lancement de campagne

Bien que la ville ne soit pas victime d’une hausse particulière de la criminalité, Jean-François Fountaine a tenu à rassurer les habitants concernant la sécurité des biens et des personnes : la coopération entre gendarmerie et police a été renforcée, et les horaires des agents municipaux étendues jusqu’à deux heures du matin, patrouilles incluses. Laissant entendre qu’il n’ignore rien des tensions nocturnes qui émaillent parfois le quartier de Villeneuve, il a promis de « travailler sur un dispositif de prévention » de la délinquance pour le prochain mandat. Du registre sécuritaire, il a glissé vers le sujet de la propreté, annonçant le frais recrutement de gardes-champêtres en civil mais assermentés, qui feront désormais la chasse aux dépôts sauvages d’ordures et à leurs auteurs. Là aussi, aux mesures répressives sera associée de la pédagogie.

 "Les valeurs environnementales ne devront jamais s'opposer aux valeurs sociales" Jean-François Fountaine

Pédagogie et patience seront aussi nécessaires ces prochaines années pour mettre en place le projet de territoire zéro carbone, a prévenu le maire. Maintenant que l’agglomération a été retenue par l’Etat dans son appel à projet pour être un « territoire d’innovation de grande ambition », la cité se doit d’être exemplaire en matière de développement durable et de réduction de son impact sur l’environnement. Sa traduction concrète passera par de nombreux changements, comme la poursuite du développement des mobilités douces (de nouveaux bus électriques sont attendus pour mai 2020, ndlr). Toutefois « les valeurs environnementales ne devront jamais s’opposer aux valeurs sociales », promet Jean-François Fountaine, qui a fait son crédo de ces cinq ambitions pour 2020-2026 : « créativité, esprit d’initiative, innovation, solidarité, sobriété ».  En plus de la poursuite de projets phares engagés durant cette mandature, comme l’aménagement d’une cité administrative à l’Arsenal ou la création d’un nouveau centre social, Jean-François Fountaine compte développer encore les partenariats avec les autres villes proches, comme Rochefort ou Niort. « Nous avons besoin de travailler avec elles car il est parfois nécessaire de parler d’une même voix pour se faire entendre à la Région ».

Note/ Site de campagne de Jean-François Fountaine et de son équipe de campagne « Tous Rochelais » : www.fountaine-2020.fr

Anne-Lise Durif
Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Anne-Lise Durif

Publié sur aqui.fr le 11/03/2020