Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Agriculture | Inauguration de la pépinière d’Agrinove à Nérac

Inauguration officielle de la pépinière Agrinove

Développer des activités nouvelles liées au secteur de l’amont agricole. Tel est l’objectif premier de la technopole Agrinove située à Nérac en Lot-et-Garonne. Pour répondre à ce dessein, elle propose trois actions fortes : la création d’une pépinière d’entreprises, le soutien actif aux porteurs de projets innovants au travers d’un concours et le développement d’une zone d’activités thématique. En ce 14 novembre, la pépinière d’entreprises, qui accueille déjà cinq entités, a été officiellement inaugurée…

Ce moment, Hubert Cazalis, le directeur de la technopole Agrinove, située à Nérac, l’attendait depuis bien longtemps. En ce jeudi 14 novembre, il n’est pas peu fier d’accueillir la sous-préfète, la présidente du Département, le maire de Nérac qui est également président de la Technopole ainsi que d’autres élus pour couper officiellement le ruban de la pépinière d’entreprises.
« La grande satisfaction aujourd’hui c’est de ne pas inaugurer une coquille vide, souligne-t-il, mais une coquille bien pleine, pleine de cinq entreprises ! » En effet, à peine érigée, la pépinière accueille déjà en son sein cinq entités : Api & Bee qui propose des produits et des services pour les apiculteurs, la distillerie Du Grand Nez qui est sur le point de créer un gin aromatique local, Hopen Terre de Houblon qui implante la filière de houblon dans le Grand Sud-Ouest en travaillant de concert avec les agriculteurs et les brasseurs, MegaConcept47, un bureau d’études en machinisme agricole et TBMI, un concepteur de solutions dans le machinisme agricole également.

La pépinière, une première étape pour le pôle d’activités
Et il a fallu être patient pour voir sortir de terre cette technopole. « Ce projet est né il y a 10 ans quand le Conseil général à l’époque avait lancé son schéma de développement économique, se rappelle Nicolas Lacombe, maire de Nérac et président d’Agrinove. Dans l’Albret, nous nous étions positionnés sur ce projet de pôle d’activités dédié à l’innovation en agriculture située en amont de la production ». Depuis dix ans donc, la petite équipe travaille d’arrache-pied à la construction de cette technopole. Un concours est né, un cluster a vu le jour également. « Alors, certes, ces actions ne se voyaient pas forcément mais elles faisaient naitre un terreau fertile pour la suite du projet », souligne le premier magistrat de la ville.
Et cette pépinière qui est inaugurée en ce 14 novembre, n’est que la première étape de la construction de ce pôle d’activités. « En effet, ensuite, nous allons aménager les parcelles voisines afin d’installer les cinq entreprises présentes aujourd’hui dans la pépinière, car ces dernières la quitteront au bout de deux ans ». L’idée est également d’accueillir d’autres structures liées à cette même thématique sur des parcelles aménagées. En effet, « l’objectif est bien de réunir toutes les activités économiques situées en amont de l’agriculture et d’être complémentaires de l’Agropole qui est située à l’aval de l’agriculture », tient à ajouter Hubert Cazalis.

Focus sur la distillerie
Eric Lugas et Anne-Hélène Vialaneix, les co-fondateurs de la distillerie Du Grand Nez, se sont installés au sein de la pépinière il y a tout juste trois semaines. Ces derniers ont l’ambition de créer un gin biologique lot-et-garonnais en s’appuyant sur les forces vives du département. Ils souhaitent également développer des cultures « en manque sur le territoire » comme la genièvre grâce à des partenariats étroits avec Agrinove, le lycée agricole Armand Fallières ainsi que l’entreprise lauréate du concours 2019, Ombrea. Leur implantation au sein de cette pépinière leur permet de visualiser véritablement leur outil de travail. « A Agrinove, nous sommes plus proches des producteurs et nous pouvons travailler plus facilement avec les jeunes du lycée. Egalement, l’échange avec quatre autres entreprises est très enrichissant. Nous sommes confrontés aux mêmes peurs, aux mêmes excitations, aux mêmes questionnements. Ces interactions nous permettent de grandir et d’avancer », soulignent les entrepreneurs. Et de conclure, « Cette installation est un vrai coup de boost pour nous. Elle symbolise véritablement le grand départ de notre activité. »

Sybille Rousseau
Sybille Rousseau

Crédit Photo : Xavier Chambelland / CD 47

Publié sur aqui.fr le 15/11/2019