Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Politique | Elections municipales en Lot-et-Garonne : 1er tour d’horizon des forces en présence

Elections municipales les 15 et 22 mars 2020

Les 15 et 22 mars prochains nous serons appelés aux urnes pour élire nos maires. En Lot-et-Garonne, à un peu plus de trois mois du scrutin, les listes des candidats se dévoilent. Dans la préfecture du département, à Agen, Jean Dionis du Séjour tentera de briguer un troisième et historique mandat. Pour les trois sous-préfectures, Villeneuve-sur-Lot, Marmande et Nérac, les maires en poste ont bien l’intention de continuer leurs actions au cours d’une nouvelle mandature… Petit tour d’horizon des forces en présence dans ces quatre villes…

Ce tour d’horizon débute au cœur de la préfecture de département, à Agen où Jean Dionis du Séjour y règne depuis plus de dix ans. Sous l’étiquette Modem, il compte bien briguer une nouvelle mandature. Ce dernier a reçu officiellement l’investiture du parti présidentiel LREM. S’il l’emportait ce serait historique, car aucun autre homme politique agenais n’a revêtu l’habit de maire aussi longtemps. Du côté de l’opposition, un collectif porteur d’un projet écologique, social et solidaire, baptisé « Agen, un souffle citoyen : convergence écologique, sociale et solidaire » vient de se créer. Un collectif soutenu par les partis politiques de gauche (EELV, PS, PC et Place publique). La France Insoumise, elle, désire élaborer un programme social, écologique, solidaire et démocratique et une liste citoyenne avec les Agenais sous la direction de Bertrand Partouche. Pour ce qui est du Rassemblement national, le parti laisse planer le doute sur l’identité de son candidat…

Sur les bords du Lot, à Villeneuve-sur-Lot, le 1er vice-président du Département et maire sortant socialiste Patrick Cassany va tenter de décrocher une nouvelle mandature. Il aura à découdre avec Guillaume Lepers pour Les Républicains, également chef de file de l’opposition départementale. Ce dernier est soutenu par Le Mouvement de la ruralité (LMR). Face à ces deux hommes, la France Insoumise et les Verts tenteront de tirer leur épingle du jeu avec la jeunesse. En effet, Thomas Bouyssonnie, 29 ans, avocat spécialisé en droit public a décidé de quitter Bordeaux pour retrouver sa terre natale et jouer les trouble-fêtes avec le collectif citoyen « Villeneuve en commun ». Alain Soubiran, l’ancien adjoint aux finances de Jérôme Cahuzac, se présentera aussi sous la bannière « Mieux vivre à Villeneuve ». Quid des candidats LREM et RN…

Quittons le Lot pour Dame Garonne, où à Marmande, le maire sortant de droite Daniel Benquet se représente. Il dévoilera sa liste en janvier. Face à lui s’érige le conseiller départemental et actuel leader du groupe d’opposition au maire, Joël Hocquelet partant sous la bannière « Demain Marmande ». Parmi ses 11 colistiers figure Sophie Borderie, la présidente du Département. Autre candidat pour ces municipales, Alain Lizzit, l'ancien directeur de la Cité de la Formation Professionnelle, ancien sous-préfet, qui est tête de la liste LREM prénommée « Marmande en marche ». Le Parti Communiste Français lui a désigné une nouvelle fois Michel Cerruti pour repartir au combat. Enfin, concernant le RN, pour l’heure le parti de Marine Le Pen n’envisage pas de présenter de liste à Marmande.

Enfin, sur les bords de Baïse, à Nérac, le vice-président du Département et maire sortant, Nicolas Lacombe, se représente. L’instituteur repart donc avec un troisième mandat en ligne de mire en compagnie du communiste Patrice Dufau, son acolyte depuis plus de 25 ans. Il présentera sa liste à la fin de l’année. Du côté de l’opposition municipale, la tête de liste peine à être trouvée. Patrice Faubet attend des propositions du maire en cas de liste d’union. Hervé Conibert, quant à lui, représentera le Rassemblement national.

Sybille Rousseau
Sybille Rousseau

Crédit Photo : SR

Publié sur aqui.fr le 05/12/2019