Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Politique | Vincent Feltesse et Bordeaux Métropole des Quartiers renoncent à l'élection municipale

Vincent Feltesse constatant le dernier sondage Ipsos Sopra Steria pour France Bleu Gironde, Sud Ouest et Tv7 (1) a réuni ce week-end le collectif Bordeaux Métropole des Quartiers qui accompagnait sa campagne en vue de l'élection municipale et décidé de renoncer à être candidat. Dans un communiqué intitulé « Prendre ses responsabilités », publié ce dimanche soir, le collectif explique les raisons de ce renoncement

«  Il y a 4 ans, nous avons pris les nôtres en nous lançant dans une expérience inédite de création d’un collectif citoyen, choisissant le travail de fonds, et l’ouverture, pas simplement intellectuelle et politique mais surtout à toutes les catégories sociales. La politique est devenue bien trop une affaire de spécialistes. Nous avons écouté, travaillé, produit, échangé. Nous nous sommes beaucoup interrogé aussi et remis en cause. Nous avons mis dans le débat public un projet global, cohérent, nous semblant à la hauteur des enjeux du moment, aussi bien pour Bordeaux, sa métropole et même le pays. Les élections sont bien sûr locales, mais elles ne peuvent être que techniques et ne pas tenir compte de l’urgence écologique, de la remise en cause de l’évidence démocratique et de la croissance des inégalités.

« Nous prenons aujourd’hui nos responsabilités, en décidant de ne pas présenter de liste aux prochaines élections municipales et métropolitaines. Il n’y a clairement et malheureusement pas d’espace pour une démarche comme la nôtre, aujourd’hui à Bordeaux. La richesse de nos échanges et découvertes a été telle durant ces quatre années, qu’il n’y a aucun regret, aucune amertume chez nous. Plutôt une certaine fierté et la certitude d’avoir beaucoup appris.

« Nous appelons maintenant les autres listes représentant la possibilité d’une alternance à prendre les leurs. L’alternance est à portée de main. Elle est saine au bout de 75 ans, mais l’alternance pour l’alternance ne constitue pas un projet. Elle n’est pas non plus suffisante, surtout dans le contexte actuel. Il faut aujourd’hui se dépasser, se sublimer, sortir des postures, des réflexes et des conforts quels qu’ils soient. Le Collectif Citoyen Bordeaux Métropole des Quartiers continuera à être présent, conscient des enjeux, des opportunités, mais sans jamais céder à la facilité. »



1. Nicolas Florian (droite et centre) 33%, Pierre Hurmic (EELV – gauche) 30% Thomas Cazenave (16%) Vincent Feltesse ( 7%)

 

La Rédaction
La Rédaction

Crédit Photo :

Publié sur aqui.fr le 23/12/2019