Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Environnement | La Transition écologique au cœur de l’émission 4Médias

Cyril Giraud, Pascal Bourgois et Karine Lacroix

Du 28 au 30 janvier, les Assises Européennes de la Transition Energétique se tiennent au Centre de Congrès de Bordeaux. L’occasion pour l’émission 4Médias réalisée par O2 Radio, L’Echo des Collines et Aqui.fr de faire un focus sur ce sujet en compagnie d’Hervé Philippot, directeur adjoint de l’AREC Nouvelle-Aquitaine (l’Agence Régionale d’Evaluation environnement et Climat), Cyril Giraud, membre de l’association Générations Futures, Pascal Bourgois, membre du collectif Gironde en Transition et Karine Lacroix, facilitatrice et spécialiste en Economie Sociale et Solidaire.

Quotidiennement, l’actualité fait l’écho de catastrophes naturelles, dernière en date les terribles incendies qui ravagent l’Australie. Aussi, à plus ou moins grandes échelles des particuliers et collectifs mettent en œuvre des pratiques écoresponsables. Des démarches écocitoyennes dans la consommation fleurissent un peu partout. Nous prenons conscience de la biodiversité qui nous entoure. Acheter en vrac pour éviter la surconsommation de plastique, privilégier les produits locaux sur les marchés de producteurs, fabriquer ses produits ménagers et d’hygiène. Bref, les mœurs changent, évoluent, s’adaptent. Mais est-ce suffisant ? Et comment doivent agir les pouvoirs publics ?

AREC, Gironde et Transition, Générations Futures, et ESS… Tous le même combat !
Hervé Philippot, directeur adjoint de l’AREC Nouvelle-Aquitaine (l’Agence Régionale d’Evaluation environnement et Climat), Cyril Giraud, membre de l’association Générations Futures, Pascal Bourgois, membre du collectif Gironde en Transition et Karine Lacroix, facilitatrice et spécialiste en Economie Sociale et Solidaire ont donc tenté tour à tour d’apporter un point de vue éclairé sur ces sujets lors de l’émission 4Médias diffusée le lundi 20 janvier à 16h et le mercredi 22 janvier à 9h sur O2 Radio (91.3 FM). Hervé Philippot a pris la parole en premier par téléphone en précisant les missions de l’Agence. « Notre mission est l’observation et le suivi des politiques environnementales de la région Nouvelle-Aquitaine dans les domaines de la production et la consommation d’énergie, les émissions de gaz à effet de serre, les ressources de biomasse ainsi que la prévention et la gestion des déchet ». Ce dernier a également mis en avant le rôle novateur du Conseil régional par le biais du rapport Acclimatera ou bien encore dernièrement par la mise en place de la feuille de route baptisée NeoTerra. L’AREC livre ainsi des études aux pouvoirs publics pour les aider, les accompagner dans la mise en œuvre de stratégies écoresponsables.

Vers un changement des mœurs
Le tour de table a continué avec Cyril Giraud, membre de Générations Futures, une association de défense de l’environnement agréée par le ministère de l’Ecologie depuis 2008 et reconnue d’intérêt générale. L’association a été fondée en 1996 par un ingénieur agronome, Georges Toutain, et un enseignant, François Veillerette, coauteur de l’ouvrage de référence « Pesticides, révélations sur un scandale français », paru chez Fayard en 2007. Générations Futures mène des actions telles que des enquêtes, des colloques, des campagnes de sensibilisation pour « informer sur les risques de diverses pollutions -les substances chimiques en général et les pesticides en particulier- et promouvoir des alternatives à ces produits menaçants la santé et l’environnement ». L’agriculture durable est leur credo reste à convaincre les pouvoirs publics pour intensifier les aides aux paysans mais aussi les agriculteurs eux-mêmes. « Le fossé est grand entre l’agriculture dite traditionnelle et l’agriculture biologique. Elles n’ont rien à voir et les agriculteurs ont du mal à changer de perspective de cultures, car s’ils entament une conversion vers le bio, il y a un travail du sol à mettre en place, ils vont devoir modifier leurs façons de travailler, leurs outils et leur conception de leur agriculture. » Le chemin est encore long.
Pascal Bourgois, du collectif Gironde en Transition, a pris la parole en suivant pour présenter son collectif. « Notre collectif a trois objectifs principaux, celui d’accompagner la création de nouveaux groupes de Transition en Gironde, dans les départements voisins et soutenir les groupes existants, d’informer les girondins sur la Transition et celui de créer du lien entre les groupes de Transition de Gironde, avec les mouvements proches comme les Colibris Bordeaux, avec les autres groupes de Transition partout en France ». Ce dernier a été très clair « si nous continuons sur cette trajectoire c’est l’effondrement, l’effondrement de l’espèce humaine à la fin du siècle. » Karine Lacroix, facilitatrice et experte en Economie Sociale et Solidaire était également présente pour mettre en avant notamment le fait qu’« une autre économie est possible, même si une minorité souhaite encore nous convaincre du contraire. Ici ou là, on constate de multiples initiatives. Toutes ces démarches vont créer des tas d’effets papillon qui vont donner quelque chose de très positif un jour. »
Et pour en savoir plus sur ce sujet et entendre ces quatre intervenants branchez vous sur O2 Radio (91.3 FM), lundi 20 janvier à 16h et mercredi 22 janvier à 9h pour écouter l’émission 4Médias consacrée à la « Transition écologique et énergétique en Nouvelle Aquitaine ».

Sybille Rousseau
Sybille Rousseau

Crédit Photo : SR

Publié sur aqui.fr le 17/01/2020