Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Agriculture | L’innovation agricole au service des TPE

1

Le Cluster Machinisme et Agri Sud-Ouest Innovation ont organisé une rencontre autour de la thématique « Géolocalisation en agriculture : quelles évolutions et innovations à venir pour le maraîchage et l’arboriculture ? », vendredi 24 janvier, au lycée hôtelier Jacques Romas, à Nérac dans le Lot-et-Garonne. Pour répondre à ce sujet, trois témoins du secteur ont répondu à l’invitation, la start-up Agreenculture, le Centre Technique Interprofessionnel des Fruits et légumes et l’entreprise Léger sas, constructeur de matériel agricole utilisant la géolocalisation…

Faire un état des lieux de la géolocalisation en maraîchage et en arboriculture. Telle fut l’ambition première de la rencontre proposée le 24 janvier dernier à Nérac par le Cluster Machinisme et Agri Sud-Ouest Innovation. En effet, dans un contexte actuel de transitions, notamment pour la filière fruits et légumes, « les plateformes robotiques autonomes répondent à l’amélioration de la performance globale de l’agriculture. Elles contribuent au développement d’une agriculture raisonnée de précision tout en améliorant la productivité, en plus de soulager le quotidien des agriculteurs », selon le CTIFL, le Centre Technique Interprofessionnel des Fruits et Légumes. Devant un parterre de près d’une trentaine de professionnels -adhérents des deux structures organisatrices, fabricants, entreprises agro agri, coopératives et utilisateurs- trois entités ont donc témoigné de leur expérience innovante.

Robot et tracteur autonomes
La start-up Agreenculture est intervenue en premier pour présenter son robot baptisé CEOL. Un robot de 500 kilos doté d'une technique de géo-positionnement très haute précision ainsi qu'une intelligence artificielle pour analyser son environnement. Fort d'une autonomie de 24h, ce robot de pointe se dit être « une réponse au défi économique et écologique de l'agriculture ». En phase de test actuellement à Toulouse, ce prototype a pour but de collecter les données et réaliser le travail du sol.
Christophe Oudart du CTIFL prit ensuite la parole pour parler du tracteur autonome. Un tracteur équipé d’un système d’autoguidage permettant de reproduire à l’identique les opérations réalisées par l’opérateur grâce à la technologie RTK-GPS. « Par ce témoignage, l’intérêt était de montrer une solution commercialisée », précise François Paolini, chef de projet d’Agrinove et animateur du Cluster.

Solutions appliquées aux TPE
Cette matinée d’échanges s’est achevée avec l’allocution de LEGER sas et sa planteuse géolocalisée réalisée avec le concours de l’entreprise Vantage Atlantique Méditerranée. Fondée en 1981 à Cancon, c’est en 2013 que LEGER sas crée son département Recherche & Innovation afin de développer la fabrication et la commercialisation de produits propres en petites et moyennes séries. La production de planteuse au GPS fait donc partie de sa gamme de produits. « Elle calcule l’écart entre les rangs pour une précision optimale. » Aujourd’hui, une vingtaine de machines de ce type a déjà été vendue. « Par cette présentation, l’intérêt était bel et bien de montrer qu’aujourd’hui, il existe déjà sur le marché des solutions appliquées et applicables par et pour les TPE. » Et les innovations ne vont pas s’arrêter là, « ces prochaines années si ce n’est ces prochains mois, nous attendons encore de belles avancées technologiques et pas que pour les grandes entreprises, les Très Petites et Moyennes Entreprises ont toute leur place comme en témoigne cette matinée de rencontre », conclut François Paolini.

Sybille Rousseau
Sybille Rousseau

Crédit Photo : Agrinove

Publié sur aqui.fr le 28/01/2020