Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Culture | Ambient Party Machines: Une exposition pour réinventer l'univers festif.

A.P.M

Ce mardi 28 janvier 2020, Madd-Bordeaux (le Musée des arts décoratifs et du design) a accueilli les journalistes pour une avant-première du vernissage du projet APM( Ambient, Party, Machine). Un projet réalisé par deux jeunes designers, Roman Weil et Tom Formont. Ces deux jeunes diplômés de Centrale Supelec en ingénierie de la conception des systèmes complexes et de L’ENSCI-Les Ateliers en Création Industrielles sont lauréats 2019 des Audi Talents. Ils proposent au public une exposition autour de l'univers de la fête qui réunit l'ingénierie et le design industriel.

C’est dans l’ancienne prison du Madd-Bordeaux que les invités ont eu l’occasion de découvrir le fruit des 7 mois de travail de Roman Weil et de Tom Formont. Le désir de ces deux concepteurs est d’associer l’univers de la fête à celle des machines afin de faire de la machine une troisième entité, une constituante à part entière des soirées festives. “Notre but est de mêler les machines à la scène, nous voulons les insérer dans la fête”. A travers ces pièces exposées, le public a pu découvrir cette intersection entre la technique et le design recherché par les réalisateurs du projet.

Le public n’a pas été le seul séduit par la conception de ce projet; pour  Constance Rubini “ces machines deviennent une troisième entité dans la scénographie, leur projet transforme l’idée de la fête, la machine est aussi importante que les musiciens et le public, c'est en cela que  je trouve le projet intéressant”. Inventer une nouvelle relation entre la machine et le public dans le monde festif est l'objectif visé par Roman Weil et Tom Formont.

A.P.M     A.P.M

Tangibilité, Effets, et Objets

Roman Weil et Tom Formont ont basé la realisation du projet " Ambient Party Machine" sur la tangiblité des objets proposés. L'attention des invités est attirée sur l'utilisation d'effets physiques comme la fumée, les bruits sonores de certaines machines, les projecteurs de lumières. Les designers envisagent d'intégrer ces machines dans la monde de la fête en mettant l'accent autant sur les effets que sur les objets. Ils désirent aller à la rencontre du monde festif avec des objets de force mécanique visible, tangible, palpable afin que le public ait cette impression de liaison entre la machine et elle. 

"Nous avons voulu créer une intersection entre l'objet et l'éffet; c'est la superposition de l'effet à la présence de la machine qui nous intéresse, nous voulons mettre en avant à la fois l'esthétique de la machine, de l'effet et de la technique" declarent Tom Formont et Roman Weil.

A.P.M

Toutes les machines exposées sont des pièces uniques conçues pour cette première série, ces pièces se réinventent à chaque exposition et s'adaptent en fonction de l'environnement. "Elles ont à la fois des fonctions spécifiques, mais pas définitives, elles se réinventent à chaque exposition selon l'espace" affirme Tom Formont. A cette avant-première les invités ont pu voir cette impression de liaison entre les machines et le public recherchée par les designers. " Le son et le rythme que nous entendons sont voulus. Les machines font écho à la danse, c'est comme si la machine danse un peu comme nous, certaines machines sont en harmonie avec la musique de fond " affirment les deux designers.

Cette liaison, les visiteurs le constate aussi à l'entrée de la prison du Madd-Bordeaux avec l'exposition du rideau perpétuel. Les designers expliquent aux invités que ce rideau a été pensé pour rappeler le mouvement de flux, le déplacement de la foule dans les soirées festives et les couleurs fortes ont été choisies pour faire un clin d'oeil à toutes les parures de fêtes qui sont colorées.

Roman Weil et Tom Formont donnent rendez-vous aux Bordelais le 15 février dans la prison du Madd-Bordeaux pour une une soirée techno downtempo et le 29 février pour une soirée techno. Les Bordelais auront l'occasion de découvrir cette exposition design jusqu'au 1er mars 2020. Les designers donnent aussi rendez-vous à tous les amoureux de "Party "au palais de Tokyo, à Paris, du 16 au 19 avril pour une exposition de la deuxième série.

Pour en savoir plus: 

www.madd-bordeaux.fr

https://units.works/https://www.instagram.com/units.works/

Kevyne Grah
Kevyne Grah

Crédit Photo : Aqui

Publié sur aqui.fr le 03/02/2020