Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Politique | Pyrénées-Atlantiques et Navarre: la coopération transfrontalière est au beau fixe

La nouvelle Présidente de la Région de Navarre, Maria Chivite a été reçu à Pau par Jean-Jacques Lasserre, Président des Pyrénées-Atlantiques.

Ca ne s'invente pas ; c'est au Parlement de Navarre à Pau, que Jean-Jacques Lasserre, président du Conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques a reçu dans la matinée du vendredi 31 janvier, une délégation venue de la région de Navarre (Espagne), avec à sa tête, sa nouvelle présidente, Maria Chivite, élue en août dernier. Plus qu'une visite de courtoisie, cette venue a permis de mettre en avant les coopérations transfrontalières existantes entre les deux collectivités, et d'affirmer la volonté commune de poursuivre dans cette voie de la coopération.

Les hommes, et les femmes passent mais la coopération transfrontalière entre Navarre et Pyrénées-Atlantiques reste. Telle est la morale, s'il en fallait une, de cette demi-journée de présence Navarraise dans les murs du Conseil départemental à Pau. Il faut dire que les deux collectivités voisines se partagent les Pyrénées et une manière d'y vivre sur près de 170 km de long, sans compter « de nombreux points de passage et axes de communication qui ont façonné nos échanges, nos cultures, et une histoire commune depuis le 12ème-13ème siècle », a tenu à rappeler en ouverture de son propos d'accueil le président hôte Jean-Jacques Lasserre.
Mais plus que des mots sur cette « relation enrichissante », il a rapidement insisté tout comme son homologue sur le caractère concret des travaux engagés entre les deux collectivités, et avec le soutien de l'Europe. Trois thématiques de plus ou moins longues dates ont ainsi particulièrement été mises en avant.

Lutte commune contre l'obésité infantile
Si le thème de la promotion du vélo et la création de voies vertes transfrontalières (de Bayonne à Pampelune) occupe avec succès les services du département et de la région de Navarre depuis 10 ans ( et couronnés par la création de Véloroute europénne), deux autres thématiques sont apparues plus récemment : la prévention et la lutte contre l'obésité infantile à travers le projet éducatif ANETO, et enfin le projet ALERT sur l'anticipation et la lutte contre les risques transfrontaliers.
Côté ANETO, le projet lancé en 2018, concerne 600 enfants de chaque côté de la frontière, et vise à la prévention de l'obésité infantile grâce à la création et à la mise en oeuvre d'un programme éducatif commun. Un projet qui met en œuvre à la fois un programme d'activité sportive dans les écoles, une sensibilisation des enfants et des parents et des enseignants, via des formations notamment, mais aussi des conférences à plus large public. En un an côté navarrais, les résultats obtenus sont assez impressionnants sur le groupe d'écoliers ayant suivi le programme tant en termes de réserve de graisse que d'amélioration de leur condition physique. Un programme qui cette année va être mis en place dans des écoles des Pyrénées-Atlantiques et dont les résultats viendront nourrir un grand congrès transfrontalier bilan du projet organisé à Pampelune avant sans doute, au regard de son succès annoncé, une poursuite du programme dans les écoles et/ou son éventuelle adaptation à d'autres thématiques, telles que les maladies chroniques, citent les équipes en charge du dossier.

Coopération des sapeurs-pompiers, aux bergers... ?
Autre sujet de coopération d'actualité entre les deux collectivités ; la sécurité civile en zone transfrontalière. Porté par le SDIS 64, le projet ALERT compte, outre la Navarre, un partenariat avec l'Aragon et Guipúzcoa. Objectif : anticiper et lutter dans un espace commun contre les risques transfrontaliers : inondations, incendies, accidents de la route… Outre la mise en place de formations, manœuvres et méthodologies d'intervention et de commandements communes, indispensables à la bonne compréhension et la meilleure efficacité des équipes, un des premier résultat concret est la présentation ce vendredi matin d'un véhicule mobile de poste de commandement adapté à son futur rôle d'intervention transfrontalière. C'est à dire adapté pour des interventions en zone de montagne (chassis et roue 4x4), mais aussi offrant une interconnexion des plateformes d'appel de secours, une radio avec l'ensemble des fréquences utilisées par les partenaires, ou encore équipé d'un drone renvoyant directement ses images au poste de commandement. Dans le cadre de ce projet, un centre de secours sera également inaugurée à Saint-Jean-Pied-de-Port, le 15 février prochain. "Du concret" a répété Jean-Jacques Lasserre, "de l'utile" a insisté Maria Chivite.

Mais, outre la mise en avant des projets réalisés ou en cours, les deux présidents ont aussi, lors de leur rencontre, évoqué des pistes possibles de nouvelles coopérations. Et le Président du Département de mettre en avant les axes sur lequel sa collectivité se veut particulièrement active à savoir l'innovation territoriale au profit du développement durable, de l'environnement, des pratiques agricoles nouvelles ou encore propose-t-il, "nous pourrions poser les bases d'une réflexion commune sur la montagne et les activités pouvant y être développées". Autant d'idées loin d'être rejetées par la Présidente de la Navarrre.
Les réflexions se poursuivent mais il est déjà prévu qu'une convention soit signée à Pampelune au cours de l'année pour acter des champs nouveaux de coopération entre Pyrénées-Atlantiques et Navarre.

Solène Méric
Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Publié sur aqui.fr le 01/02/2020