Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Société | Impression 3D : un cœur d'innovation industrielle en Nouvelle-Aquitaine

Le premier événement régional "Imprimez votre futur" a eu lieu les 5 et 6 février à la Cité du Vin

A l'initiative de G+G Media Groupe, A3DM Magazine et la Région Nouvelle-Aquitaine, l'événement régional « Imprimez votre futur » a réuni des professionnels, chefs d'entreprise et formateurs des technologies innovantes de l'impression 3D. L'occasion de présenter le récent dispositif d'accompagnement FA NA BOOST pour les entreprises, proposé par le Conseil Régional. La Région a effectivement mesuré l'intérêt du secteur, sur un territoire riche en offres d'emplois et de formations.

Qu'entend-t-on par « Fabrication Additive » ? C'est un procédé industriel où une imprimante 3D additionne des couches de matière pour créer une pièce. Autrement dit, fini la « Fabrication Soustractive » où l'usineur découpait directement dans un bloc de matière pour faire apparaître une forme. La nouvelle technologie fait gagner du temps et réduit les coups des entreprises. D'où l'importance pour la Région Nouvelle-Aquitaine de s'intéresser à la dynamique. « L'enjeu pour nous est double : apporter l'innovation aux entreprises et aménager les territoires pour les rendre attractifs » fait remarquer Calixte Blanchard pour la Chambre de Commerce et d'Industrie (CCI).

 

Infographie Fabrication Additive

 

Avec la Région Nouvelle-Aquitaine et le Centre Technique des Industries Mécaniques (CETIM), la CCI a lancé un projet d'accompagnement des entreprises en 2018. Son nom : FA NA BOOST pour Fabrication Additive en Nouvelle-Aquitaine. Le but étant de voir comment les PME et ETI candidates de l'industrie peuvent intégrer les technologies d'impression 3D dans leur chaîne de production. « Nous conduisons une analyse stratégique : qu'est-ce qui permet à l'entreprise d'aller vers la Fabrication Additive ? » montre Patrick Ebadi pour la CETIM. Suite à un état des lieux dressé avec un expert, l'entreprise bénéficie de quatre jours d'accompagnement sur son site de production et de quatre jours de formation avec des spécialistes.

« Notre entreprise a bénéficié d'une aide en terme de moyens et de ressources » témoigne Nicolas Huraux pour Potez, œuvrant pour le secteur aéronautique. Le coût du parcours s'élève à 2800 € HT pour une entreprise, mais est réduit de 50% grâce aux subventions du Conseil Régional. La thématique est source d'enjeux importants puisque chaque année « les besoins en recrutement s'élèvent à plus de 7000 postes » expose Emilie Basque, représentante du pôle formation UIMM-AFPI Sud-Ouest.

Pôles de recherche

Les emplois proposés exigent de hautes qualifications pour des postes allant d'ingénieur, technicien, responsable de bureau d'études à concepteur 3D. Si les technologies sont relativement récentes dans la région, des formations existent. L'Université de Limoges, pôle de recherche céramique, propose une licence professionnelle (accessible à Bac+2) d'Ingénierie Numérique avec trois parcours spéciaux en Fabrication Additive, Robotique et Usinage. Un cycle est également proposé pour les écoles d'ingénieurs avec une option lors de la cinquième année sur les spécialités de la Fabrication Additive.

Sur le campus de Talence, jouxtant le centre-ville de Bordeaux, l'ENSAM propose aussi des formations initiales, continues pour les salariés et en apprentissage. La Région Nouvelle-Aquitaine a déjà investi 500 000€ dans le secteur depuis 2018. Ainsi, le projet CoHaBit a par exemple vu le jour au sein de l'Université de Bordeaux. Ce laboratoire collaboratif de fabrication numérique a permis à un docteur du CHU de Bordeaux de soigner une tumeur rénale. « Le rein a été scanné sur le patient puis modélisé et imprimé en 3D pour que le chirurgien détermine la zone malade à retirer. Il s'est entraîné sur le rein imprimé jusqu'à ce qu'il se soit senti capable d'enlever la tumeur » commente Pierre Farge d'Aquitaine Science Transfert.

12 laboratoires concentrent leurs recherches autour de la Fabrication Additive en Nouvelle-Aquitaine. Ils couvrent ainsi une large partie du territoire pour mieux collaborer avec les entreprises du secteur, souvent basées en zone rurale. Ce premier format de rencontre régionale à Bordeaux aura permis à tous ces acteurs, entrepreneurs et chercheurs, d'échanger autour de cette nouvelle dynamique commune, porteuse de nouveaux emplois dans la région.

 

A retrouver ici, l'interview d'Aurélien Judas, représentant de l'entreprise Boursier Sogreg accompagnée par le dispositif FA NA BOOST.

Maxime Giraudeau
Maxime Giraudeau

Crédit Photo : Maxime Giraudeau

Publié sur aqui.fr le 07/02/2020