Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Société | Comment Poitiers gère le Covid-19 ?

Chaque semaine, les services de la ville de Poitiers, de Grand Poitiers, du CCAS, de la régie de transports, se réunissent afin de faire le point sur les préconisations mises en place face à la propagation du virus Covid-19

La ville de Poitiers a mis en place une cellule de veille face au Covid-19. Les directeurs des différents services se réunissent une fois par semaine pour faire le point sur les dispositions à prendre. Pour l’instant trois personnes sur les 3 500 agents de Poitiers sont maintenues à domicile. Ces dernières reviennent de Venise. Au niveau du CCAS, quelques dispositions ont été prises et des trousses d'urgences sont disponibles avec des gants, des masques et des solutions hydroalcooliques. La rentrée scolaire devrait se dérouler normalement lundi prochain. Des affiches sont entrain d'être posées à l'entrée des établissements pour communiquer sur les dispositions prises face au Covid-19.

16 heures, ce mercredi 4 mars. Cellule de veille sur le Covid 19 à la mairie de Poitiers en présence des différents services de la mairie, de Grand Poitiers, de Vitalis (le réseau de transport de la ville) ou encore du CCAS (Centre Communal d’Action Sociale). L’objectif est de partager les dernières recommandations de l’ARS (l’Agence Régionale de Santé) et de faire remonter les réflexions des agents sur le terrain, leurs questionnements et leurs interrogations.

« Nous sommes là pour faire le point », indique le maire de Poitiers et président de Grand Poitiers Alain Claeys. Les services ont fait le nécessaire en informant tous les agents des recommandations à prendre. Il y a eu une diffusion par mails, mais également par papier. Dans des lieux de passage, des couloirs. Les 3 500 personnes employées par la ville et par la communauté urbaine sont donc au courant des précautions à prendre pour lutter contre la propagation du Covid-19. Il y a eu également une commande de gels hydroalcooliques.« « Nous avons été livrés aujourd’hui car nous avons passé commande en début de semaine dernière », confie Isabelle Jadaud-Pressat, directrice des ressources humaines de Poitiers et Grand Poitiers. « Nous avons mis en place également une cellule spécifique d’information dès vendredi soir. Cinq personnes sont désignées pour répondre aux interrogations du personnel », poursuit-elle. 

Des panneaux d'informations et de préconisations pour se protéger face à la transmission du virus Covid 19 ont été installés à l'entrée de la mairie de Poitiers

Pour l’instant trois personnes sont maintenues à domicile. « Elles revenaient de Venise, précise Isabelle Jadaud-Pressat. L’ARS a été prévenue immédiatement ». Le protocole a été respecté. Elles vont rester 14 jours chez elles, confinées, puisqu’elles reviennent d’une zone à risque. Petit rappel, de l’ARS sur les recommandations sanitaires. Et les démarches à réaliser dans ce cas-là. « Nous avons un autre agent qui revenait de Laponie, il avait un doute mais finalement cela ne fait pas partie des foyers ». 

Les transports aussi

Du côté de Vitalis, Cédric Faivre, le directeur de la régie des transports de Grand Poitiers, indique qu’un CSE (comité social et économique) extraordinaire devrait se tenir d’ici le début de la semaine prochaine. « C’est encore la période de vacances, il faut qu’on puisse rencontrer tous les salariés ». « Vous devez le programmer le plus tôt possible », lui répond le maire de Poitiers. Sinon, un affichage dans les locaux et une communication par mail ont été relayés  auprès des 350 salariés. « Chacun dispose d’ailleurs d’un flacon de gel hydroalcoolique qu’ils peuvent recharger auprès des services de ressources humaines », précise Cédric Faivre. Au niveau des bus, le directeur a expliqué que « chaque jour les véhicules sont nettoyés avec un désinfectant, notamment les pupitres de conduite des chauffeurs ». Seule question et crainte de la part de certains chauffeurs : la manipulation de monnaie. « Un document officiel indiquait que les objets n’étaient certainement pas vecteur de transmission », rétorque Cédric Faivre. Pour l’heure, le réseau de bus de Grand Poitiers fonctionne normalement. Des affiches d’information sur le Covid-19 sont visibles dans le bus, ainsi que des recommandations sur les bons gestes à suivre. 

Autres lieux gérés par le CCAS, les crèches. Là aussi, la vigilance est accrue auprès des familles qui reviennent de vacances notamment de zones à risque. « Au départ, nous ne les accueillons pas pendant 14 jours, mais la réglementation a évolué, on les accueille sous réserve de symptômes », explique Gaëlle Périgord-Morlat, directrice générale du Centre Communal d'Action Sociale. Les familles doivent prendre la température des enfants au moins une fois par jour. Elle est prise également en crèche une fois par jour. Autre secteur, celui des interventions à domicile. « Tous les agents disposent de protections individuelles et de gel hydroalcoolique ». Quant aux EHPAD, « On demande à ce que les visites de l’entourage soient limitées. On limite les entrées et les sorties pour protéger au maximum les personnes âgées jugées comme des personnes étant plus fragiles ». Un dispositif de prise de température à l’entrée de ces établissements devrait être mis en place. Une trousse d’urgence avec des gants et des masques FFP2 sont disponibles aussi bien en crèche qu’en EHPAD. Dans le cadre du plan de lutte contre Covid-19, le CCAS a mis en place un numéro d'information à destination de ses usagers (05 49 30 81 12). Ce numéro sera actif dès ce 6 mars. Il est accessible du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h30. Il s'adresse aux personnes en situation d'isolement et de fragilité âgées de plus de 60 ans. L'objectif est de les rassurer et de les conseiller. 

… et les écoles

Au niveau des écoles et de l’accueil périscolaire. La ville de Poitiers est encore en vacances jusqu’à lundi prochain. « Nous devons être prêts dès lundi », explique le maire. Toutes les dispositions sont en étroite relation avec l’inspection académique de Poitiers. « Nous allons mettre des affiches aux entrées des écoles d’ici la fin de semaine », indique Pierre Michon, directeur général adjoint Jeunesse et Vie Sportive, Education et Vie de la cité de Poitiers. Il y en aura aussi à l’intérieur des écoles. « En périscolaire l’accueil sera maintenu tant que les écoles seront ouvertes », confirme le maire. Une trousse d’urgence avec masques, solutions hydroalcoolique sera disponible dans chaque école et accueil périscolaire. Les enseignants et les animateurs sont informés des dispositions à prendre.

Chaque semaine, la cellule de veille sur le Covid-19 se réunit dans les locaux de la mairie de Poitiers. Histoire de faire un point et de lutter contre sa propagation. « On se réunira toutes les semaines sauf s’il y a des cas exceptionnels, on le fera plus tôt », précise le maire. Voilà comment une collectivité lutte avec ses moyens contre la propagation d’un virus. A quelques jours, des élections municipales, l’Élysée a annoncé qu’aucune annulation n’est pour l’heure envisagée. Cependant, du gel hydroalcoolique et des masques de protection seront mis à disposition aux entrées des bureaux de vote lors du premier et du second tour programmés les 15 et 22 mars prochains. « Nous appliquerons scrupuleusement les exigences », conclut Alain Claeys. 

Plus d'infos sur le site Internet de la ville de Poitiers et sur la page du gouvernement dédiée au Covid-19

Quelques rappels pour éviter la transmission du virus : 

 

Julien Privat
Julien Privat

Crédit Photo : Aqui.fr

Publié sur aqui.fr le 05/03/2020