Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Société | Que pensent les français du maintien du 1er tour des municipales ?

Vote

Quel regard ont posé les Français sur le maintien du 1er tour des élections municipales ? Dans le cadre de leur partenariat pour comprendre les enjeux et les résultats des élections municipales, Harris Interactive x Agence Epoka ont réalisé ce dimanche pour TF1-LCI et RTL une enquête auprès des Français sur le maintien du premier tour du scrutin.

Voter est une nécessité. Protéger sa santé aussi. La France traverse en ce moment une grande crise sanitaire qui a amené le gouvernement à déclarer le « stade 3 » la veille du premier tour des élections municipales. Dimanche 15 mars, le taux d'abstention s'est élevé à 55,25% en moyenne en France. Certains, comme Christophe Castaner, pensent que ce taux de participation n’a rien d’inédit. Pourtant quelque chose s’est passé hier dans la tête des Français. L’opinion publique s’est exprimée, d’une certaine manière.

Quel regard ont posé les Français sur le maintien du 1er tour des élections municipales ? Dans le cadre de leur partenariat pour comprendre les enjeux et les résultats des élections municipales, Harris Interactive x Agence Epoka ont réalisé ce dimanche pour TF1-LCI et RTL une enquête auprès des Français sur le maintien du premier tour du scrutin. Fallait-il, selon eux, maintenir les élections ? Comment comprennent-ils la décision du Gouvernement ? Cette enquête réalisée en ligne le 15 mars 2020 a été faite sur un échantillon de 1021 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

60% des Français voulaient un report des élections

Un chiffre signifiant : 60% des Français estiment qu’il fallait reporter ce premier tour des élections municipales. 70% des moins de 35 ans font partie de ceux qui souhaitaient voir ce premier tour du scrutin reporté et les seniors (65 ans et plus) étaient, eux, 50% à le vouloir. En ces temps où le coronavirus frappe de plus en plus de gens, 83% des personnes interrogées voyaient en le fait d’aller voter un véritable risque pour leur santé et pour celles des autres. Si les sympathisants de la République En Marche ne sont que 31% à penser que ces élections auraient dû être reportées (toujours sur l’échantillon interrogé), plus de 60% des sympathisants d’Europe Ecologie Les Verts et du Rassemblement National le voulaient.

L’incompréhension a également marquée ces élections municipales qui resteront sans aucun doute, historiques. 54% des Français déclarent ne pas comprendre la décision du gouvernement d’avoir maintenu le 1er tour des élections municipales dimanche dernier… 24% des Français comprennent tout à fait la décision du gouvernement. En outre, 30% ne la comprend pas du tout. Cette division montre autre chose : chacun a une conscience différente de la crise sanitaire que nous traversons. Pour beaucoup (74%), sortir, et donc, aller voter présente un risque élevé. Mais d’autres considèrent que le risque d’exposition au coronavirus en allant voter reste faible (36%). Cette pandémie, difficile à cerner, a plongé les élections dans flou total, présentant un dilemme difficilement admissible aux citoyens : protéger sa santé et celle des autres ou faire entendre sa voix. 

Lucile Bonnin
Lucile Bonnin

Crédit Photo : Element5 Digital Pexel

Publié sur aqui.fr le 16/03/2020