Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Société | L’école à la maison : le numérique, un outil indispensable

L'école à la maison en période de confinement

Depuis le 16 mars dernier, près de 13 millions d’écoliers, de collégiens, de lycéens, d’apprentis et d’étudiants tentent de continuer leur scolarité chez eux. Pour mener à bien ces apprentissages, les enseignants s’appuient sur l’outil numérique pour donner leurs cours, corriger les devoirs et enrichir les connaissances. L’Education nationale en partenariat avec les acteurs de l’audiovisuel public ont lancé l’opération « Nation apprenante » pour proposer des contenus pédagogiques de la maternelle au lycée. Des entreprises néo-aquitaines ont créé également des plateforme, chatbot ou appli pour faciliter l’apprentissage. Immersion au sein d’une famille bordelaise…

" Super ! L’école à la maison ! J’arrive maman". En ce lundi 16 mars c’est l’euphorie ! Joseph âgé de 7 ans et demi, petit écolier bordelais en CE1, est ravi de cette nouvelle forme d’apprentissage. La nouveauté est inspirante. Pour mener à bien ce nouvel enseignement, sa maîtresse a envoyé par mail à chaque parent le planning de la semaine avec un descriptif minutieux des journées. L’accent est mis principalement sur la lecture, l’écriture et la numération. Accompagnant le planning, les parents d’élèves trouvent également les leçons et les exercices en format PDF ainsi que tous les liens vers les petites vidéos de leçons de mathématiques et de français sur le site du réseau Canopé. Les enseignants déposent également tous ces documents sur l’ENT, l’Espace numérique de travail. Mais, cet outil n’a pas pu être opérationnel dès le début car saturé immédiatement.

Des vidéos explicatives
Suite à la décision du Chef de l’Etat de fermer tous les établissements d’enseignement, les enseignants ont dû donc mettre en place rapidement de nouveaux outils d’apprentissage afin que les familles puissent suivre au mieux le programme de l’année scolaire. Les parents de Joseph, tout comme bon nombre de parents, découvrent alors ces nouveaux outils tels que les petits vidéos pour apprendre les règles de conjugaison par exemple. Le 16 mars au matin, le réseau Canopé était malheureusement inaccessible, sans doute à cause d’un trop fort taux de connexion. Ses parents se sont donc dirigés vers la plateforme éducative de l’audiovisuel public, Lumni, qui présente également les contenus du réseau Canopé. « Brèves, claires et concises, ces vidéos sont de véritables supports pour les parents, précise la maman. Pas besoin de rabâcher la règle, elle est très bien expliquée dans la vidéo. C’est très pratique ! » Et cela évite également de s’énerver inutilement, car l’école à la maison c’est aussi l’acquisition de la patience ! Rester calme devant son enfant qui n’arrive pas à multiplier 3 par 4… En ces temps de confinement, un grand nombre de petites phrases humoristiques circulent sur la toile comme celle-ci « Plusieurs parents sont en train de découvrir que le problème ce n’est pas l’enseignante »… à méditer…

La télévision au secours des parents
Afin d’aider au mieux les parents et de se substituer à eux pour l’apprentissage de leur enfant, le ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse Jean-Michel Blanquer, en partenariat avec les acteurs de l’audiovisuel public, ont lancé l’opération « Nation apprenante ». France Télévisions, Radio France, Arte et l’Éducation nationale se mobilisent donc pour mettre à la disposition des professeurs, des élèves et de leurs familles des contenus en lien avec les programmes scolaires. Ainsi, depuis le lundi 23 mars, tous les jours, France 2, France 4 et France 5 diffusent des programmes dédiés aux scolaires en respectant les tranches d’âges. Par exemple, tous les matins entre 9h et 10h, les élèves de CP et de CE1 peuvent suivre sur France 4 un cours de français ainsi qu’une leçon de mathématiques avec des exercices réalisés par des enseignants de l’Education nationale. L’ensemble de ces programmes sont également accessibles en podcast, en streaming ou en replay sur les sites internet du ministère ou sur les sites et les plateformes numériques de l’audiovisuel public.

La Nouvelle-Aquitaine, vivier de contenus pédagogiques
La Région Nouvelle-Aquitaine, SPN, le réSeau des Professionnels du Numérique en Poitou-Charentes soit le cluster des entreprises de la filière numérique, et l'écosystème du numérique éducatif régional se mobilisent aussi en cette période de confinement pour accompagner professeurs, parents et élèves dans l'objectif de continuité pédagogique fixée par le Ministère de l'Education Nationale et de la Jeunesse. « Il s'agit d'enrichir ces solutions et les contenus proposés par l'offre de jeunes start-up, précise Alain Rousset, le président de la Région. Pour faire grandir ces solutions, la Région Nouvelle-Aquitaine s'engage à récolter les retours d'expériences des utilisateurs, qu'ils soient start-up, grandes entreprises, élèves, professeurs, parents, universités et académie et lancera une grande enquête publique à l'issue de la crise sanitaire que traverse le pays » insistent Alain Rousset et Mathieu Hazouard, conseiller régional en charge du numérique.
Au sein même de notre région donc, les parents peuvent trouver des ressources éducatives et pédagogiques pour les aider dans l’apprentissage scolaire de leur enfant. En effet, certaines entreprises proposent des solutions « gratuites et solidaires ».

Chabot, plateforme, appli…
Ainsi, à Bègles, l’entreprise Marbotic conçoit, développe et commercialise des produits pour l’apprentissage de la lecture et des mathématiques à partir de la méthode Montessori en direction des maternelles. La société bordelaise Dipongo a créé pour la maternelle et le primaire, une application créative d'histoires personnalisées qui mêlent le monde réel et le monde virtuel. « C'est la créativité -dessins, modelages, constructions- de l'enfant qui permet de faire continuer les aventures des petits compagnons comme Edgar le renard dans la Jungle merveilleuse ou dans le cocon contre les microbes », précisent les concepteurs. Magik Eduk, basée à Châtellerault, permet l’apprentissage de la lecture d’une manière ludique grâce à son application Graphonémo. A Pau, Prof en Poche propose du soutien scolaire numérique en maths, physique-chimie et français, du CP au Bac. L’entreprise bordelaise Edu Media a conçu des simulations, animations, vidéo et quizz en physique, chimie, biologie, sciences de la terre et mathématiques pour primaire et secondaire. En effet, à Limoges, Programme Pi propose un parcours e-learning d'évaluation et de formation pour la maîtrise des calculs et raisonnements utiles dans son métier. Un programme adapté aux élèves de l'école primaire et du collège, des CFA ou lycées professionnels, de la formation professionnelle.

Sybille Rousseau
Sybille Rousseau

Crédit Photo : SR

Publié sur aqui.fr le 27/03/2020